mars 2019
L M M J V S D
« Fév    
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
"Un homme n'est jamais tout à fait mort tant qu'il y a quelqu'un pour prononcer son nom" Antoine de SAINT-EXUPÉRY

Il y a 100 ans…

Mars 1919

1er. La Belgique se met à l’heure d’été.

1er. Henri Farman est autorisé à établir une liaison aérienne entre Bruxelles et Paris.

3. Pologne : le gouvernement demande à l°Allemagne la reconstitution des frontières

polonaises de 1772.

3. Berlin : le Parti communiste allemand appelle à la grève générale.

4. Moscou : fondation par Lénine de la IIIe Internationale, dite Internationale communiste.

4. France : le Sénat ratifie la loi autorisant les époux divorcés et remariés à divorcer une deuxième fois.

9. Bruxelles : premier match de football d’après-guerre : Belgique et France à égalité : 2 à 2.

10. Le conseil des Alliés est favorable à l’intégration à la Belgique des villes d’Eupen et de Malmédy.

13. La Grande-Bretagne cesse de soutenir le franc sur le marché des changes.

15. France : l’anarchiste Louis Cottin, auteur de l’attentat contre Georges Clemenceau. est condamné à mort par le Conseil de guerre.

2l. L’Allemagne commence à livrer sa flotte commerciale aux Alliés.

21. Hongrie : le Parti communiste hongrois, dirigé par Bela Kun, prend le pouvoir à la faveur d’une insurrection révolutionnaire.

23. Italie : Benito Mussolini fonde le mouvement italien fasciste (« Fasci di Combattimento »).

25. David Lloyd George, se démarque de la position française sur l’Allemagne.

27. Belgique : à la Chambre début des débats sur le suffrage universel.

31. France : entrée en vigueur de la loi sur les pensions de guerre.

31. Allemagne : insurrection révolutionnaire dans la Ruhr.

 

Source :  Chronique du XXe siècle – Édition Larousse

Par Patrice LUCQUIAUD, le mercredi 18 novembre 2009

L’église – 2ième partie

J'aime et je partage...

LE TRÈS – SAINT SACREMENT

Calice et la patène: très bon, mais point dorés dans la coupe.

Ciboire: n’est point doré dans la coupe et qui est appuyé sur un pied d’étain.

Soleil: très bon.

Coustode pour malades: toute neuve, mais point dorée dans la coupe.

Pains à chanter: (hosties) bons.

Tabernacle: fort mauvais, sans doublures, sans dorure et peu décent.

Clef d’icelui: tenue dans une boîte fermant à clef.

Lampe: néant.

Reliques: néant.

GRAND AUTEL

Sous l’invocation: de Saint-Pierre-ès-liens.

Consécration: néant.

Marbre ou autel portatif: bon.

Nappes d’autel: trois, passables.

Dédicace: se célèbre le même jour de celle de la cathédrale.

Corporaux: cinq, tous pourris et dans le cas d’interdiction.

Coussin: néant, mais un mauvais pupître.

Canon: bon.

Purificatoires: quatre ou cinq, en mauvais état.

Tapis: néant.

Dais: fort bon, excepté la garniture du dôme qui est pourrie.

Croix: bonne.

Chandeliers: Six, passables, mais qui auraient besoin d’être retouchés.

Cierges: bien.

Eteignoir: bon.

Missel avec indices: tout déchiré et hors d’état de servir.

Evangile de Saint-Jean: bon.

Balustre pour la communion: bon.

Nappes de communion: mauvaises.

Clochette: néant, et deux échilles seulement.

Burettes: néant et pas de plateau.

Piscine du sanctuaire: néant.

Vaisseaux des saintes huiles: en très mauvais état.

Armoires pour iceux: dans les fonts baptismaux.

CIMETIERE

Clôture: il n’y a qu’un côté de renfermé.

Entrée: sans porte.

Chemin: néant.

Foires et marchés en icelui: néant.

Danses: néant.

Croix du cimetière: néant.

Cabarets voisins: néant.

FONTS BAPTISMAUX

Fermeture: néant.

Piscine des fonts: bonne.

Bénitier fixe: bon.

Cuvette: bonne.

Couvercle à pointes: néant.

Burette pour verser: bonne.

CHAPELLES

Une chapelle appartenant à la maison d’Aubeterre, dépouillée de tout ornement et dans le cas d’interdiction.

Du côté de l’épître, une autre chapelle, appartenant à la maison de Boistillé, dont le tableau est tout neuf et sans les autres ornements ordinaires, qui cependant vont être mis par ledit seigneur de Boistillé.

Le tableau du grand autel est entièrement déchiré et très indécent, le rétable du maître autel a besoin d’être repeint ainsi que les petits gradins, le devant d’autel est de bois peint qui a besoin d’être retouché, les vitraux du sanctuaire ont besoin de la main de l’ouvrier et de deux garnis ferrés pour garantir les vitres; il n’y a point de bancs de choeur ni de pupitre.

CHŒUR

Clocher et situation d’icelui: sur la porte de l’église et qui a besoin d’être renfermé          pour empêcher l’eau d’entrer dans l’église.

Cloches: deux, bonnes.

Graduel: néant.

Psautier: néant.

Antiphonaire: néant.

Processionnal: néant.

Rituel: néant

Chaire de prône: néant.

Chaire à prêcher: en très mauvais état.

Armes et lîtres: néant.

Sépultures qui gâtent le pavé: néant.

NEF

Gros murs d’icelle: très solides si ce n’est un arc-boutant qui a besoin d’être refait, le   pignon de l’église à l’intérieur a besoin d’être recrépis.

Couverture: doit être repassée.

Voûtes ou lambris: la voûte du sanctuaire est bonne, la nef n’a point de lambris.

Fenêtres: sans vitres et sans treillis.

Pavé: passable.

Portes: très mauvaises ainsi que la serrure

Confessionnal: bon.

Sièges et bancs: trois sans fondation, l’un appartenant au seigneur de Boistillé, l’autre                au seigneur d’Aubeterre, l’autre au seigneur de Beaupré, à vingt sols de rente.

Chapelles domestiques: une chez le seigneur de Boistillé.


LIEUX DÉPENDANT DE LA PAROISSE

Sacristie: néant.

Armoires pour ornements: néant.

Ornements: un ornement blanc bon, un ornement noir neuf, un ornement rouge bon, un  ornement violet bon; l’ornement vert manque.

Chapes: néant.

Aubes: trois très mauvaises.

Amicts et surplis: néant.

Ceinture: deux bonnes.

Croix processionnelle: très ancienne.

Bannière: neuve.

Encensoir: bon.

Navette: mauvaise.

Croix pour l’extrême onction: néant.

Bénitier portatif: bon.

Fondations: une de trois livres par le seigneur de Boistillé.

Catalogue d’icelles: néant.

Confrairies: néant.

Quêtes: néant.

Processions: ordinaires.

Expositions du T.-S. Sacrement: ordinaires.

Registres des baptêmes, mariages et sépultures: bons et en bon état.

Revenus, titres et papiers: néant.

Coffre à deux clefs: néant.

Biens de l’église usurpés: on n’en fait rien.

Comptes des marguillers : néant.

Dettes de la fabrique: néant.

Lanterne pour porter le St-Sacrement au dehors: néant.

Suite de cet article : L’église -3-