janvier 2020
L M M J V S D
« Déc    
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  
"Un homme n'est jamais tout à fait mort tant qu'il y a quelqu'un pour prononcer son nom" Antoine de SAINT-EXUPÉRY

Il y a 100 ans…

Janvier 1920.

  • 1*. Paris : développement du dadaïsme avec l’arrivée de l’écrivain roumain Tristan Tzara.
  • 3. USA : sur l’ordre du ministre de la Justice Palmer, 4 500 extrémistes de gauche sont arrêtés.
  • 10. Le traité de Versailles entre en vigueur.
  • 11. Paris : renouvellement de la totalité du Sénat pour la première fois.
  • 14. Paris : Léon Bourgeois est élu président du Sénat.
  • 15. Le maréchal Foch devient chef de la commission militaire de surveillance de l’Allemagne.
  • 16. : Paul Deschanel est choisi par les députés du groupe républicain comme candidat à la présidence de la République.
  • 16. Les Alliés exigent l’extradition de Guillaume II.
  • 17. France : P. Deschanel est élu à la présidence de la République.
  • 19. Paris : A. Millerand succède à Georges Clemenceau à la présidence du Conseil.
  • 23. Les Pays-Bas refusent l’extradition de Guillaume II
  • 26. Paris : constitution de la conférence des Ambassadeurs qui doit régler les questions non résolues par la conférence de la Paix.
  • 28. La Turquie renonce à l°Empire ottoman et aux provinces non turques.

NAISSANCES

  • 4. Robert Lamoureux, comédien français.
  • 20. Frederico Fellini, metteur en scène italien.
  • 27. Claude Labbé, homme politique français.
  • 27. Helmut Zacharias, chef d’orchestre allemand.

DÉCÈS

  • 25. Amedéo Modigliani sculpteur et peintre italien (* l2.7.l884).

Source :  Chronique du XXe siècle – Édition Larousse

Les coûts de séjour et autres à Poitiers en 1907

J'aime et je partage...

RENSEIGNEMENTS PRATIQUES

Buffet : — à la gare.

Omnibus : — de la gare aux hôtels et à domicile : 50 c. le jour, 60 c. la nuit, sans bagages ; 60 c. et 70 c. avec 30 kilogr. de bagages.

Hôtels : — de France (pet. déj. 1 fr. ; déj. 2 fr. 50, à part 3 fr. ; dîn. 3 fr. et 3 fr. 50 ; ch. dep. 2 fr., garage, bains, on parle allemand et anglais), rue Carnot, 28 ; — du Palais {omnibus spécial à la gare, 50 c. ; pet. déj. 1 fr. ; déj. à table d’hôte 2 fr. 30, à part 3 fr.; dîn. 3 fr. et 3 fr. 50; ch. dep. 2 fr. 50 ; garage, salle de bains), rue Boncenne et place du Palais-de-Justice ; — de l’Europe (pet. déj. 1 fr. ; déj. 2 fr. 50; dîn. 3 fr. ; ch. de 2 à 5 fr. ; jardin et véranda, rue Carnot, 39 ; — des Trois-Piliers (pet. déj. 50 à 75 c. ; déj. 2 fr. 50, dîn. 3 fr.; ch. dep. 2 fr. 50), rue Carnot, 37 ; — du Plat-d’Etain, place d’Armes, omnibus à la gare; déj. 2 fr. 50, dîn. 3 fr. — Terminus-Hôtel ; Tribot (7 fr. 50 par j.), en face de la gare.

Cafés : — de Castille, de la Paix, de la Rotonde, du Jet-d’Eau, de la Concorde, du Progrès, tous place d’Armes ; — du Brésil, place du Palais-de-Justice ; — du Commerce, des Halles, de l’Europe, du Méridien, rue Carnot ; — de la Comédie, en face du Théâtre ; — Français, place Notre-Dame ; — Tribot, en face de la gare.

Librairie. — Librairie J. Lévrier, 27, rue Gambetta. Dépositaire de tous les guides et cartes routières. Editeur de cartes da Poitiers et du Guide à Poitiers. Littérature, Sciences, etc., etc.

