juin 2019
L M M J V S D
« Mai   Juil »
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
"Un homme n'est jamais tout à fait mort tant qu'il y a quelqu'un pour prononcer son nom" Antoine de SAINT-EXUPÉRY

Il y a 100 ans…

SEPTEMBRE 1919

  • 3. Italie : le gouvernement accorde le droit de vote aux femmes.
  • 5. Paris : inauguration du nouveau pont de Notre-Dame par Raymond Poincaré.
  • 6. Vienne : l’Assemblée nationale autrichienne donne son accord pour la signature du traité de paix de Saint-Germain.
  • 10. Saint-Germain : signature du traité de paix entre les Alliés et l’Autriche.
  • 11. Grande-Bretagne et États-Unis : publication de la version anglaise du livre sur la guerre mondiale d’Erich Ludendorff qui encaisse 10000 livres sterling de droits d°auteur.
  • 12. Attaque italienne sur Fiume qui a été annexée par l’Italie, malgré les clauses du traité de Saint-Germain.
  • 12. Munich : déclaration politique d’Adolf Hitler à une réunion du Parti ouvrier allemand.
  • 15. Lyon : congrès de la CGT. Le secrétaire général Léon Jouhaux est critiqué.
  • 15. La Chine met fin à l’état de guerre avec l’Allemagne.
  • 17. Anvers : manifestation des diamantaires.
  • 18. Berlin : première du film d’Ernst Lubitsch « Madame Du Barry ».
  • – 21. L’Orient-Express reprend sa liaison régulière entre Paris et Constantinople.
  • 22. USA : grève des ouvriers sidérurgistes.
  • 28. Luxembourg : par 66811 voix sur 90981, les Luxembourgeois se prononcent pour le maintien de la monarchie.
  • 28. Grande-Bretagne : grève des cheminots.
  • 29. Suède : instauration de la journée de 8 heures.

NAISSANCE

  • 15. Fausto Coppi, coureur cycliste italien († 2.l.l960).

Source :  Chronique du XXe siècle – Édition Larousse

11 juin 1842 : François Guizot et Alexis Legrand bâtissent le réseau ferré français

J'aime et je partage...

11 juin 1842 : François Guizot et Alexis Legrand bâtissent le réseau ferré français
Le 11 juin 1842, François Guizot, ministre du roi Louis-Philippe, promulgue une loi décisive sur les chemins de fer. Elle va dessiner le futur réseau ferré français et relancer l’investissement en remédiant à l’insuffisance de capitaux. Par cette loi, l’État promet en effet des monopoles avec des concessions à long terme aux compagnies privées qui voudront se lancer dans l’aventure.
Conçue en concertation avec l’ingénieur des Ponts et Chaussées Alexis Legrand, la loi projette aussi sept réseaux en étoile au départ de Paris, vers la Manche, l’Atlantique, les Pyrénées, la Méditerranée et le Rhin, ainsi que deux réseaux transversaux de la Méditerranée au Rhin et de l’Atlantique à la Méditerranée. Chaque réseau est déconnecté des autres car il ne s’agit pas que les compagnies privées puissent fusionner et se constituer en monopole !
Ce réseau centralisé, dit « étoile de Legrand », va déterminer l’aménagement du territoire national pour le siècle à venir. Il va être repris par les législateurs britanniques, avec un réseau en étoile autour de Londres, les Américains et les Allemands lui préférant un réseau multipolaire avec des hubs.
La mise en oeuvre de la loi Guizot va être retardée par les crises économiques et politiques et ne démarrera vraiment que sous le Second Empire, sous l’impulsion de Napoléon III qui a retenu de son exil antérieur les réussites anglaises.

2 commentaires pour 11 juin 1842 : François Guizot et Alexis Legrand bâtissent le réseau ferré français

  • Sur ce thème du début du chemin de fer, lire aussi sur ce blog, l’article de jean-Marie Bouzy :
    https://www.cgcp.asso.fr/leblog/2013/03/de-paris-a-st-germain-en-laye-par-le-chemin-de-fer-en-1840/

  • « Chaque réseau est déconnecté des autres car il ne s’agit pas que les compagnies privées puissent fusionner et se constituer en monopole !« …

    On peut comprendre la raison impérieuse de ce défaut d’infrastructure tenant à la crainte de monopole par trop influent, écartant du même coup l’effet de concurrence, chaque compagnie privée ayant son secteur… mais regretter que ces lignes ne soient reliées les unes avec les autres favorisant alors la structuration d’un réseau plus dense avec continuités de lignes desservant plus de villes et bourgs et surtout évitant de remonter jusqu’à la capitale pour user d’une autre ligne … ce qui rallonge les distances et le coût du transport.
    Aujourd’hui, si la couverture ferroviaire est importante, elle privilégie toujours les grandes lignes au détriment des transversales et des inter-City.
    Que va donner l’entrée en concurrence de compagnies européennes ?…
    Affaire à suivre…

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises HTML

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

  

  

  

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.