novembre 2020
L M M J V S D
« Oct    
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30  
"Un homme n'est jamais tout à fait mort tant qu'il y a quelqu'un pour prononcer son nom" Antoine de SAINT-EXUPÉRY

Il y a 100 ans…

Juin 1920

  • 1er. Espagne : création du parti communiste (PCE).
  • 4. France : premiers débats sur l’Alsace-Lorraine à la Chambre des députés.
  • 4. Traité de Trianon : signature du traité de paix entre les Alliés et la Hongrie.
  • 4. Tunisie : fondation du Destour. parti nationaliste.
  • 4. France : un Farman Goliath bat le record du monde de durée de vol en volant 24 h.13′. l6″.
  • 5. Reprise des relations diplomatiques entre la Belgique et le Luxembourg.
  • 10. Italie : chute du cabinet Nitti.
  • 12. Les Russes reprennent Kiev aux troupes polonaises.
  • 12. Paris : première des « Mille et Une Nuits » mise en scène de Firmin Gémier.
  • 13. Genève : congres international des féministes.
  • 15. Les nouvelles frontières entre le Danemark et l’Allemagne sont fixées. Le Danemark se voit reconnaître le droit de souveraineté sur le Schlesvig du Nord.
  • 15. Italie : constitution du cabinet Giolitti.
  • 21. Boulogne : session du Conseil supérieur des Alliés sur les réparations de guerre.
  • 22. La Grèce lance avec succès une offensive contre les Turcs en Asie Mineure.

NAISSANCES

  • 7. Georges Marchais, homme politique français.
  • 11. AIbin Chalandon. homme politique français.
  • 27. Jean-Jacques Nathan, éditeur français.

DÉCÈS

  • 14. Gabrielle Réju, dite Réjane, actrice française (*6.6.1856).
  • 14. Max Weber. Sociologue et philosophe allemand (*21.4.1864).

Source :  Chronique du XXe siècle – Édition Larousse

La Rencontre Annuelle du CGCP, c'est le « Glouch » !

J'aime et je partage...

Chaque année, soit au début de l’été en juin, soit à la fin, en septembre, les membres adhérents de l’association des *Cyber-Généalogistes de Charentes-Poitou se rencontrent à l’occasion d’une journée de partages et d’échanges fructueux sur le thème de la recherche généalogique. L’ambiance est très conviviale avec le banquet propice pour établir des nouvelles relations et tisser des liens d’amitié entre adhérents. Une occasion idéale pour mettre des visages jusqu’alors inconnus sur les noms des personnes croisées virtuellement sur notre forum d’aide et d’échange.

Cette journée rencontre, partage et découverte, nous l’appelons le « Glouch » (terme d’origine inconnue, probablement bergéonienne** ou proche de l’entourage, mais de toutes les façons, exclusif au CGCP ) Peut-être pourrions-nous maintenant, ajouter ceci : « Glouch » rime parfaitement avec « mise en bouche »… comprenez ce qui s’y déguste autant comme informations sur la pratique de la généalogie avec ce qu’il en résulte pour ses recherches personnelles, que comme mets bien gouleyants appréciés à chaque table de joyeux convives…

Il est de tradition que cette rencontre s’effectue dans une localité de la région Poitou-Charentes.

En cliquant sur chaque photo de cette galerie, vous pouvez l’agrandir et la voir en détail – Pour revenir sur la page du présent article, utiliser la flèche retour de votre navigateur, en haut à gauche.

La journée commence par l’accueil des participants : café chaud et friandises, remise de badges, puis, pendant une quarantaine de minutes, tous s’installent pour suivre les exposés, avec vidéo-projection simultanée, du président et du vice-président : compte-rendu d’activités, présentation des nouvelles fonctionnalités du site et des perspectives d’avenir de l’association.

Puis, les invités peuvent choisir entre participer à une visite organisée de sites*** : édifices, monuments ou pôles d’activités typiquement locales ou, restant sur place, participer à des ateliers de découvertes et de constructions généalogiques avec conseils et apprentissage pour une meilleure prise en main de l’outil informatique et parfaite maîtrise des logiciels appropriés à la recherche, à la classifications et au stockage des données en ligne à destination de la base du CGCP et de son arbre personnel.

Vers midi, tous se rassemblent au moment de l’apéritif où les conversations vont bon train avant de se poursuivre toujours plus chaleureuses, à chaque tablée, au moment du repas en commun.

En cliquant sur chaque photo de cette galerie, vous pouvez l’agrandir et la voir en détail – Pour revenir sur la page du présent article, utiliser la flèche retour de votre navigateur, en haut à gauche.

L’après-midi, plus libre au niveau des initiatives, dans une atmosphère à la fois studieuse et « bon enfant », favorise les échanges entre adhérents. C’est le moment des retrouvailles à partir des noms de familles, des lieux de vie de ses ancêtres et donc des cousinages possibles, tandis que les ateliers animés par les membres du CA et les spécialistes informaticiens, sont toujours à disposition des adhérents en quête de conseils ou désireux de mieux utiliser, tous les programmes de recherche attenant au site du CGCP avec leurs différents menus et options : découvertes et manipulations de tous ces « utilitaires » efficaces véhiculant les données et les diverses informations rentrées régulièrement dans sa base par nos informaticiens relayant le travail de recherche et de mise à jour d’actes et d’archives, effectué par des membres bénévoles.

