décembre 2020
L M M J V S D
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031  
"Un homme n'est jamais tout à fait mort tant qu'il y a quelqu'un pour prononcer son nom" Antoine de SAINT-EXUPÉRY

Il y a 100 ans…

Mars 1921

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Chronique du XXe siècle – Édition Larousse

4 décembre 1642: mort du cardinal de Richelieu.

Son Éminence Armand Jean du Plessis Cardinal de Richelieu, Duc et Pair de France s’éteint à Paris après avoir prononcé ces mots : « Je n’ai d’autres ennemis que ceux de l’Etat ». Ce jour-là disparaît certainement le plus grand homme d’Etat de la France Moderne ; c’est un grand serviteur de la Couronne de Louis XIII qu’il conseilla jusqu’au bout, qui s’éteint.

Né le 9 septembre 1585 à Paris, ou dans le Poitou, (le

Lire la suite… » » »

3 décembre Pierre-Auguste Renoir (1841 - 1919)

Peindre encore et toujours. Renoir n’a jamais dévié de cette ligne de conduite. Son génie lui vaut un succès durable ainsi que de nombreuses amitiés. Avec la reconnaissance, il acquiert les moyens d’une vie confortable. Il choisit de la partager entre Paris et Essoyes, le village natal de son épouse, où il passe tous ses étés. De son vivant, sa notoriété n’a cessé de grandir, dépassant les frontières et franchissant même l’Atlantique.

Loin de se

Lire la suite… » » »

2 décembre 1851 Coup d'État de Louis-Napoléon Bonaparte

En 1851, le neveu de Napoléon le Grand choisit le 2 décembre, anniversaire du sacre de son oncle et de la bataille d’Austerlitz, pour conduire le coup d’État qui lui permettra de passer du statut de prince-président à celui d’Empereur des Français.

Il prend acte de l’échec flagrant de la IIe République, qui a trahi ses idéaux en massacrant le peuple. Elle était de toute façon vouée à disparaître et beaucoup de ses représentants songeaient

Lire la suite… » » »

1er décembre 1924 : création officielle de la Brigade spéciale N°1, ancêtre de la Brigade criminelle

Émanation de la Brigade du Chef créée douze ans plus tôt, celle qui deviendra la Brigade criminelle en 1944 concentre ses efforts sur les affaires criminelles et les affaires sensibles

Devant le succès des Brigades du Tigre, brigades mobiles de police fondées le 30 décembre 1907 par Georges Clemenceau sur les conseils du directeur de la Sûreté générale Célestin Hennion, la première brigade chargée de la résolution des crimes de sang, de la fausse monnaie,

Lire la suite… » » »