juillet 2018
L M M J V S D
« Juin    
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  
"Un homme n'est jamais tout à fait mort tant qu'il y a quelqu'un pour prononcer son nom" Antoine de SAINT-EXUPÉRY

Il y a Cent Ans…

JUIN 1918

– 3. La Diète finlandaise accepte de ratifier un traité de paix avec l’Allemagne

– 4. Paris : Georges Clemenceau déclare à la Chambre : «Ne cédez à aucun prix. »

– 4. USA : l’armée américaine est mise un alerte car trois nouveaux navires ont été torpillés par des sous-marins allemands.

– 5. Moscou : on dit que 3 millions de marks auraient été offerts par Par l’ambassadeur allemand, W. von Mirbach, à des hommes politiques russes pour empêcher le gouvernement soviétique de passer dans le camp des Alliés.

– 11. Russie : création d’un comité de paysans pauvres chargé de procéder au partage des terres.

– 13. Arrêt des hostilités entre la Russie soviétique et la République autonome d’Ukraine.

– 15. Italie : l’offensive autrichienne. en Vénétie est repoussée.

– 17. Rumeurs : 40 millions de marks auraient été mis à la disposition du gouvernement soviétique par le ministre des finances allemand.

– 20. Autriche-Hongrie : début des émeutes et des grèves pour protester contre les difficultés de ravitaillement.

– 22. Le général français Charles Mangin arrête l’offensive allemande à 70 km de Paris.

– 26. La «Grosse Bertha» tire sur Paris.

– 28. Russie : le gouvernement soviétique nationalise les entreprises industrielles

– 30. Russie : l’armée rouge bat les cosaques dans le Sud-Ouest du pays.

NAISSANCE

– 27. Adolf Kieffer, nageur américain.

DECES

– 10.Arigo Boito, compositeur italien (*24.2.1848)

Chronique du XXe siècle – Édition Larousse

La Grande Guerre en Charente : la bataille des Charentais

J'aime, donc je partage...

Un fait d’arme méconnu, l’un des premiers de la Grande Guerre.

Une allée de croix blanches, en rase campagne, Moislains, village de la Somme, terminus de 465 réservistes charentais mobilisés.

Ils sont tombés en plein champ, le 28 août 1914, surpris par une attaque de l’armée allemande.

Ils habitaient dans toute la Charente, de Vignolles à Barro en passant par Dirac et appartenaient au « 307 », le régiment des réservistes basé à Angoulême.

«

Lire la suite… » » »

La Grande Guerre en Charente : les casernes et les régiments

J'aime, donc je partage...

La caserne Saint-Roch (Maintenant Cité Administrative)

107ème RI Infanterie Active Caserne Saint-Roch 307ème RI Infanterie de Réserve Caserne Saint-Roch

Le 307e régiment d’infanterie est un régiment d’infanterie constitué en 1914. Il est issu du 107e régiment d’infanterie ; à la mobilisation, chaque régiment d’active crée un régiment de réserve dont le numéro est le sien majoré de 200.

La caserne Saint-Roch

La caserne du RAC (Régiment d’Artillerie de Campagne)

21ème RAC Artillerie de campagne

Lire la suite… » » »

La Grande Guerre en Charente : partir à la guerre

J'aime, donc je partage...

Partir à la guerre

En Charente, comme ailleurs, la guerre est annoncée. Le 1er août 1914, les cloches sonnent le tocsin, appelant la population à se rassembler pour écouter le garde-champêtre proclamer la mobilisation générale. Dans la campagne charentaise, les hommes mobilisés dès le 2 août à 0h00 abandonnent les travaux des champs pour devenir des combattants.

Devenir un combattant

L’avis de mobilisation générale placardé dans les mairies appelle tous les charentais de 18

Lire la suite… » » »

La Grande Guerre en Charente : la mobilisation générale

J'aime, donc je partage...

