septembre 2021
L M M J V S D
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930  
"Un homme n'est jamais tout à fait mort tant qu'il y a quelqu'un pour prononcer son nom" Antoine de SAINT-EXUPÉRY

Il y a 100 ans…

  • Chronique du XXe siècle – Édition Larousse.

Septembre 1921

  • 1er. Début de la visite de Charlie Chaplin en Europe.
  • 6. Cyclisme : le Belge Mottiat remporte la course Paris-Brest Paris (1 193 km) en 55 h 7 mn.
  • 9. Le Norvégien F. Nansen fait un rapport à la Société des Nations sur la Russie soviétique.
  • 18. Arrivée de Charlie Chaplin à Paris.
  • 19. Maroc Abd El Krim proclame l’indépendance de la république du Rif.
  • 19. Berlin inauguration de la boucle giratoire «Avus»
  • 19. Arrivée des acteurs de cinéma américains Douglas Fairbanks et Mary Pickford à Paris.
  • 21. Allemagne : explosion dans l’usine d’azote BASF près de Ludwingshafen : plus de 500 morts et 1 500 blessés.
  • 24. Allemagne : première course automobile au circuit « Avus» de Berlin. C’est l’Allemand Fritz von Opel qui remporte la course à une vitesse moyenne de 130,4 km/h .
  • 25. Première du film de Charlie Chaplin, «Charlot et le Masque de fer».
  • 25. Paris: incendie des magasins du Printemps, sur le boulevard Haussmann.
  • 26. Edvard Benes devient président du Conseil tchécoslovaque.
  • 29. Allemagne : déstabilisation du mark à la Bourse : le dollar vaut 127 marks.
  • 30. Levée des sanctions économiques françaises contre l’Allemagne.

NAISSANCES

  • 11. Michel Jobert, homme politique français.
  • 12. Stanislas Lem, écrivain polonais.

DÉCÈS

  • Oskar Panizza, dramaturge allemand (12.11.1853).

CHALLENGE X comme...

J'aime et je partage...

Quel est le mot du jour ?

Les recherches sont à faire sur les Archives départementales.

Le barème des points : 

le mot du jour : 2 points,

le chemin ou la cote des Archives : 1 point,

autres mots commençant par la lettre X: 1 point par mot.

L’image trouvée sur le site des Archives départementales de la Charente doit vous faire penser à un mot commençant par la lettre X.

Il peut y avoir parfois plusieurs bonnes réponses (et peut-être certaines auxquelles nous n’aurions pas pensé).

Vous pouvez proposer les vôtres en commentaire qui sera masqué jusqu’à Jeudi 19 h. Celui-ci sera révélé à partir de vendredi. Nous donnerons alors la (ou les) bonne(s) réponse(s) espérée(s) et le petit commentaire explicatif qui va bien avec (et nous attribuerons les points aux gagnants).

X comme… Xambes

cote ou chemin : « Morts pour la France » 6 J 122 , commune de Xambes

Ce fonds constitue un don de M. Esclafer en octobre 1961, versé par la Société Archéologique et Historique de la Charente aux Archives départementales en 1993. Les » Enfants de la Charente morts pour la France : 1914-1918 » sont des listes alphabétiques, avec grades, établies par les communes à la demande du préfet en 1926.

Autres mots acceptés : aucun

Xambes est une petite commune située à 20 kms au nord d’Angoulême et 4 kms au nord-ouest de Saint-Amant-de-Boixe, entre la vallée de la Charente et la forêt de Boixe. L’origine du nom de Xambes est obscure. Elle serait issue du latin Centum bona qui signifie « les cent richesses », car au Moyen Âge, les reliques trouvées dans un puits auraient attiré de nombreux dons des pélerins. A.Dauzat, lui, préfère faire remonter cette origine à un nom de personne aquitain Sembenus, dérivé de Sembus. Créée Xambre en 1793, elle est devenue Xambe en 1801 puis Xambes. Elle est cependant orthographiée Xambe sur la carte de Cassini de 1750, puis Xambes en 1850. Xambes était situé sur un chemin saunier qui partait du port de Basseau et l’on y acquittait un péage. Au début du XIème siècle, Xambes fut un lieu de pèlerinage prisé. En effet, d’après le cartulaire de l’abbaye de Saint-Amant-de-Boixe, en 1160, on aurait trouvé dans un puits situé près de l’église actuelle des reliques de sainte Marie-Madeleine et de saint Vincent. Ce puits a fait l’objet de pèlerinages et aurait accompli des miracles. Au XIXème siècle, avant la crise du phylloxéra, la commune tirait une bonne partie de ses revenus de la vente de ses vins.

