janvier 2020
L M M J V S D
« Déc    
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  
"Un homme n'est jamais tout à fait mort tant qu'il y a quelqu'un pour prononcer son nom" Antoine de SAINT-EXUPÉRY

Il y a 100 ans…

Janvier 1920.

  • 1*. Paris : développement du dadaïsme avec l’arrivée de l’écrivain roumain Tristan Tzara.
  • 3. USA : sur l’ordre du ministre de la Justice Palmer, 4 500 extrémistes de gauche sont arrêtés.
  • 10. Le traité de Versailles entre en vigueur.
  • 11. Paris : renouvellement de la totalité du Sénat pour la première fois.
  • 14. Paris : Léon Bourgeois est élu président du Sénat.
  • 15. Le maréchal Foch devient chef de la commission militaire de surveillance de l’Allemagne.
  • 16. : Paul Deschanel est choisi par les députés du groupe républicain comme candidat à la présidence de la République.
  • 16. Les Alliés exigent l’extradition de Guillaume II.
  • 17. France : P. Deschanel est élu à la présidence de la République.
  • 19. Paris : A. Millerand succède à Georges Clemenceau à la présidence du Conseil.
  • 23. Les Pays-Bas refusent l’extradition de Guillaume II
  • 26. Paris : constitution de la conférence des Ambassadeurs qui doit régler les questions non résolues par la conférence de la Paix.
  • 28. La Turquie renonce à l°Empire ottoman et aux provinces non turques.

NAISSANCES

  • 4. Robert Lamoureux, comédien français.
  • 20. Frederico Fellini, metteur en scène italien.
  • 27. Claude Labbé, homme politique français.
  • 27. Helmut Zacharias, chef d’orchestre allemand.

DÉCÈS

  • 25. Amedéo Modigliani sculpteur et peintre italien (* l2.7.l884).

Source :  Chronique du XXe siècle – Édition Larousse

Une particularité de Saint-Coutant

Saint-Coutant est une commune très particulière. Sur son actuel territoire il y a trois églises.

Celle de la paroisse de Saint-Coutant, récente et moche. Elle est en pleine campagne, il y avait autrefois deux ou trois fermes. Une seule était encore en activité dans les années 40.

Celle de la paroisse de la Chapelle Chabossant. Très belle église avec un chevet couvert en lauzes, de beaux vitraux. Elle était

Lire la suite… » » »

LE SOULÈVEMENT DE LA GABELLE (1548)

LE SOULÈVEMENT DE LA GABELLE (1548)

Sous le règne de Henri II la perception de la gabelle et l’avidité des gens du fisc exaspérèrent les populations qui s’insurgèrent.

Les troubles commencèrent au mois de mai 1548, dans les environs d’Angoulême. Ils allèrent en s’aggravant, et la première émeute éclata à Barbezieux où les employés du fisc furent contraints’ de prendre la fuite. Le seigneur de Barbezieux apaisa ce mouvement. Mais, après cette émotion, quelques-uns des

Lire la suite… » » »

L'ABBAYE DE NANTEUIL-EN-VALLÉE

L’ABBAYE DE NANTEUIL-EN-VALLÉE

Nanteuil possédait autrefois une abbaye de l’ordre de Saint-Benoît, fondée par Charlemagne, selon l’opinion commune.

Ruinée par les Normands au début du IX° siècle, elle fut reconstruite vers la fin de l’an 1000, grâce aux largesses des seigneurs voisins, et reçut de nombreuses donations aux XII° et XIII° siècles. Incendiée par les Anglais pendant la guerre de Cent Ans, elle se releva encore une fois de ses 1 ruines et subsista jusqu’en

Lire la suite… » » »

LE CANTON DE JAULDES

LE CANTON DE JAULDES

(D’après les archives de la commune)

Quand l’Assemblée constituante partagea la France en départements, les départements en districts et les districts en cantons, La Rochefoucauld devint district de Jauldes et Jauldes fut canton dépendant de La Rochefoucauld. Le canton alors n’avait été formé que pour l’établissement de la justice de paix et pour la tenue des assemblées primaires (1790). Le canton de Jauldes comprenait neuf communes dans son ressort :

Lire la suite… » » »

L'organisation de l'Instruction Publique à Brie-sous-Chalais en 1794

L’ORGANISATION DE L’INSTRUCTION PUBLIQUE à BRIE-SOUS-CHALAIS (1794)

(D’après les archives de la commune)

Le vingt germinal, an II de la République une et indivisible, la municipalité s’assemble en conseil général, en conséquence de la loi du vingt-neuf frimaire sur l’organisation de l’instruction publique, article cinq. Elle avait ouvert un registre pour servir à l’enregistrement et recevoir la déclaration des citoyens et citoyennes qui voudraient se vouer à l’instruction publique.

Le citoyen Jean Mauget fils, âgé

Lire la suite… » » »

Parution du bulletin trimestriel n°48, du CGCP

Parution du bulletin trimestriel n°48, du CGCP

Fidèles au rendez-vous de nos lecteurs, nous vous proposons le dernier bulletin trimestriel du CGCP.

Vous retrouverez dans ce numéro l’habituel article sur les vieux métiers. Le Bonnetier est aujourd’hui à l’honneur. Que de souvenirs remontent dans notre mémoire ! Les lieux, les méthodes, les habitudes sociales et … la mode !

Nous souhaitions poursuivre la publication des « fiches pratiques », mais les bénévoles nous

Lire la suite… » » »