juin 2020
L M M J V S D
« Mai    
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930  
"Un homme n'est jamais tout à fait mort tant qu'il y a quelqu'un pour prononcer son nom" Antoine de SAINT-EXUPÉRY

Il y a 100 ans…

Mai 1920

  • 8. Belgique : les femmes sont admises à l’université de Louvain.
  • 10. Irlande : 180 détenus entament une grève de la faim de 18 jours.
  • 12. Amsterdam : fondation de l’Internationale des jeunesses ouvrières sociales-démocrates.
  • 16. Suisse : un référendum décide de l’adhésion du pays à la Société des nations.
  • 17. Les troupes franco-belges évacuent la ville de Francfort.
  • 18. Le président de la commission des réparations, Raymond Poincaré, démissionne
  • 23. Fondation du parti communiste indonésien.
  • 24. France : Paul Deschanel tombe accidentellement du train présidentiel !
  • 24. Anvers : ouverture solennelle du stade où se dérouleront les 7e Jeux olympiques.
  • 25. Edvard Beneš devient ministre des Affaires étrangères de la République tchécoslovaque.
  • 26. France : l’aviateur Fronval bat le record d’acrobatie aérienne avec 926 loopings consécutifs !
  • 27. Thomas Masarik est élu président de la République tchécoslovaque.
  • 28. Guerre russe-polonaise : le gouvernement polonais demande laide des troupes françaises.
  • 30. France : canonisation de Jeanne d’Arc.
  • 31. Rome : le pape Benoît XV appelle à la réconciliation des peuples dans son « Pax Dci
  • 31. Les dirigeants socialistes français Frossard et Cachin se rendent à Moscou.

NAISSANCES

  • 15. Michel Audiard. Scénariste français ( † 27.11.985).
  • 18. Karol Wojtylla. pape sous le nom de Jean-Paul II. († 2.04.2005)
  • 28. Gaston Lenôtre pâtissier-traiteur français.

Source :  Chronique du XXe siècle – Édition Larousse

Cela vaut bien le détour…

J'aime et je partage...

Nous sommes le lundi 5 juin 1679. Monseigneur Michel Amelot, archevêque de Tours, Messire Louis Denis, Grand Vicaire du diocèse, Messire Jean Armandel, commis à l’Official, Maître Joseph Deniau, protonotaire apostolique, cheminent dans cette mauvaise chaise toute brinquebalante prêtée par le charron de La Guéraudière puisqu’il n’a pas le temps de réparer le cerclage de la roue de leur voiture.

Chaise a porteurs ...

Chaise à porteurs …

Monseigneur est en route depuis près de deux heures. Il ne pleut plus, mais la chaussée est encore toute inondée de ces grandes ondées mêlées de grêlons soudains tombés du ciel. C’est fort dommage pour ces pauvres vignerons qui voient en un instant tout leur travail anéanti. Comment s’en prémunir, il n’y a guère de remèdes. Prier, allumer les chandelles, tirer la corde avec l’effort de ceux qui veulent bien le faire pour sonner à tire-volte la cloche de l’église. Vraiment cette chute de grêle dans ce pays de Touraine à cette saison est une calamité. Monseigneur et son Grand Vicaire pendant que l’on s’affaire à leur chercher une voiture de remplacement sont à l’écart de toute cette agitation. Ils prient, ils prient pour ces pauvres vignerons, dans l’espoir que le Très Haut entende leur appel.

D’ordinaire, il ne se produit jamais d’accident sur cette route de Tours à Beaumont la Ronce, mais là, Monseigneur joue de malchance. Il se retient d’un coupable énervement. Il trouve dans la prière le réconfort, la force de sa conviction pour appeler le Saint Esprit sur les âmes qu’il va confirmer à Nouzilly.

Joseph Boureau, curé de Nouzilly, attend Monseigneur et sa suite. C’est un grand jour. Le choix de Monseigneur d’administrer le sacrement de la confirmation à Nouzilly plutôt qu’à Monnaie ou St Laurent en Gâtines est une bénédiction. Jean Dupuis, le cabaretier, est bien de cet avis. Les cérémonies religieuses sont bonnes pour les affaires. Depuis plusieurs heures, cette confluence des paroisses voisines ne cesse de converger vers Nouzilly. L’église St André de Nouzilly n’est pas assez grande pour accueillir tout ce monde, beaucoup se répandent tout autour ce qui fait la joie de Jean Dupuis et de ses aides. On ne parle que de cette chute de grêle et cela fait déjà un peu de temps que l’on attend Monseigneur qui est en retard.

Messire Boureau fait sonner de temps en temps sa St Michel, la petite cloche au timbre cassé puisque la grosse, la Ste Eutrope ne peut plus servir, faute d’une nouvelle corde à remplacer au battant. Cette animation sert de rappel à cette foule réunie que l’on va dès que Monseigneur sera là célébrer un grand évènement avec toute la majesté des pompes ecclésiastiques.

Si fait, au point que Messire Joseph Boureau, tout à sa joie de transcrire sur son registre cette mémorable journée qu’un autre temps que le sien permet aujourd’hui de découvrir avec ravissement.

… « Ce cinquième de juin, l’an 1679, Monseigneur l’Archevêque de Tours, Michel Amelot, a fait sa visite dans cette paroisse. Il y a dit la sainte messe, donné la sainte communion à six cents personnes au moins, il y a administré la confirmation à plus de huit cents personnes. Il était accompagné de Monsieur son Grand Vicaire nommé Louis Denis et d’un official et son protonotaire et de plusieurs autres. Ce qui n’avait jamais été fait de mémoire d’homme au rapport des anciens. » Joseph Boureau, curé de Nouzilly.

Oui, amis du CGCP, j’ai aussi des ascendances tourangelles et rapporter cet évènement illumine la joie de la découverte de mes ancêtres natifs vous le comprenez de… Nouzilly. Oui ! Cela vaut bien le détour…

 

Jean Marie Bouzy

Sources : AD 37 et Archives épiscopales de Tours.

A propos de chaises à porteurs  lien ci-après vers un  document intéressant  en fichier PDF

1 commentaire pour Cela vaut bien le détour…

  • avatar demezicq

    Merci Jean-Marie pour ce voyage par temps de grêle.
    600 personnes, 800 personnes….quelle est (approximativement) la population de la paroisse à cette époque et, de quand date l’église?
    Merci.
    Cordialement. JPD

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises HTML

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

  

  

  

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.