Tramways électriques : — Gare-Place d’Armes, 10 c. ; — Place d’Armes-Trois-Bourdons, 15 c. ; — Place d’Armes-Cimetière de la Pierre-Levée, 15 c.

Poste, télégraphe, téléphone : — Bureau, rue du Chaudron-d’Or, 4, près de la place d’Armes (de 7 h. matin à 9 h. soir l’été, de 8 h. matin à 9 h. soir l’hiver).

Bains : — Monnier, rue des Grandes-Ecoles et rue Gam-betta. — Bains froids de Tison.

Voitures de place : — à la gare, place d’Armes, place du Palais-de-Justice,place du Marché-Notre-Dame, rue Carnot. — Tarif : le jour : 75 c. la course, 1 fr. 50 l’heure ; la nuit: 1 fr. 25 et 2 fr.

Loueurs de voitures : — Fouquet, rue Bourbeau, 1 ; — Lesage, rue Carnot; — Favre-Maillet, boulevard du Grand-Cerf ; – Desmars, rue du Moulin-à-Vent.

Galerie artistique et archéologique : — Jules Robu-chon, 3, rue du Moulin-à-Vent, près du Palais de Justice : collection des Paysages et Monuments du Poitou, estampes, photographies, cartes postales.

Automobiles et cycles : — J. Arnaud, grand garage central rue Carnot, 7 (3 fosses, stocks, huiles et esseuces, téléph.) ; — Gril aîné, rue Garnot, 34 (fosses, huiles et essences, téléph.) : — Ghimaud, rue Rabelais. 9 (cycles) ; — Guizon, rue de l’Est, 41 (cycles) ; — Lecomte, pl. d’Armes, 9 (fosse, essences) ; — Pactat, rue Garnot, 64 (cycles). — Stations électriques pour la recharge des accumulateurs, chez : Wells, ing.-constr., boul. Chasseigne, 15 (fosse, essences) ; à 1′ Usine électrique des Tramways (550 volts, 300 amp., ace. d’ail., 1 fr. 50); Lacombe, boul. du Grand-Cerf; — Caillaud, 4, boul. Pont-Achard.

Théâtre : — sur la place d’Armes.

Banques : — de France, rue de l’Eperon ; — Crédit Lyonnais, rue Victor-Hugo, 24 ; — Société Générale, rue Victor-Hugo, 5 ; — Crédit Foncier, rue Thibaudeau, 8 ; — Bougère, rue Boncenne, 19; — Girotteau, rue de L’Ancienne-Comédie, 6.

Principaux monuments à visiter : — Notre-Dame-la-Grande, XIIe siècle ; — Baptistère Saint-Jean, VIe siècle ; — Cathédrale, XIIe siècle et XIVe siècle ; — Saint-Hilaire, XIe et XIIe siècle ; — Tour Saint-Porchaire, XIe siècle ; — Montier-neuf, XIe siècle; — Sainte-Radegonde, XIe et XIIe siècle; — la grande salle du Palais, XIIe siècle ; — la tour Maubergeon, XIVe siècle ; — la promenade de Blossac et vue du Clain ; — les Dunes, panorama de la ville ; — l’hôtel de ville, la Préfecture, les musées.


Source : Guide du voyageur à Poitiers et histoire des rues de Poitiers du 1er au XXe siècle par Raoul BROTHIER DE ROLLIÈRE.

1 commentaire pour Les coûts de séjour et autres à Poitiers en 1907

  • Ah voilà une source de renseignements pratiques qui nous fait voyager dans le temps et nous met à l’unisson du visiteur de passage à Poitiers à la Belle époque.
    Il apparait que le Franc en 1907 était monnaie plus forte que notre Euros d’aujourd’hui si l’on en juge qu’il fallait moins d’unités pour se déplacer, se loger et se nourrir.
    Mais quel était le pouvoir d’achat de chacun ?… Voilà qui nous ramène aux cordons de la bourse dont il disposait et là, les « fortunes » étaient certainement bien différentes les unes des autres…

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises HTML

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

  

  

  

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.