juin 2021
L M M J V S D
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
282930  
"Un homme n'est jamais tout à fait mort tant qu'il y a quelqu'un pour prononcer son nom" Antoine de SAINT-EXUPÉRY

Il y a 100 ans…

  • Chronique du XXe siècle – Édition Larousse.

Juin 1921

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Protestantisme en Charente au XVII° siècle (suite)...

Inhumations protestantes.

Les réformés ayant perdu leurs cimetières par la Révocation, durent être inhumés de façon clandestine avant six heures le matin, après six heures le soir.

On enterrait les protestants dans leurs champs, dans leurs jardins.

« Quand on parcourt notre région, le regard est souvent arrêté par ces petits bouquets de cyprès qui surgissent de l’enclos où chaque famille huguenote enterrait ses morts, qui donnent à cette campagne pourtant si riante, je ne

Lire la suite… » » »

Protestantisme en Poitou (suite)

Protestants baptisés à l’Église catholique

Les parents, obligés de faire baptiser leurs enfants à l’église catholique, voient souvent ces derniers déclarés enfants naturels.

« … a été baptisé dans l’église Saint-Pierre de Jarnac, Jean, fils naturel de Charles Faure et d’Elisabeth, né du dit jour et d’illégitime mariage ».

En 1753, la formule est la suivante : « Le 8 may 1753 baptisé Clément-Charles, né d’hier, fils de Charles Garnier et de Marguerite Clément, dont

Lire la suite… » » »

Protestantisme en Charente au XVII° siècle (suite)

Inhumations protestantes.

Les réformés ayant perdu leurs cimetières par la Révocation, durent être inhumés de façon clandestine avant six heures le matin, après six heures le soir.

On enterrait les protestants dans leurs champs, dans leurs jardins.

« Quand on parcourt notre région, le regard est souvent arrêté par ces petits bouquets de cyprès qui surgissent de l’enclos où chaque famille huguenote enterrait ses morts, qui donnent à cette campagne pourtant si riante, je ne

Lire la suite… » » »

Protestantisme en Charente au XVII° siècle (suite)

Enfants mis au couvent.

Les parents cherchant à éviter l’envoi de leurs enfants au couvent, étaient emprisonnés. « Affreuse époque où à la naissance du jour, la maréchaussée frappant à l’huis de votre maison et après avoir montré un ordre du roi, prenait votre fille pour l’interner dans un couvent » (R. Delamain). Exemple : le 18 décembre 1729. « Sur ce vous me marquez que la fille du nommé Préveraud, religionnaire habitant Jarnac, n’est

Lire la suite… » » »

Protestantisme : Villefagnan, centre réformé vivace.

Villefagnan, centre réformé vivace.

Dans les archives ministérielles du début du règne de Louis XV, Villefagnan est signalé comme un centre important.

« Villefagnan est encore une espèce de Genève, sur les confins de l’Angoumois et du Poitou.

Presque toutes les familles de ce lieu sont des religionnaires et les nouveaux convertis qui ne l’ont été que par autorité ou considérations humaines y font très mal leur devoir.

On y a eu une attention particulière

Lire la suite… » » »

La terrible bataille de Moncontour du 3 octobre 1569...

C’était à la saison d’automne, voici presque 447 années de cela … Et ça s’est passé pas loin de chez nous, à peine à une vingtaine de kilomètres aux confins de la partie Nord des départements de la Vienne et des Deux Sèvres. Une région dont je connais assez bien la topographie ayant un moment habité tout près de Moncontour, à Saint-Jouin de Marnes, exactement.

Quand, instruit par la Grande Histoire,

Lire la suite… » » »