août 2020
L M M J V S D
« Juil    
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31  
"Un homme n'est jamais tout à fait mort tant qu'il y a quelqu'un pour prononcer son nom" Antoine de SAINT-EXUPÉRY

Il y a 100 ans…

Juin 1920

  • 1er. Espagne : création du parti communiste (PCE).
  • 4. France : premiers débats sur l’Alsace-Lorraine à la Chambre des députés.
  • 4. Traité de Trianon : signature du traité de paix entre les Alliés et la Hongrie.
  • 4. Tunisie : fondation du Destour. parti nationaliste.
  • 4. France : un Farman Goliath bat le record du monde de durée de vol en volant 24 h.13′. l6″.
  • 5. Reprise des relations diplomatiques entre la Belgique et le Luxembourg.
  • 10. Italie : chute du cabinet Nitti.
  • 12. Les Russes reprennent Kiev aux troupes polonaises.
  • 12. Paris : première des « Mille et Une Nuits » mise en scène de Firmin Gémier.
  • 13. Genève : congres international des féministes.
  • 15. Les nouvelles frontières entre le Danemark et l’Allemagne sont fixées. Le Danemark se voit reconnaître le droit de souveraineté sur le Schlesvig du Nord.
  • 15. Italie : constitution du cabinet Giolitti.
  • 21. Boulogne : session du Conseil supérieur des Alliés sur les réparations de guerre.
  • 22. La Grèce lance avec succès une offensive contre les Turcs en Asie Mineure.

NAISSANCES

  • 7. Georges Marchais, homme politique français.
  • 11. AIbin Chalandon. homme politique français.
  • 27. Jean-Jacques Nathan, éditeur français.

DÉCÈS

  • 14. Gabrielle Réju, dite Réjane, actrice française (*6.6.1856).
  • 14. Max Weber. Sociologue et philosophe allemand (*21.4.1864).

Source :  Chronique du XXe siècle – Édition Larousse

Enfant précoce, ou… miracle de la Nature.

J'aime et je partage...

Parti à la recherche d’une partie de mes ancêtres dans ce que constitue aujourd’hui l’actuel Département de Loir et Cher, autrement dénommé… le 41, me voilà explorant les registres de catholicité, les BMS (baptêmes, mariages, sépultures) à La Chapelle-Vendômoise, pour l’année 1713. Les pages du document consulté via Internet, celui des Archives Départementales de Loir et Cher (1), se succédant les unes aux autres, mon attention est visuellement attirée par cette relation de ce que nous nommons aujourd’hui un acte de décès, dont l’importance du texte est inhabituelle. Le fichier du site internet des Archives du 41 pour cette année 1713 comporte 10 écrans. Le 6ème relate l’évènement dont je rapporte le texte à la suite.

« Le 18ème d’octobre 1713, a été par moi Curé de La Chapelle-Vendômoise, soussigné, inhumé dans le grand cimetière de cette église, le corps d’Elisabeth Le Conte, âgée de 28 ans ou environ, laquelle est décédée vers la minuit après avoir reçu les Saints Sacrements de pénitence, eucharistie et d’extrême-onction ; et ce, en présence de Maître Jean Gaultier, son époux, notaire de cette paroisse, de Maître Charles Gaultier, notaire à la paroisse de Solemme, son beau-père et autres qui ont déclaré ne savoir signer, sauf les soussignés. »

« Et, je certifie, moi Curé soussigné, que au moment de son décès, elle fut comme étant grosse de 4 mois ouverte par Maître Poisson, chirurgien à Candé et sa fonction faite, l’enfant se trouve vivant. »

« Je baptisais en lui donnant le nom de Jeanne, en présence du père et du beau-père nommés ci-dessus. Signé Gaultier avec paraphe, Cormier, prêtre ».

Les conjoints ainsi cités se sont mariés le 20 septembre 1707 à Fossé, lieu de résidence de la famille de la future, elle-même fille de feu Ncolas Leconte, en son vivant marchand et d’Elisabeth Dossard. Le futur époux résidant à Selomme avec son père, Maître Charles Gaultier, notaire, veuf de Perrine Melot (2).

Enceinte de quatre mois, l’enfant né par césarienne, cela tient du miracle. Il n’est pas raisonnable de soupçonner le prêtre de rapporter un tel évènement comme erroné et nous devons le croire sur parole, suivant les dires prêtés au père de l’enfant. S’il s’agit d’un miracle de la Nature, la Providence le peut vraisemblablement, à moins que les esprits sceptiques d’une autre époque, la nôtre, n’en démontrent le contraire.

Jean-Marie Bouzy

Février 2016

  1. AD 41 – La Chapelle-Vendômoise, E-Dépôt 040/13, BMS 1713.
  2. AD 41 – Fossé, 4 E – 091/9, BMS 1707, vue 3/6.

4 commentaires pour Enfant précoce, ou… miracle de la Nature.

  • avatar VIÑUALES

    je ne veux pas remettre en cause les publications ecclésiastiques,vue qe la Sainte VIERGE MARIE a eu un enfant par la volonté du Saint Esprit,cela me parait impossible,
    je pense que l’époux n’était que très mal informé de la grossesse ou qu’elle mémé avait fauté avant l’heure et comme les convenances devait être respectées …….
    peut être qe je suis dans l’erreur, c’est ce que je pense ,je fais moi-meme des recherches et il est vrai que l’on trouve des bizarreries dans les écrits,pafois incompréhensibles .

  • avatar NAUD

    Bizarre…vous avez dit bizarre !

  • avatar Durand Saint Omer

    Un foetus de 4 mois mesure environ 19 centimètres et pèse 200 grammes ! Vivant dans l’utérus de la mère mais pas viable ……surtout en 1713!!
    La maman devait avoir quelques lacunes en physiologie!!

  • C’est tout bonnement stupéfiant !…
    En demeure ce questionnement : Cette pauvre petite Jeanne si prématurée a-t-elle survécu, a-t-on traces de son évolution et de son existence au-delà d’une naissance faite en des circonstances aussi exceptionnelles ayant été sortie par césarienne du corps mort de sa mère ?…

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises HTML

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

  

  

  

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.