novembre 2018
L M M J V S D
« Oct    
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  
"Un homme n'est jamais tout à fait mort tant qu'il y a quelqu'un pour prononcer son nom" Antoine de SAINT-EXUPÉRY

Il y a Cent Ans…

Novembre 1918

1er. Allemagne : révolte des marins de la rade de Kiel.

3. Signature de l’armistice entre l’Autriche et les Alliés.

5. Allemagne : mouvement de grève générale.

7. Munich : le socialiste Kurt Eisner proclame la république des Conseils de Bavière.

8. La Roumanie déclare la guerre à l’Allemagne.

9. Allemagne : le mouvement révolutionnaire contraint l’empereur Guillaume II à abdiquer. Le chancelier Max de Bade démissionne.

9. L’empereur allemand Guillaume II s’exile aux Pays-Bas.

9. Allemagne : la République est proclamée.

11. Rethondes : signature de l’armistice : l’Allemagne capitule et restitue a la France l’Alsace-Lorraine.

11. Autriche : l’empereur Charles 1er abdique.

13. Armistice entre les Alliés et la Hongrie.

13. La Russie résilie le traité de Brest-Litovsk.

14. Pologne : Jozef Pilsudski devient chef d’État avec pleins pouvoirs dictatoriaux.

14. Tchécoslovaquie : Thomas Masaryk est élu président de la République.

17. Les Allemands évacuent Bruxelles.

21. Belgique : le roi Albert 1er rentre à Bruxelles. Un nouveau gouvernement est constitué.

21. Les dernières troupes allemandes évacuent l’Alsace-Lorraine.

25. France : Philippe Pétain entre dans Strasbourg.

NAISSANCE

9. Spyrou Agnopoulos, dit Spyrou Agnew. homme politique nord-américain.

DÉCÈS

10. Wilhelm Apollinaris Kostrowitsky, dit Guillaume Apollinaire, poète et romancier français (* 26.8. 880).

Chronique du XXe siècle – Édition Larousse

Parution du bulletin trimestriel n°48, du CGCP

Parution du bulletin trimestriel n°48, du CGCP

Fidèles au rendez-vous de nos lecteurs, nous vous proposons le dernier bulletin trimestriel du CGCP.

Vous retrouverez dans ce numéro l’habituel article sur les vieux métiers. Le Bonnetier est aujourd’hui à l’honneur. Que de souvenirs remontent dans notre mémoire ! Les lieux, les méthodes, les habitudes sociales et … la mode !

Nous souhaitions poursuivre la publication des « fiches pratiques », mais les bénévoles nous

Lire la suite… » » »

LA VIE A CONFOLENS AU XVIII° SIÈCLE

LA VIE A CONFOLENS AU XVIII° SIÈCLE

Au XVIII° siècle, Confolens était le rendez-vous d’une petite société élégante et polie qui subissait l’impulsion du grand mouvement philosophique de Paris, et qui s’associait à l’esprit du temps par sa curiosité un peu naïve sur toutes les questions à l’ordre du jour, par son enthousiasme pour la franc-maçonnerie et par son goût pour le théâtre de société.

Un des caractères les plus saillants de ses préoccupations, c’était

Lire la suite… » » »

Autos en bois... beaux jouets d'autrefois...

Citroën C4 1932 en bois…

Voyez donc cela : une auto en bois !… Vaudrait-elle plus qu’un cheval de Troie ? Sinon le prix d’un chèque en bois, Pour avoir roues : une plus trois !…

Voilà qui vous laisse pantois, Sortie de chêne, pas à Detroit, Une voiture à garer sous le toit De votre pavillon à Troyes !…

A l’Aube cherchez la voie ?… Prenez la

Lire la suite… » » »

André Citroën et la Traction...

Aujourd’hui, nous fêtons les André… et des André, il y en eut des célèbres… Parmi eux, je retiens André Citroën pour me conformer avec ce que vous apercevez à droite sur le bandeau supérieur illustré de la page d’accueil du blog : une « Traction Avant Citroën »…

Dans l’histoire de l’automobile elle tient vraiment une place centrale tant au niveau national qu’au niveau mondial… il y avait : avant la

Lire la suite… » » »

LA RÉVOCATION DE L'ÉDIT DE NANTES ET LA RÉGION DE LA ROCHEFOUCAULD

LA RÉVOCATION DE L’ÉDIT DE NANTES ET LA RÉGION DE LA ROCHEFOUCAULD.

Le 29 septembre 1685, il arriva dans la ville de La Rochefoucauld deux compagnies de dragons rouges conduits par M. le marquis d’Argenson, lieutenant général d’Angoumois. L’évêque et l’intendant arrivèrent deux jours après, qui firent convertir plus de quatre cents huguenots, tant de la ville que des environs.

Alors les dragonnades, qui avaient déjà commencé dans la région, reprirent plus terribles. Les dragons

Lire la suite… » » »

LA BATAILLE DE JARNAC (13 mars 1569)

LA BATAILLE DE JARNAC (13 mars 1569)

 

En octobre 1568, l’armée huguenote, presque entièrement concentrée dans l’ouest sous les commandements de Coligny et de Condé, soutenue par les places fortes de la région, était en état de faire face à. l’armée catholique sous les ordres du duc d’Anjou. Après quelques escarmouches, l’hiver étant venu, elle attendit, la saison des batailles.

Au printemps de 1569, les deux années se retrouvèrent en présence le long de

Lire la suite… » » »

JEAN BASTIER DE LA PÉRUSE

JEAN BASTIER DE LA PÉRUSE

Au XVI° siècle, le Confolentais compta des poètes. Il en est un, peu connu, qui mériterait la célébrité, car il a tenu un rang très honorable dans la poésie française, à côté des Ronsard, des Baïf, des Jodelle et « du gentil Belleau » : c’est Jean Bastier de la Péruse. Son nom véritable était Jean Bastier, mais comme il ne lui semblait pas assez relevé, il y ajouta celui

Lire la suite… » » »

LA PORTE DU PALET, A ANGOULÊME

LA PORTE DU PALET, A ANGOULÊME

La Porte du Palet, qui était située entre les deux petites places du même nom, est indiquée dans les anciens titres sous différentes dénominations; elle est appelée ; Porte des SSts-Apâtres Pierre et Paul dans une charte de Charlemagne de l’année 781 ; elle se nomme ensuite Porte St-Pierre; puis Porte des Beaux, probablement de « reus » (coupable), parce que non loin de là l’on exécutait les gens

Lire la suite… » » »

La Mobilisation à Tourriers

Jeudi, 30 juillet 1914. La population ne croit pas à la guerre. Elle espère toujours que « tout s’arrangera ».

Vendredi, 31 juillet 1914, 11 heures du soir. Le maire reçoit un télégramme de la Préfecture « Tenir chevaux classés prêts à conduire centre de réquisition. Prière propriétaires de donner immédiatement ration foin et avoine ; munir chevaux d’une bride et longe bon état. »

Il fait nuit noire. J’accompagne le Maire chez les propriétaires

Lire la suite… » » »

Dépouillements : curiosités

Saulgond – Registre paroissial de 1752-1771

« Le vingt un aoust de la présente année, le soleil à été acheté des deniers de la fabrique chez Mr Loir Marchand orfevre à paris, sur le pont nôtre dâme à l’image de St andré, il à couté Cent

quatre-vingt seize Livres, le son étuit neuf Livres, de La quelle somme à etée deduitte celle de

vingt deux Livres, valeur de l’ancien soleil, que Le dit orfèvre à

Lire la suite… » » »