A noter le commentaire de Gérard Chaigneau sur l’évolution de la population et des ravages de la Grande Guerre.

Pour répondre à Monique, les habitants n’ont pas de « gentilé » à l’instar de quelques autres communes.

Les points :

2 points Paulette Espana,

3 points Raymond, Marie-Jeanne Zilli, Catherine Mercier, Claudie Jammonneau, Monique Bureau, Josiane Lagarde et Gérard Chaigneau

8 commentaires pour CHALLENGE X comme…

  • avatar CHAIGNEAU

    Bonjour,

    Tout d’abord, une petite pensée à ses Pauvres qui sont tombés pour la France et dont nous parlons actuellement.

    Une liste de Noms de Soldats relevés par Monsieur le Maire de la Commune pour peut-être être inscrits en lettre d’or sur le Monument aux Morts situé sur la Place du Village…Il s’agit donc d’une Commémoration !

    Le Chemin :

    Vous êtes ici > Accueil > Rechercher > Sources Numérisées > Commémoration :

    La cote : 6 J 122 – Morts pour La France.

    Mot du Jour : XAMBES

    Cette petite Commune fait partie du Canton de St-AMAND de BOIXE et de l’Arrondissement d’Angoulême, Département de la Charente.
    J’ajouterai un petit commentaire pour préciser qu’en 1911 il y avait 376 Habitants et en 1921 il y en avait plus que 326. Donc 50 habitants de moins en 10 ans.
    A elle seule, la Guerre de 14 avait éliminé à elle seule 20 Hommes dont 13 Soldats, 4 Caporaux, 2 Sergents et 1 Maréchal des Logis… 40 % ! Quel massacre !

    Autres Mots commençant par X :

    X = 10 > XE = Gaz Xénon > Xénophobe > Xylophone > Xanthome = petit dépôt de graisse sous la peau. > Xaintrailles Célèbre Maréchal de 1400 à 1461 et connu de tous les Bordelais !

    Bonne soirée,
    Chut, mais je le dis quand même, Bonne fête, c’était hier !

    Gérard Chaigneau
    202105271859

  • avatar JOSIANE LAGARDE

    lettre X Liste des militaires
    de la commune de Xambes au cours guerre 14-18 Morts pour la France
    6 J 122
    Ce fond constitue un don de
    M. Esclafer en Octobre 1961
    Xat Xare Xanthophobie Xanthome

  • avatar ESPANA PAULETTE

    IL S’AGIT DE XAMBES.

    MA methode n’est peut etre pas la bonne mais ses soldats
    que l’on retrouve sur Memoires des hommes SONT DE cette ville. HERBOUILLER pierre né le 31 03 1870 est DCD 0 xambes 26 12 1916.suite de guerre
    PAILLER Arene est né le 9 03 1884 est né dans cette ville
    DCD le 05 08 1918.
    JE N’AI PAS TROUVER LA SOLUTION EN CHERCHANT DANS LES AD ??????
    autres mots ??? XERES XAVIER XANA MEDOC XERODERMIE MALADIE ,XAINTRAILLES

  • avatar Monique

    X comme Xambes, XXe siècle, XX (Vingt soldats listés), X ou Polytechnicien (il y avait peut-être un polytechnicien parmi ces soldats), X (comme la tombe du Soldat Inconnu), X comme Xambais (habitants de Xambes) ou Xambiens? [Une question : quel est le nom donné aux habitants de Xambes ?]

    Image trouvée dans les les Archives Départementales de la Charente :

    6 J 122 – Morts pour la France

    Ce fonds constitue un don de M. Esclafer en octobre 1961, versé par la Société Archéologique et Historique de la Charente aux Archives départementales en 1993. Les  » Enfants de la Charente morts pour la France : 1914-1918  » sont des listes alphabétiques, avec grades, établies par les communes à la demande du préfet en 1926.

