mai 2019
L M M J V S D
« Avr    
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  
"Un homme n'est jamais tout à fait mort tant qu'il y a quelqu'un pour prononcer son nom" Antoine de SAINT-EXUPÉRY

Il y a 100 ans…

MAI 1919

  • – 1er. Violents affrontements aux manifestations du 1er Mai à Paris, la police intervient devant le Palais-Bourbon.
  • – 3. Les troupes françaises quittent l’Ukraine.
  • – 3. Allemagne : écrasement de la république des Conseils de Bavière.
  • – 4. Pékin : manifestation nationaliste et étudiante contre le transfert des intérêts allemands au Japon. Ce mouvement du 4 mai dégénère en véritable revendication de l’indépendance de la Chine.
  • – 4. Katanga (province du Congo belge) : grève des ouvriers de l’Union minière et des chemins de fer.
  • – 7. Versailles : remise des conditions de paix à la délégation allemande.
  • – 7. Élection du nouveau président des États-Unis du Brésil :Epitacio Pessoa.
  • – 10. Le coureur cycliste Henri Pélissier, déjà vainqueur du Paris-Roubaix, devient champion de France.
  • – 12. Berlin : l’Assemblée nationale déclare que les conditions de paix proposées par les Alliés sont inacceptables.
  • – 13. Belgique : la durée maximale de la journée de travail est fixée à 9 heures.
  • – 14. Jugement dans le procès Liebknecht : 2 condamnations et 6 acquittements pour l’assassinat du fondateur du parti communiste allemand.
  • – 14. Paris : arrivée de la délégation autrichienne dirigée par le chancelier Renner et le président Cammash.
  • – 18. Proclamation de la république du Palatinat. Les Français appuient la séparation de cette région du Reich.
  • – 28. Les villes d°Eupen, Moresnet et Malmédy sont rattachées à la Belgique.
  • – 29. Les Allemands réquisitionnent toujours le bétail de Malmédy, pourtant occupée, par les Anglais.
  • Source :  Chronique du XXe siècle – Édition Larousse
Par Jean-Claude Eymer, le vendredi 29 avril 2016

La Codification des lieux en Généalogie

J'aime et je partage...

Pour bien gérer sa généalogie, il est indispensable de codifier soigneusement (et en respectant les normes) les lieux des évènements. Pour cela, quatre zones sont obligatoires :

1-      Le lieu avec écrit en toutes lettres : Saint ne s’écrit pas « St » ou « ST » car cela empêche les rapprochements. (Au CGCP la correction s’effectue lors du chargement des listes éclair, mais c’est une exception). De plus, ce nom de lieu doit être vérifié par rapport à des tables validées

2-      Le code géographique. Aujourd’hui, seul le code INSEE est valide.

3-      Le pays permet de supprimer les homonymies entre différents lieux à travers le monde.

4-      La zone complémentaire appelée différemment selon les logiciels : Subdivision du lieu, lieux dits. Cette zone est un complément du 1 (le lieu) pour informer de l’endroit précis dans celui-ci. Il peut s’agir de l’hôpital, maternité, église, cimetière, rue, commune révolutionnaire, d’un village ou hameau etc. Il ne faut pas confondre avec la note qu’offre certains logiciels où l’on peut mettre une partie de l’acte.

Il existe deux autres zones :

1-      Le département en clair qui permet un meilleur rendu lors de réalisation de chronologie et autres documents produits par les logiciels.

2-      La région. Ici les avis sont partagés car il y a la région au moment de l’acte et la région actuelle et bientôt encore une autre codification. Ce n’est qu’un texte complémentaire sauf dans certains pays étrangers.

À l’heure actuelle, certains logiciels ajoutent les coordonnées géographiques (longitudes et latitudes).

Sur ce même blog, vous trouverez des articles complémentaires :  Initiation à la généalogie, La généalogie* – Les listes éclair.