mars 2020
L M M J V S D
« Fév   Avr »
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  
"Un homme n'est jamais tout à fait mort tant qu'il y a quelqu'un pour prononcer son nom" Antoine de SAINT-EXUPÉRY

Il y a 100 ans…

Mai 1920

  • 8. Belgique : les femmes sont admises à l’université de Louvain.
  • 10. Irlande : 180 détenus entament une grève de la faim de 18 jours.
  • 12. Amsterdam : fondation de l’Internationale des jeunesses ouvrières sociales-démocrates.
  • 16. Suisse : un référendum décide de l’adhésion du pays à la Société des nations.
  • 17. Les troupes franco-belges évacuent la ville de Francfort.
  • 18. Le président de la commission des réparations, Raymond Poincaré, démissionne
  • 23. Fondation du parti communiste indonésien.
  • 24. France : Paul Deschanel tombe accidentellement du train présidentiel !
  • 24. Anvers : ouverture solennelle du stade où se dérouleront les 7e Jeux olympiques.
  • 25. Edvard Beneš devient ministre des Affaires étrangères de la République tchécoslovaque.
  • 26. France : l’aviateur Fronval bat le record d’acrobatie aérienne avec 926 loopings consécutifs !
  • 27. Thomas Masarik est élu président de la République tchécoslovaque.
  • 28. Guerre russe-polonaise : le gouvernement polonais demande laide des troupes françaises.
  • 30. France : canonisation de Jeanne d’Arc.
  • 31. Rome : le pape Benoît XV appelle à la réconciliation des peuples dans son « Pax Dci
  • 31. Les dirigeants socialistes français Frossard et Cachin se rendent à Moscou.

NAISSANCES

  • 15. Michel Audiard. Scénariste français ( † 27.11.985).
  • 18. Karol Wojtylla. pape sous le nom de Jean-Paul II. († 2.04.2005)
  • 28. Gaston Lenôtre pâtissier-traiteur français.

Source :  Chronique du XXe siècle – Édition Larousse

15 mars 1850 : Loi Falloux sur l'enseignement confessionnel.

Le 15 mars 1850, après deux mois de vifs débats, les députés de la seconde république, votent une loi qui complète la loi Guizot de 1833, en rendant obligatoire la création d’une école de filles dans les communes de 800 habitants, mais surtout, permet aux congrégations catholiques d’ouvrir en toute liberté, un établissement secondaire avec les enseignants de leur choix. Qui plus est, elle soumet les établissement publics et les instituteurs au contrôle des autorités

Lire la suite… » » »