Enfin ; vient le moment de la séparation, des remerciements, des embrassades chaleureuses, où chacun, encore sous l’enchantement de cette journée, rejoint son domicile ou son lieu d’hébergement en se promettant bien d’être présent au prochain « Glouch ».

Au lendemain de cette agréable journée, un bilan est dressé afin de réajuster et améliorer les qualités d’accueil et le déroulement de ces journées puis, la commission « Glouch » se met aussitôt en quête d’un futur lieu de rencontre pour l’année à venir.

Cette commission prend en charge la location de salles de fêtes, les prestations de traiteurs, les possibilités de visites culturelles puis, envisage et présente toutes les solutions d’hébergement sur place ou à proximité, celles des transports afin que les participants organisent au mieux leur séjour et trouve sans difficulté le lieu de cette rencontre annuelle. L’annonce du « Glouch » est faite sur le forum membres de 3 à 5 mois à l’avance.   http://www.cgcp.asso.fr/Le_CGCP/Glouch.php

PS :

– * Cyber-Généalogistes : comprendre que les actes et autres divers documents administratifs des archives départementales extraits puis mis à jour par des particuliers bénévoles de l’association sont numérisés selon les critères de l’informatique pour être entrés dans la base de donnée du CGCP, de même que le mode de communication entre les gestionnaires animateurs et les adhérents du site se réalise sur les forums y afférant, via Internet.

– ** bergéonienne : du nom du fondateur du CGCP, Gilbert Bergeon.

– *** Cette année à l’occasion du « Glouch » le 20 Juin 2015, se déroulant à la Salle des fêtes – La Condatte à 86310 Saint-Germain, il est prévu une visite avec guide conférencier de l’Abbaye de Saint-Savin-sur-Gartempe.

4857

Saint-Savin / Gartempe

4 commentaires pour La Rencontre Annuelle du CGCP, c’est le « Glouch » !

  • avatar austruy

    Voilà un rendez vous qui me semble plus que sympa. Dommage que je ne sois pas libre ce jour là. J’espère pouvoir tous vous rencontrer en septembre, et enfin vous aider du mieux que je peux.
    Amitiés
    françoise

  • Le Touat est une série d’Oasis situé entre le plateau de Tademaït (au nord In-Salah), les dunes du grand erg celles d’Iguidi, Chech, le Tanezrouf. Au départ, les sahariens n’appelaient Toaut que les Oasis situés le long de l’oued Messaoud en aval de Tamentit mais très vite cela s’est étendu aux oasis allant de Gourara au Tidikelt. On peut citer : Adrar, Bouda, Tamantit, Zaouiet Kounta, Sali et Reggane.
    Le bas Touat représentant les oasis du sud.

    La notion PLBT provient des travaux réalisés notamment à Reggane pour les explosions nucléaires qui ont eu lieu à partir de 1960.
    Pour réaliser la base et les différents camps militaires, il fallait des ouvriers notamment chargés du terrassement.
    L’armée et les entreprises associées ont recruté parmi les populations locales.
    compte tenu de la chaleur en plein Sahara, le travail était très pénible et il fallait quelque 6 ou 8 ouvriers par mètre armés de pelle et de pioche. En les voyant, on en voyait un quelque fois deux travailler et les autres au bord de la tranchée à regarder.
    Le travail n’avançait pas vite et ils étaient surnommés « Population Laborieuse » du bas Touat. Le mot « labeur » pouvait être pris à double sens comme travailleur (par rapport à la population locale qui vivait du produit des palmeraies) mais aussi tendancieux par rapport au travail fourni et au nombre d’ouvriers pour le réaliser.

    Jean-Marie, on pourra en parler au Glouch bien que ce soit hors généalogie, quoique ces rencontres annuelles peuvent aussi servir à cela…

  • avatar Jean Marie Bouzy

    Autre souvenir de la même époque, l’acronyme PLBT dans le propos rapporté ci-dessus pour « population laborieuse du Bas-Touat »… Oui, le Glouch c’est formidable ! Si on est souvent seul devant son écran, tout absorbé à la recherche de ceux de sa famille, là… c’est l’occasion d’échanger, de se connaître, de nouer des contacts et l’on a tout le reste du temps plus tard pour approfondir et enrichir ces nouvelles relations. Le Glouch… une belle journée en perspective. Vifs encouragements et belles félicitations à ceux de l’association qui l’organise, l’anime et lui donne ce petit plus qui fait que le CGCP… c’est bien !

  • Glouch ==> Bergéonienne.
    Le Glouch est d’origine militaire amené par Gilbert Bergeon utilisé aussi sur ce lien : B.O.A.P. population de barèges en juin 2013. Le « glouch » qui suit la cérémonie ainsi qu’une succession de discours de très grande qualité finissent de parachever cette formidable journée. Rendons une dernière fois honneur à notre ancien CDU et souhaitons avec la force et l’enthousiasme qui caractérisent notre escadron la bienvenue au capitaine BADEY à la tête du 1er ELA. Capitaine DE VILLEPIN ».
    Je pense ramené de l’Oranais pendant la guerre d’Algérie.

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises HTML

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

  

  

  

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.