octobre 2020
L M M J V S D
« Sep    
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  
"Un homme n'est jamais tout à fait mort tant qu'il y a quelqu'un pour prononcer son nom" Antoine de SAINT-EXUPÉRY

Il y a 100 ans…

Juin 1920

  • 1er. Espagne : création du parti communiste (PCE).
  • 4. France : premiers débats sur l’Alsace-Lorraine à la Chambre des députés.
  • 4. Traité de Trianon : signature du traité de paix entre les Alliés et la Hongrie.
  • 4. Tunisie : fondation du Destour. parti nationaliste.
  • 4. France : un Farman Goliath bat le record du monde de durée de vol en volant 24 h.13′. l6″.
  • 5. Reprise des relations diplomatiques entre la Belgique et le Luxembourg.
  • 10. Italie : chute du cabinet Nitti.
  • 12. Les Russes reprennent Kiev aux troupes polonaises.
  • 12. Paris : première des « Mille et Une Nuits » mise en scène de Firmin Gémier.
  • 13. Genève : congres international des féministes.
  • 15. Les nouvelles frontières entre le Danemark et l’Allemagne sont fixées. Le Danemark se voit reconnaître le droit de souveraineté sur le Schlesvig du Nord.
  • 15. Italie : constitution du cabinet Giolitti.
  • 21. Boulogne : session du Conseil supérieur des Alliés sur les réparations de guerre.
  • 22. La Grèce lance avec succès une offensive contre les Turcs en Asie Mineure.

NAISSANCES

  • 7. Georges Marchais, homme politique français.
  • 11. AIbin Chalandon. homme politique français.
  • 27. Jean-Jacques Nathan, éditeur français.

DÉCÈS

  • 14. Gabrielle Réju, dite Réjane, actrice française (*6.6.1856).
  • 14. Max Weber. Sociologue et philosophe allemand (*21.4.1864).

Source :  Chronique du XXe siècle – Édition Larousse

21 septembre 1435 Le traité d'Arras

J'aime et je partage...

Le 21 septembre 1435, à Arras, un traité entre le roi de France Charles VII et le duc de Bourgogne Philippe le Bon enterre la querelle dite des Armagnacs et des Bourguignons.

Le roi s’est acquis une légitimité dynastique grâce à l’intervention de Jeanne d’Arc, suppliciée quatre ans plus tôt. Le roi se sent désormais en mesure d’engager la contre-offensive contre les Anglais. Il a besoin pour cela de ramener le duc de Bourgogne dans son camp.

La France sous occupation anglaise entre 1420 et 1435

La France sous occupation anglaise entre 1420 et 1435

Réconciliation

Par l’entremise du pape et de son beau-frère, l’affable René d’Anjou, Charles VII entreprend de se réconcilier à Arras avec le duc de Bourgogne, Philippe le Bon.

Il n’hésite pas à s’humilier en faisant amende honorable pour le meurtre du duc Jean sans Peur. Le traité débute par cette confession : «Premièrement, le roi dira, ou par ses gens notables suffisamment fondés fera dire à mondit seigneur de Bourgogne, que la mort de feu le duc Jean de Bourgogne, son père, que Dieu absolve, fut iniquement et mauvaisement faite par ceux qui perpétrèrent ledit cas, et par mauvais conseil, et lui en a toujours déplu et de présent déplaît de tout son coeur, et que s’il eût su ledit cas, et en tel âge et entendement qu’il a à présent, il y eût obvié à son pouvoir…».

Le roi cède au duc les comtés d’Auxerre et de Mâcon et les villes de la Somme, sous condition de rachat (son fils et successeur Louis XI effectuera ledit rachat). En contrepartie, le Bourguignon renonce à son alliance avec les Anglais. C’est l’épilogue de la fameuse querelle des Armagnacs et des Bourguignons.

On peut noter que la querelle reprendra une génération plus tard entre le roi de France Louis XI, fils de Charles VII, et la Bourgogne riche et puissante du duc Charles le Téméraire, fils de Philippe le Bon. La mort pitoyable du duc en 1477 et l’annexion de son duché au royaume y mettront un terme définitif.

Préparatifs de guerre

Après le traité d’Arras, le roi se hâte de retrouver sa capitale. Le connétable de Richemont reprend Paris en 1436 et l’ancien «petit roi de Bourges» y fait une entrée triomphale le 12 novembre 1437. Le roi anglais, qui prétend toujours régner sur la France, se résigne à signer une trêve à Tours le 28 mai 1444.

Tranquille pour quelques années, Charles VII peut mettre les affaires du royaume en ordre.

Proclamation de la Paix d'Arras le 2 octobre 1435, après la signature du traité le 18 septembre. D'après une miniature des Chroniques d'Enguerrand de Monstrelet

 

 

 

Proclamation de la Paix d’Arras le 2 octobre 1435, après la signature du traité le 18 septembre
D’après une miniature des Chroniques d’Enguerrand de Monstrelet

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises HTML

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

  

  

  

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.