juin 2019
L M M J V S D
« Mai   Juil »
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
"Un homme n'est jamais tout à fait mort tant qu'il y a quelqu'un pour prononcer son nom" Antoine de SAINT-EXUPÉRY

Il y a 100 ans…

JUIN 1919

  • 1er. Berlin : le cadavre de Rosa Luxemburg, est retrouve dans le canal «Landwehr»
  • 3. Paris : les ouvriers du métro en grève paralysent la ligne nord-sud. Les grévistes organisent un meeting au bois de Boulogne.
  • 4. Les citoyens américains d’origine allemande organisent une collecte pour le Secours populaire allemand.
  • 4. Traité de paix entre les Alliés et la Hongrie.
  • 6. Italie : les fascistes publient leur manifeste.
  • 7. Francfort : ouverture de la première grande exposition du peintre Max Beckmann.
  • 15. USA : Charlie Chaplin présente «Une idylle aux champs ››.
  • 15. Premier vol transatlantique : les aviateurs Alcock et Brown réalisent la traversée victorieuse.-›
  • 15. Belgique : remise en service du navire école «De Smet de Nayer ››.
  • 16. Les Alliés rejettent les contre-propositions allemandes aux conditions de paix.
  • 19. France : grève des mineurs.
  • 20. Allemagne : le chancelier du Reich, P. Scheidemann, se retire. Il n’est pas prêt à signer le traité de paix avec les Alliés. G. Bauer lui succède.
  • 21. Écosse : la flotte allemande se saborde dans la baie de Scapa Flow.-›
  • 23. Face aux menaces de Georges Clemenceau, l’Assemblée nationale allemande se déclare prêtre à signer sans conditions le traité de Versailles.
  • 26. France : le Sénat vote la loi de réforme électorale.
  • 28. La délégation allemande signe le traité de paix de Versailles dans la galerie des Glaces.
  • NAISSANCES
  • 21. Guy Lux, animateur de télévision.
  • l9. Louis Jourdan, acteur français.
  • Source :  Chronique du XXe siècle – Édition Larousse

11 juin 1842 : François Guizot et Alexis Legrand bâtissent le réseau ferré français

J'aime et je partage...

11 juin 1842 : François Guizot et Alexis Legrand bâtissent le réseau ferré français
Le 11 juin 1842, François Guizot, ministre du roi Louis-Philippe, promulgue une loi décisive sur les chemins de fer. Elle va dessiner le futur réseau ferré français et relancer l’investissement en remédiant à l’insuffisance de capitaux. Par cette loi, l’État promet en effet des monopoles avec des concessions à long terme aux compagnies privées qui voudront se lancer dans l’aventure.
Conçue en concertation avec l’ingénieur des Ponts et Chaussées Alexis Legrand, la loi projette aussi sept réseaux en étoile au départ de Paris, vers la Manche, l’Atlantique, les Pyrénées, la Méditerranée et le Rhin, ainsi que deux réseaux transversaux de la Méditerranée au Rhin et de l’Atlantique à la Méditerranée. Chaque réseau est déconnecté des autres car il ne s’agit pas que les compagnies privées puissent fusionner et se constituer en monopole !
Ce réseau centralisé, dit « étoile de Legrand », va déterminer l’aménagement du territoire national pour le siècle à venir. Il va être repris par les législateurs britanniques, avec un réseau en étoile autour de Londres, les Américains et les Allemands lui préférant un réseau multipolaire avec des hubs.
La mise en oeuvre de la loi Guizot va être retardée par les crises économiques et politiques et ne démarrera vraiment que sous le Second Empire, sous l’impulsion de Napoléon III qui a retenu de son exil antérieur les réussites anglaises.

2 commentaires pour 11 juin 1842 : François Guizot et Alexis Legrand bâtissent le réseau ferré français

  • Sur ce thème du début du chemin de fer, lire aussi sur ce blog, l’article de jean-Marie Bouzy :
    https://www.cgcp.asso.fr/leblog/2013/03/de-paris-a-st-germain-en-laye-par-le-chemin-de-fer-en-1840/

  • « Chaque réseau est déconnecté des autres car il ne s’agit pas que les compagnies privées puissent fusionner et se constituer en monopole !« …

    On peut comprendre la raison impérieuse de ce défaut d’infrastructure tenant à la crainte de monopole par trop influent, écartant du même coup l’effet de concurrence, chaque compagnie privée ayant son secteur… mais regretter que ces lignes ne soient reliées les unes avec les autres favorisant alors la structuration d’un réseau plus dense avec continuités de lignes desservant plus de villes et bourgs et surtout évitant de remonter jusqu’à la capitale pour user d’une autre ligne … ce qui rallonge les distances et le coût du transport.
    Aujourd’hui, si la couverture ferroviaire est importante, elle privilégie toujours les grandes lignes au détriment des transversales et des inter-City.
    Que va donner l’entrée en concurrence de compagnies européennes ?…
    Affaire à suivre…

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises HTML

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

  

  

  

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.