mars 2019
L M M J V S D
« Fév    
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
"Un homme n'est jamais tout à fait mort tant qu'il y a quelqu'un pour prononcer son nom" Antoine de SAINT-EXUPÉRY

Il y a 100 ans…

Mars 1919

1er. La Belgique se met à l’heure d’été.

1er. Henri Farman est autorisé à établir une liaison aérienne entre Bruxelles et Paris.

3. Pologne : le gouvernement demande à l°Allemagne la reconstitution des frontières

polonaises de 1772.

3. Berlin : le Parti communiste allemand appelle à la grève générale.

4. Moscou : fondation par Lénine de la IIIe Internationale, dite Internationale communiste.

4. France : le Sénat ratifie la loi autorisant les époux divorcés et remariés à divorcer une deuxième fois.

9. Bruxelles : premier match de football d’après-guerre : Belgique et France à égalité : 2 à 2.

10. Le conseil des Alliés est favorable à l’intégration à la Belgique des villes d’Eupen et de Malmédy.

13. La Grande-Bretagne cesse de soutenir le franc sur le marché des changes.

15. France : l’anarchiste Louis Cottin, auteur de l’attentat contre Georges Clemenceau. est condamné à mort par le Conseil de guerre.

2l. L’Allemagne commence à livrer sa flotte commerciale aux Alliés.

21. Hongrie : le Parti communiste hongrois, dirigé par Bela Kun, prend le pouvoir à la faveur d’une insurrection révolutionnaire.

23. Italie : Benito Mussolini fonde le mouvement italien fasciste (« Fasci di Combattimento »).

25. David Lloyd George, se démarque de la position française sur l’Allemagne.

27. Belgique : à la Chambre début des débats sur le suffrage universel.

31. France : entrée en vigueur de la loi sur les pensions de guerre.

31. Allemagne : insurrection révolutionnaire dans la Ruhr.

 

Source :  Chronique du XXe siècle – Édition Larousse

Par Jean-Claude Eymer, le vendredi 29 avril 2016

La Codification des lieux en Généalogie

J'aime et je partage...

Pour bien gérer sa généalogie, il est indispensable de codifier soigneusement (et en respectant les normes) les lieux des évènements. Pour cela, quatre zones sont obligatoires :

1-      Le lieu avec écrit en toutes lettres : Saint ne s’écrit pas « St » ou « ST » car cela empêche les rapprochements. (Au CGCP la correction s’effectue lors du chargement des listes éclair, mais c’est une exception). De plus, ce nom de lieu doit être vérifié par rapport à des tables validées

2-      Le code géographique. Aujourd’hui, seul le code INSEE est valide.

3-      Le pays permet de supprimer les homonymies entre différents lieux à travers le monde.

4-      La zone complémentaire appelée différemment selon les logiciels : Subdivision du lieu, lieux dits. Cette zone est un complément du 1 (le lieu) pour informer de l’endroit précis dans celui-ci. Il peut s’agir de l’hôpital, maternité, église, cimetière, rue, commune révolutionnaire, d’un village ou hameau etc. Il ne faut pas confondre avec la note qu’offre certains logiciels où l’on peut mettre une partie de l’acte.

Il existe deux autres zones :

1-      Le département en clair qui permet un meilleur rendu lors de réalisation de chronologie et autres documents produits par les logiciels.

2-      La région. Ici les avis sont partagés car il y a la région au moment de l’acte et la région actuelle et bientôt encore une autre codification. Ce n’est qu’un texte complémentaire sauf dans certains pays étrangers.

À l’heure actuelle, certains logiciels ajoutent les coordonnées géographiques (longitudes et latitudes).

Sur ce même blog, vous trouverez des articles complémentaires :  Initiation à la généalogie, La généalogie* – Les listes éclair.