"Un homme n'est jamais tout à fait mort tant qu'il y a quelqu'un pour prononcer son nom" Antoine de SAINT-EXUPÉRY

Il y a 100 ans…

NOVEMBRE 1919

  • 1er. France : création de la CFTC (Confédération française des travailleurs chrétiens).
  •  2. USA : 500000 mineurs en grève : ils demandent 60% d’augmentation, 5 jours de travail hebdomadaire et des journées de 6 heures.
  • 2. Copenhague : accident de chemin de fer : 32 morts.
  • 4. Berlin : proclamation de la grève générale par les conseils d’entreprise d’obédience communiste : cet appel à la grève n’a qu’un succès partiel.
  • 6. 12904 marks sont rassemblés par les enfants suédois pour les enfants allemands nécessiteux.
  • 13. Marseille : l’Opéra est détruit par un incendie. Aucune victime.
  • 15. Prix Nobel de physique au professeur allemand Johannes Stark.
  • 18. USA : le Sénat rejette le traité de Versailles. Les américains ne signent pas la paix avec l’Allemagne.
  • 23. France : élections municipales.
  • 28. Grande-Bretagne : lady Astor est élue membre de la Chambre des communes : c’est la première femme à accéder à la députation.
  • 30. Paris : fin de la grève des ouvriers du livre parisien : un seul journal a paru, «La Presse de Paris », réalisé par tous les journaux réunis.
  • 30. France : élections législatives. Victoire du «bloc national », avec 75% des sièges. Les indépendants recueillent 50 sièges.

NAISSANCES
10. Moise Tschombé, homme d’État congolais († 29.6.l969).
10. François Périer, comédien français. († 29.6.2002)
DÉCÈS
15. Alfred Wemer, chimiste allemand (* 12.12.1866).

Source :  Chronique du XXe siècle – Édition Larousse

28 juillet 1755 : Le Grand Dérangement des Acadiens

J'aime et je partage...

28 juillet 1755 : Le Grand Dérangement des Acadiens

Le 28 juillet 1755, le lieutenant-gouverneur de Nouvelle-Écosse Charles Lawrence décide de déporter hors de sa colonie plusieurs milliers de paysans français. Au siècle précédent, ces derniers s’étaient installés à la pointe orientale du Canada, sur une péninsule appelée Acadie. Elle avait été ensuite cédée à l’Angleterre en 1713, dans le cadre des traités d’Utrecht, et rebaptisée Nova Scotia ou Nouvelle-Écosse. Les cajuns de Louisiane comptent parmi les descendants de ces malheureux Acadiens, descendants de paysans poitevins qui peuplèrent l’Acadie avant que celle-ci ne fut cédée à l’Angleterre en 1713 et rebaptisée Nouvelle-Écosse. Au milieu du XVIIIe siècle, les Anglais, qui se préparent à une nouvelle guerre contre la France, décident de leur imposer un serment d’allégeance à la couronne, avec l’éventualité de devoir prendre les armes contre la France. Mais ils se heurent à un refus massif des 13.000 Acadiens. Quelques milliers se réfugient sans attendre dans les colonies françaises voisines. Les autres sont au cours des mois suivants rassemblés par les miliciens anglais, embarqués sur des bateaux avec leurs maigres biens et répartis dans les colonies anglaises (les futurs États-Unis). Sur les 7.000 à 8.000 personnes concernées par ce « Grand Dérangement », beaucoup périssent en cours de route de faim ou de maladie. Dans la colonie anglaise du Maryland, les déportés ne se résignent pas à la tutelle anglaise et s’enfuient au péril de leur vie vers la Louisiane, juste avant que cette colonie française ne passe sous souveraineté espagnole !Établis dans les mangroves du delta du Mississipi, ils donneront naissance à la communauté des « Cajuns » (une déformation du mot Acadien). Ils seraient aujourd’hui 800.000 mais très peu parlent encore l’ancien dialecte français.

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises HTML

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

  

  

  

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.