juin 2019
L M M J V S D
« Mai    
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
"Un homme n'est jamais tout à fait mort tant qu'il y a quelqu'un pour prononcer son nom" Antoine de SAINT-EXUPÉRY

Il y a 100 ans…

JUIN 1919

  • 1er. Berlin : le cadavre de Rosa Luxemburg, est retrouve dans le canal «Landwehr»
  • 3. Paris : les ouvriers du métro en grève paralysent la ligne nord-sud. Les grévistes organisent un meeting au bois de Boulogne.
  • 4. Les citoyens américains d’origine allemande organisent une collecte pour le Secours populaire allemand.
  • 4. Traité de paix entre les Alliés et la Hongrie.
  • 6. Italie : les fascistes publient leur manifeste.
  • 7. Francfort : ouverture de la première grande exposition du peintre Max Beckmann.
  • 15. USA : Charlie Chaplin présente «Une idylle aux champs ››.
  • 15. Premier vol transatlantique : les aviateurs Alcock et Brown réalisent la traversée victorieuse.-›
  • 15. Belgique : remise en service du navire école «De Smet de Nayer ››.
  • 16. Les Alliés rejettent les contre-propositions allemandes aux conditions de paix.
  • 19. France : grève des mineurs.
  • 20. Allemagne : le chancelier du Reich, P. Scheidemann, se retire. Il n’est pas prêt à signer le traité de paix avec les Alliés. G. Bauer lui succède.
  • 21. Écosse : la flotte allemande se saborde dans la baie de Scapa Flow.-›
  • 23. Face aux menaces de Georges Clemenceau, l’Assemblée nationale allemande se déclare prêtre à signer sans conditions le traité de Versailles.
  • 26. France : le Sénat vote la loi de réforme électorale.
  • 28. La délégation allemande signe le traité de paix de Versailles dans la galerie des Glaces.
  • NAISSANCES
  • 21. Guy Lux, animateur de télévision.
  • l9. Louis Jourdan, acteur français.
  • Source :  Chronique du XXe siècle – Édition Larousse

La Grande Guerre en Charente : Loin du front, proche des combattants - 2. Travailler

Travailler

Lorsque le conflit éclate, le gouvernement français est convaincu qu’il livrera une guerre courte.

Pourtant, très vite, il faut produire une forte quantité de matériel, avec moins de bras. Ainsi, en plus des usines d’armement, les entreprises d’alimentation, de textiles et de vêtements travaillent pour l’armée.

En effet, les armements initiaux sont insuffisants : il faut plus d’obus, plus de balles, plus de grenades. La production d’obus

Lire la suite… » » »

La Grande Guerre en Charente : Loin du front, proche des combattants - 1. Conséquences immédiates et premiers changements

Conséquences immédiates et premiers changements

Dès le 3 août 1914, avec la déclaration de « l’état de siège » et l’instauration de la réquisition, les principales ressources du pays sont mises à la disposition de l’armée :

Les trains sont exclusivement réservés au déplacement des troupes.

De nombreux plans de mobilisation avaient été conçus par l’armée française depuis la fin du XIXe siècle. Il fallait éviter à la

Lire la suite… » » »

La Grande Guerre en Charente : la bataille des Charentais

Un fait d’arme méconnu, l’un des premiers de la Grande Guerre.

Une allée de croix blanches, en rase campagne, Moislains, village de la Somme, terminus de 465 réservistes charentais mobilisés.

Ils sont tombés en plein champ, le 28 août 1914, surpris par une attaque de l’armée allemande.

Ils habitaient dans toute la Charente, de Vignolles à Barro en passant par Dirac et appartenaient au « 307 », le régiment des réservistes basé à Angoulême.

«

Lire la suite… » » »

La Grande Guerre en Charente : les casernes et les régiments

La caserne Saint-Roch (Maintenant Cité Administrative)

107ème RI Infanterie Active Caserne Saint-Roch 307ème RI Infanterie de Réserve Caserne Saint-Roch

Le 307e régiment d’infanterie est un régiment d’infanterie constitué en 1914. Il est issu du 107e régiment d’infanterie ; à la mobilisation, chaque régiment d’active crée un régiment de réserve dont le numéro est le sien majoré de 200.

La caserne Saint-Roch

La caserne du RAC (Régiment d’Artillerie de Campagne)

21ème RAC Artillerie de

Lire la suite… » » »

La Grande Guerre en Charente : partir à la guerre

Partir à la guerre

En Charente, comme ailleurs, la guerre est annoncée. Le 1er août 1914, les cloches sonnent le tocsin, appelant la population à se rassembler pour écouter le garde-champêtre proclamer la mobilisation générale. Dans la campagne charentaise, les hommes mobilisés dès le 2 août à 0h00 abandonnent les travaux des champs pour devenir des combattants.

Devenir un combattant

L’avis de mobilisation générale placardé dans les mairies appelle tous les charentais de 18

Lire la suite… » » »

La Grande Guerre en Charente : la mobilisation générale

L’origine du conflit

L’assassinat du Prince héritier de l’Empire Austro-hongrois, François Ferdinand, le 28 juin 1914 à Sarajevo, mit au grand jour les latentes rivalités commerciales, économiques, militaires, territoriales au sein de l’Europe et déclencha une succession de cas de guerre entre pays qui avaient pris soin de trouver des alliances auparavant.

Les forces de paix, représentées notamment par des voix puissantes du Socialisme, durent s’effacer devant la marche à la guerre que dans tous

Lire la suite… » » »