mars 2019
L M M J V S D
« Fév    
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
"Un homme n'est jamais tout à fait mort tant qu'il y a quelqu'un pour prononcer son nom" Antoine de SAINT-EXUPÉRY

Il y a 100 ans…

Mars 1919

1er. La Belgique se met à l’heure d’été.

1er. Henri Farman est autorisé à établir une liaison aérienne entre Bruxelles et Paris.

3. Pologne : le gouvernement demande à l°Allemagne la reconstitution des frontières

polonaises de 1772.

3. Berlin : le Parti communiste allemand appelle à la grève générale.

4. Moscou : fondation par Lénine de la IIIe Internationale, dite Internationale communiste.

4. France : le Sénat ratifie la loi autorisant les époux divorcés et remariés à divorcer une deuxième fois.

9. Bruxelles : premier match de football d’après-guerre : Belgique et France à égalité : 2 à 2.

10. Le conseil des Alliés est favorable à l’intégration à la Belgique des villes d’Eupen et de Malmédy.

13. La Grande-Bretagne cesse de soutenir le franc sur le marché des changes.

15. France : l’anarchiste Louis Cottin, auteur de l’attentat contre Georges Clemenceau. est condamné à mort par le Conseil de guerre.

2l. L’Allemagne commence à livrer sa flotte commerciale aux Alliés.

21. Hongrie : le Parti communiste hongrois, dirigé par Bela Kun, prend le pouvoir à la faveur d’une insurrection révolutionnaire.

23. Italie : Benito Mussolini fonde le mouvement italien fasciste (« Fasci di Combattimento »).

25. David Lloyd George, se démarque de la position française sur l’Allemagne.

27. Belgique : à la Chambre début des débats sur le suffrage universel.

31. France : entrée en vigueur de la loi sur les pensions de guerre.

31. Allemagne : insurrection révolutionnaire dans la Ruhr.

 

Source :  Chronique du XXe siècle – Édition Larousse

1744 – Contrat de travail du petit personnel de la paroisse.

Transportons en 1744 à St Pardoux la Rivière, en Périgord. L’Abbé Caignac, curé la paroisse est bien ennuyé. Écoutons-le, car il lui importe de trouver une solution. De fait, il s’en ouvre à l’Histoire, en ce qu’il écrit lui-même sur son registre, que l’on peut fort commodément consulter, dans la Collection Communale des BMS, conservée aux archives de la Mairie.

Il se réfère au renouvellement du petit personnel de la paroisse,

Lire la suite… » » »

Enfant précoce, ou… miracle de la Nature.

Parti à la recherche d’une partie de mes ancêtres dans ce que constitue aujourd’hui l’actuel Département de Loir et Cher, autrement dénommé… le 41, me voilà explorant les registres de catholicité, les BMS (baptêmes, mariages, sépultures) à La Chapelle-Vendômoise, pour l’année 1713. Les pages du document consulté via Internet, celui des Archives Départementales de Loir et Cher (1), se succédant les unes aux autres, mon attention est visuellement attirée par cette relation de

Lire la suite… » » »

A la découverte d’un ancêtre disparu - 3ème partie : Imposable !...

Agent d’affaires mais aussi de conseils, ses papiers conservés permettent de le retrouver dans plusieurs affaires de justice, pour lesquelles il sert d’intermédiaire entre les plaignants et leurs procureurs (avocats), ainsi en octobre 1775 à Périgueux dans une affaire impliquant le frère de la Dame Faucher, religieuse économe au Monastère de St Benoit.

Perception de la dîme…

Du 6 janvier 1777, le Prieur de l’Abbaye du Boschaud écrit à

Lire la suite… » » »

A la découverte d’un ancêtre disparu - 2ème partie : Agent de recouvrement.

Notes annexes sur Michel Durieupeyroux (informations provenant de diverses pièces d’archives familiales, conservées et transmises entre les générations).

Initié par son père Jean Durieupeyroux aux affaires, Michel sachant lire et écrire, il devient très naturellement praticien. A ce titre, présenté par son père à la famille des comtes d’Aydie, dont il s’occupe de leurs affaires, il obtient rapidement la confiance de la comtesse de St Viance, nièce de feu Antoine d’Aydie-Vaugoubert,

Lire la suite… » » »

A la découverte d’un ancêtre disparu - 1ère partie : union et décès...

Ne sachant rien ou si peu… sur mes ancêtres, je suis parti à leur découverte. J’utilise Heredis, tout en sachant qu’il se trouve aussi d’autres logiciels performants. Voyageant à mon rythme dans le temps, de la Bretagne à la Savoie, de la Bourgogne au Berry, de la Picardie à l’Angoumois, du Périgord à la Principauté de Salm, je m’étonne d’apprendre que je suis d’ascendance protestante et depuis peu que je doive aussi consulter

Lire la suite… » » »

Actes Notariés... des écritures et un langage très particuliers...

Icelui… ledit, nonobstant et subséquemment…

Nous détenons dans notre famille divers documents (donations, testaments, partages, achats ou échanges de terres, promesses de dot, inventaires, papiers d’affaires, pièces de procédure) du 17ème au 19ème siècle. Transmis intacts entre les générations jusqu’à ce jour, nous disposons d’une vraie mine d’informations sur le quotidien de nos ancêtres.

Les nôtres, comme beaucoup… « interpellés » à l’instant de la signature au bas de l’acte, mais

Lire la suite… » » »