    Commune XAMBES

    https://archives.lacharente.fr/ark:/61904/s00552b605f0dba8/55eca668a9fd4

  • avatar jamonneau

    Bonjour
    Il s’agit de la liste des militaires morts pour la France
    de Xambes

    mot proposé : Xambes

    côte : Morts pour la France 6 J 122 , commune de Xambes

    Bonne journée

  • avatar CATHERINE MERCIER

    X, comme … Xambes

    Sources numérisées > Archives > 6 J 122 – Morts pour la France / Commune : Xambes
    Cote : 6 J 122 – MORTS POUR LA FRANCE

    Liste des militaires de la commune de Xambes, morts pour la France au cours de la guerre 1914-1918.

    Ce fonds constitue un don de M. Esclafer en octobre 1961, versé par la Société Archéologique et Historique de la Charente aux Archives départementales en 1993. Les  » Enfants de la Charente morts pour la France : 1914-1918  » sont des listes alphabétiques, avec grades, établies par les communes à la demande du préfet en 1926.

    Dès 1914, la qualité de « Mort pour la France » est attribuée aux civils et aux soldats victimes de la Première Guerre mondiale ; ainsi, tout au long du conflit, le ministère de la Guerre tient à jour un fichier de tous les soldats honorés de cette mention qui répondait à des critères précis : seules les personnes décédées entre le 2 août 1914 et le 24 octobre 1919, morts sur le champ de bataille ou à cause de dommages directement imputables au conflit, étaient susceptibles de la recevoir.

    Par la loi du 25 octobre 1919, « relative à la commémoration et à la glorification des morts pour la France au cours de la Grande guerre », l’État lance le projet d’un comprenant les noms de tous ces héros anonymes, qui serait déposé au Panthéon. Le ministère des Pensions, nouvellement créé, est chargé d’établir, à partir du fichier existant, la liste des Morts pour la France de chaque commune ; il l’adresse en 1929 aux maires qui la contrôlent et l’amendent. Des correspondances témoignent souvent de ces échanges entre les deux parties. Toutefois, les décalages entre les noms figurant sur les monuments aux morts et ceux des Livres d’or proviennent du fait que la liste du ministère est établie en 1929 alors que les monuments aux morts ont presque tous été érigés entre 1920 et 1925. En 1935, la présentation matérielle du futur Livre d’or est fixée : 120 volumes devaient être imprimés en plusieurs exemplaires, dont un serait déposé au Panthéon. Les contraintes budgétaires, puis le début de la Seconde Guerre mondiale, mirent fin au projet, en laissant subsister la documentation préparatoire. 

    Les Archives nationales conservent ainsi pour chaque commune française, la liste des soldats Morts pour la France, classée par ordre alphabétique des départements puis des localités. Ces listes nominatives communales permettent de connaître les nom et prénom de chaque personne, ainsi que la date et le lieu de son décès. Le lieu de sépulture, en revanche, n’est pas indiqué, pas plus que l’unité à laquelle le soldat était rattaché. En principe, les personnes mentionnées sont celles qui sont nées ou résidaient dans la commune au moment de la mobilisation, mais un flou a longtemps subsisté sur cette question ; c’est ce qui explique, pour une part, les divergences entre les listes communales de Morts pour la France et les noms portés sur les monuments aux morts.

  • avatar ZILLI marie jeanne

    bonjour,

    le mot : XAMBES

    1° archives
    2° commemoration
    3) MORTS POUR LA FRANCE
    4° COTE 6j 122

    PHOTO : liste des militaires de la commune de XAMBES
    MORTS pour la FRANCE AU COURS DE LA GUERRE 1914 1918

    XAMBES le 9 octobre 1926
    le Maire

    Mots commençant par X :
    Xaintrailles (caserne à Bordeaux) -Xénophobe – Xéres

    Bien cordialement

  • avatar Raymond

    Le chemin du jour : Accueil > Rechercher > Sources numérisées > Archives > 6 J 122 – Morts pour la France > choisir la commune de Xambes. X comme Xambes donc. Le nom de la commune apparait 4 fois sur le document, rapportera-t-il autant des points ? X comme XXe siècle peut-être aussi. Certains de ces hommes sont-ils décédés sur la colline de Xon, près de Pont-à-Mousson, lieu d’une bataille enfévrier 1915 ? Le fond 6 J 122 des morts pour la France de Charente est un don de M. Esclafer en octobre 1961, versé par la Société Archéologique et Historique de la Charente aux Archives départementales en 1993.

Laisser un commentaire pour JOSIANE LAGARDE Annuler la réponse

Vous pouvez utiliser ces balises HTML

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

  

  

  

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.