"Un homme n'est jamais tout à fait mort tant qu'il y a quelqu'un pour prononcer son nom" Antoine de SAINT-EXUPÉRY

Il y a 100 ans…

Juin 1920

  • 1er. Espagne : création du parti communiste (PCE).
  • 4. France : premiers débats sur l’Alsace-Lorraine à la Chambre des députés.
  • 4. Traité de Trianon : signature du traité de paix entre les Alliés et la Hongrie.
  • 4. Tunisie : fondation du Destour. parti nationaliste.
  • 4. France : un Farman Goliath bat le record du monde de durée de vol en volant 24 h.13′. l6″.
  • 5. Reprise des relations diplomatiques entre la Belgique et le Luxembourg.
  • 10. Italie : chute du cabinet Nitti.
  • 12. Les Russes reprennent Kiev aux troupes polonaises.
  • 12. Paris : première des « Mille et Une Nuits » mise en scène de Firmin Gémier.
  • 13. Genève : congres international des féministes.
  • 15. Les nouvelles frontières entre le Danemark et l’Allemagne sont fixées. Le Danemark se voit reconnaître le droit de souveraineté sur le Schlesvig du Nord.
  • 15. Italie : constitution du cabinet Giolitti.
  • 21. Boulogne : session du Conseil supérieur des Alliés sur les réparations de guerre.
  • 22. La Grèce lance avec succès une offensive contre les Turcs en Asie Mineure.

NAISSANCES

  • 7. Georges Marchais, homme politique français.
  • 11. AIbin Chalandon. homme politique français.
  • 27. Jean-Jacques Nathan, éditeur français.

DÉCÈS

  • 14. Gabrielle Réju, dite Réjane, actrice française (*6.6.1856).
  • 14. Max Weber. Sociologue et philosophe allemand (*21.4.1864).

Source :  Chronique du XXe siècle – Édition Larousse

31 mai 1854 : abolition de La mort civile

31 mai 1854 : abolition de La mort civile

Issue du droit romain, la mort civile vise à priver l’individu de ses droits civils, notamment à la suite d’une condamnation aux galères ou au bannissement de la cité. Elle a longtemps constitué le pendant civil des condamnations pénales les plus graves.

Consistant en la « cessation de toute participation aux droits civils », la mort se traduisait par l’extinction légalement prononcée de la personnalité juridique

Lire la suite… » » »

La Gazette - Théophraste Renaudot

Le 30 mai 1631, sous le règne de Louis XIII, une poignée de privilégiés découvrent La Gazette. Il s’agit du premier journal publié en France. Cette feuille d’information hebdomadaire tire son nom d’une monnaie vénitienne (gazetta) qui équivalait au prix du journal.

Le 17 juillet de la même année sort à Paris un autre hebdomadaire, joliment intitulé Nouvelles ordinaires de divers endroits. Il est l’oeuvre de deux libraires parisiens, Jean Martin et Louis Vendosme. À

Lire la suite… » » »

Prise de Constantinople par les Turcs

 

29 mai 1453

Prise de Constantinople par les Turcs

Le 29 mai 1453 figure traditionnellement parmi les dates clé de l’Histoire occidentale. Ce jour-là, Constantinople tombe aux mains du sultan ottoman Mehmet II.

La ville, vestige de l’empire romain, était l’ultime dépositaire de l’Antiquité classique. Elle faisait aussi office de rempart de la chrétienté face à la poussée de l’islam.

La chute finale

La chute de Constantinople devient inéluctable lorsque des envahisseurs venus d’Asie,

Lire la suite… » » »

28 mai 1754 L’« affaire » Jumonville

L’« affaire » Jumonville

Première guerre de dimension mondiale, la guerre de Sept Ans (1756-1763) débute en Amérique du Nord deux ans avant la déclaration de guerre officielle.

Cette guerre que les Anglais appellent de leur côté French and Indian War (« la guerre contre les Français et les Indiens »), commence avec l’affaire Jumonville, le 28 mai 1754.

La « Belle Rivière » convoitée par Français et Anglais

Les colons français de la

Lire la suite… » » »

27 mai 1199 sacre de Jean sans Terre

Jean sans Terre

(Oxford 1167 – château de Newark, Nottinghamshire, 1216), roi d’Angleterre de 1199 à 1216.

Jeunesse et révoltes (1167-1199)

Cinquième et dernier fils d’Aliénor d’Aquitaine et d’Henri II Plantagenêt, qui lui confie la seigneurie de l’Irlande, Jean sans Terre se révolte en 1189, aux côtés de son frère le futur Richard* Ier Cœur de Lion et avec l’appui du roi de France Philippe* II Auguste, contre son père, qui expire peu après

Lire la suite… » » »

26 mai 1637 : Massacre des Indiens Péquots

26 mai 1637 : Massacre des Indiens Péquots Le 26 mai 1637, en Nouvelle-Angleterre, la colonie du Connecticut ordonne des représailles suite au massacre de quelques fermiers par les Indiens locaux. Le capitaine John Mason réunit 90 hommes. Il attaque par surprise et incendie le camp principal des Indiens Péquots. Six cents hommes, femmes et enfants périssent en une heure. Les assaillants n’éprouvent aucune perte. Cette opération, connue sous le nom de «Mystic Massacre», inaugure

Lire la suite… » » »