juillet 2020
L M M J V S D
« Juin    
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  
"Un homme n'est jamais tout à fait mort tant qu'il y a quelqu'un pour prononcer son nom" Antoine de SAINT-EXUPÉRY

Il y a 100 ans…

Juin 1920

  • 1er. Espagne : création du parti communiste (PCE).
  • 4. France : premiers débats sur l’Alsace-Lorraine à la Chambre des députés.
  • 4. Traité de Trianon : signature du traité de paix entre les Alliés et la Hongrie.
  • 4. Tunisie : fondation du Destour. parti nationaliste.
  • 4. France : un Farman Goliath bat le record du monde de durée de vol en volant 24 h.13′. l6″.
  • 5. Reprise des relations diplomatiques entre la Belgique et le Luxembourg.
  • 10. Italie : chute du cabinet Nitti.
  • 12. Les Russes reprennent Kiev aux troupes polonaises.
  • 12. Paris : première des « Mille et Une Nuits » mise en scène de Firmin Gémier.
  • 13. Genève : congres international des féministes.
  • 15. Les nouvelles frontières entre le Danemark et l’Allemagne sont fixées. Le Danemark se voit reconnaître le droit de souveraineté sur le Schlesvig du Nord.
  • 15. Italie : constitution du cabinet Giolitti.
  • 21. Boulogne : session du Conseil supérieur des Alliés sur les réparations de guerre.
  • 22. La Grèce lance avec succès une offensive contre les Turcs en Asie Mineure.

NAISSANCES

  • 7. Georges Marchais, homme politique français.
  • 11. AIbin Chalandon. homme politique français.
  • 27. Jean-Jacques Nathan, éditeur français.

DÉCÈS

  • 14. Gabrielle Réju, dite Réjane, actrice française (*6.6.1856).
  • 14. Max Weber. Sociologue et philosophe allemand (*21.4.1864).

Source :  Chronique du XXe siècle – Édition Larousse

Les chasses fantômes poitevines

J'aime et je partage...

S’il est un sujet abondamment traité dans les veillées, c’est bien celui des chasses fantômes. les vieillards ne se lassaient pas de les raconter et les enfants de les entendre. Voici par exemple, comment la Chasse-Briquet se faisait connaître à Angles, dans la Vienne.
C’était le métayer, le père Morel, qui habitait tout au bout du bourg avec sa femme Callixtine, une maison isolée. Maintes fois il entendit passer la Chasse Fantastique, et il lui disait :
– Entends-tu, Callisétine, dans la taille à Médéquin, les chiens qui font nippe-niappe, nippe-niappe. As-tu ben attaché not’ Mirza ?
– Mais oui, répondait Callixtine, alle est ben attachée. Tu peux dormir tranquille.
Et puis ils redormaient tranquilles. La Chasse-à-Briquet avait passé. Si la chienne avait point été attachée, elle aurait suivi le saut’chins. Tout l’temps qu’ça durait, a sentinait, a levait les yeux en l’air ; elle aurait été perdue.
S’il n’est pas rare de rencontrer des gens qui ont entendu la Chasse Fantastique, il l’est bien plus d’en connaître qui l’ont vue. C’est pourquoi, à Angles, également, nous irons demander ses impressions à Mme Sivault. Ayant eu la fâcheuse idée de passer avec son père en carriole sous le Grand-Umieau (l’ormeau enchanté d’Angles), vers minuit, elle entendit tout à coup : Nippe-niouppe, nippe-niappe, et aperçut distinctement les chiens avec leurs pattes tendues, allongées. « Cette soirée-là, le temps était bien clair, bien joli… Ah, ça on peut pas dire qu’c’est pas vrai ! Et puis ça s’est dit de tout temps ; ça faisait le bruit au moins de vingt chiens… ça faisait l’apparence d’un beau chien mais, par exemple,, on ne voyait pas la couleur. Et puis ce bruit que ça faisait, il me semble toujours l’entendre. – N’était-ce pas des canards sauvages ? – C’était pas la même affaire. Pensez-vous ! C’était l’aboiement des chiens, sûrement ; c’était à vingt mètres de hauteur. Et ça fait drôle, je vous le promets ! »
Les récits des témoins, comme on peut s’y attendre, diffèrent par une foule de détails secondaires. Certains, par exemple, attribuent à la chasse un trajet défini. A Lussac, un vieillard m’a raconté l’avoir entendue trois fois dans sa vie, chaque fois à minuit et au même endroit entre Lussac et Persac ; elle suivait la lisière d’un bois. A Verrières, par contre, on nous affirme qu’elle suivait le tracé des cours d’eau. A Millac, la Chasse-Gallery sortait à minuit de la grotte de Rochinard « et aussitôt les milliers de rochers qui gênent le cours de la Vienne se changeaient en autant de démons lancés à leur poursuite en une vaine chasse-gallerie ».

« La Chasse-Galopine était le résultat de quelqu’un qui faisait de la magie noire », nous dit-on à La Bussière ; de même la Chasse-Gallery était liée aux pratiques du sabbat des sorciers. C’étaient des individus qui, volontairement ou non, se tranformaient et s’élevaient dans les airs, en compagnie des démons où des sorciers. C’est pourquoi il était criminel de tirer un coup de fusil dans la Chasse-Gallery, il pouvait tomber un bras ou une jambe, et on pouvait le lendemain s’apercevoir qu’il en manquait un à une personne du pays.
D’autres prétendaient que c’étaient les âmes des enfants morts sans baptême, pourchassés dans les airs par le Diable et les démons.
A Dercé, on nous dit aussi que dans la Chasse-Briquet on poursuivait un ange. Aussi, pour lui venir au secours, le premier qui entendait les chiens sortait vivement de sa demeure et mettait en forme de croix ce qui lui tombait sous la main. Aussitôt la chasse s’arrêtait, l’ange était sauvé. Il était réfugié sur la croix faite exprès sur lui, il s’envolait au ciel, et les chiens ne pouvaient plus rien contre lui. On disait aussi que des méchants ayant demandé aux chiens une part de leur chasse il leur était tombé un bras ou une jambe, et que c’est depuis ce temps-là qu’on met des bois en croix pour leur venir en aide.

Source : Dr Ellenberger, Contes, récits et légendes des pays de France

1 commentaire pour Les chasses fantômes poitevines

  • Eh bien voilà pour faire l’ouverture d’une chasse peu ordinaire !…

    Je suppose qu’il s’agit de Angles-sur-l’Anglin, un magnifique village du Nord-Est de la Vienne lequel constitue un bel article avec de jolies photos sur le « Picton » N° 202 paru récemment …

    Merci pour ce billet qui nous replonge dans ces vieilles superstitions si proches de la légende …

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises HTML

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

  

  

  

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.