"Un homme n'est jamais tout à fait mort tant qu'il y a quelqu'un pour prononcer son nom" Antoine de SAINT-EXUPÉRY

Il y a 100 ans…

  • Chronique du XXe siècle – Édition Larousse.

Juin 1921

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

10 juillet 1547 Le « coup de Jarnac »

Le 10 juillet 1547, deux nobles se préparent à un duel sans concession devant la Cour et le roi de France Henri II. De l’issue tragique de ce fait divers va nous rester une expression fameuse, le « coup de Jarnac ».

Maîtresse femme

À l’origine du duel se tient l’une des plus singulières maîtresses royales qu’ait connues la Cour de France, Diane de Poitiers.

Née en 1499, Diane est mariée à 16 ans à

Lire la suite… » » »