L’origine du conflit

L’assassinat du Prince héritier de l’Empire Austro-hongrois, François Ferdinand, le 28 juin 1914 à Sarajevo, mit au grand jour les latentes rivalités commerciales, économiques, militaires, territoriales au sein de l’Europe et déclencha une succession de cas de guerre entre pays qui avaient pris soin de trouver des alliances auparavant.

Les forces de paix, représentées notamment par des voix puissantes du Socialisme, durent s’effacer devant la marche à la guerre que dans tous

Lire la suite… » » »

Mon fulgurant ancêtre : Lucius Fadet du Poitou...

J'aime, donc je partage...

C’est à n’en pas douter un de mes ancêtres… farfadet de mon état, intéressé à la généalogie, la découverte de ce Lucius dont un pan de sa longue histoire nous est conté par Jacques Pineau dans son livre : « L’étrange voyage de LUCIUS fadet du Poitou » édité en 1975 par la S.F.I.L. et l’imprimerie Texier à Poitiers.

C’est à peu près à cette même époque, alors jeune marié,

Lire la suite… » » »

« Les rois maudits »… ou le terrifiant mariage de la Légende et de l’Histoire…

J'aime, donc je partage...

Édition complète des 7 tomes sur feuillets bible…

Cette œuvre littéraire, au delà de sa dimension fleuve, telle une extraordinaire saga, présente l’avantage de réunir le roman et l’Histoire. Tout est à la fois inventé et fidèle à la réalité historique… la fiction au service de l’Histoire c’est ici, un grand tour de force tenu par un collectif d’auteurs et d’historiens contributeurs sous la conduite de Maurice Druon auteur en chef, mis en

Lire la suite… » » »

LES, pour l'Exemple ...

J'aime, donc je partage...

1917 ! Année terrible !…

3 ans déjà, que la grande guerre malmène les hommes et les paysages théâtre de leurs combats incessants sur un front de 700 kilomètres… Imaginez ceux qui sont partis en Août 1914 quittant familles, femmes enfants, pensant en toute confiance, sûr de leurs exploits qu’ils seront de retour avant l’hiver à suivre … La guerre s’est enlisée dans la boue des tranchées, dédales infernales, dans

Lire la suite… » » »

20 juillet 1969 : On a marché sur la Lune

J'aime, donc je partage...

Dans la nuit du 20 au 21 juillet 1969, le module lunaire Eagle de la mission Apollo XI se pose sur la Lune, dans la « mer de la Tranquillité ».

L’astronaute Neil Armstrong annonce : « Houston, ici la base de la Tranquillité. L’Aigle a atterri »… Il débarque, suivi d’Edwin « Buzz » Aldrin. Le troisième cosmonaute de l’équipage, Michaël Collins, poursuit le tour de la Lune dans la capsule Apollo. Le lancement

Lire la suite… » » »

18 juillet 1918 : Deuxième bataille de la Marne

J'aime, donc je partage...

Le 18 juillet 1918, après quatre ans de guerre, le généralissime Foch passe à la contre-offensive avec les premières troupes américaines dans la région de Villers-Cotterêts.

Pour la première fois sont utilisés à grande échelle les chars d’assaut. Les Allemands sont partout repoussés. Ils subissent leur plus grave défaite à Montdidier, le 8 août, et dès lors engagent une retraite générale.

Quand s’ouvre l’année 1918, il devient impératif pour les empires centraux d’emporter la décision

Lire la suite… » » »

17 juillet 1791 : Fusillade du Champ de Mars

J'aime, donc je partage...

Suite à la l’évasion ratée de la famille royale, les démocrates et les républicains veulent la déchéance du souverain. Mais l’Assemblée constituante en décide autrement et le roi, qui avait été relevé de ses fonctions, retrouve ses droits mi-juillet. Les démocrates et les républicains se rassemblent alors au Champ-de-Mars, afin de faire signer une nouvelle pétition pour priver le roi de ses pouvoirs. Aussitôt, l’Assemblée réagit et, sous le commandement de La Fayette, la Garde

Lire la suite… » » »