mai 2019
L M M J V S D
« Avr    
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  
"Un homme n'est jamais tout à fait mort tant qu'il y a quelqu'un pour prononcer son nom" Antoine de SAINT-EXUPÉRY

Il y a 100 ans…

MAI 1919

  • – 1er. Violents affrontements aux manifestations du 1er Mai à Paris, la police intervient devant le Palais-Bourbon.
  • – 3. Les troupes françaises quittent l’Ukraine.
  • – 3. Allemagne : écrasement de la république des Conseils de Bavière.
  • – 4. Pékin : manifestation nationaliste et étudiante contre le transfert des intérêts allemands au Japon. Ce mouvement du 4 mai dégénère en véritable revendication de l’indépendance de la Chine.
  • – 4. Katanga (province du Congo belge) : grève des ouvriers de l’Union minière et des chemins de fer.
  • – 7. Versailles : remise des conditions de paix à la délégation allemande.
  • – 7. Élection du nouveau président des États-Unis du Brésil :Epitacio Pessoa.
  • – 10. Le coureur cycliste Henri Pélissier, déjà vainqueur du Paris-Roubaix, devient champion de France.
  • – 12. Berlin : l’Assemblée nationale déclare que les conditions de paix proposées par les Alliés sont inacceptables.
  • – 13. Belgique : la durée maximale de la journée de travail est fixée à 9 heures.
  • – 14. Jugement dans le procès Liebknecht : 2 condamnations et 6 acquittements pour l’assassinat du fondateur du parti communiste allemand.
  • – 14. Paris : arrivée de la délégation autrichienne dirigée par le chancelier Renner et le président Cammash.
  • – 18. Proclamation de la république du Palatinat. Les Français appuient la séparation de cette région du Reich.
  • – 28. Les villes d°Eupen, Moresnet et Malmédy sont rattachées à la Belgique.
  • – 29. Les Allemands réquisitionnent toujours le bétail de Malmédy, pourtant occupée, par les Anglais.
  • Source :  Chronique du XXe siècle – Édition Larousse

 8 mai 1429 : Jeanne d'Arc délivre Orléans

J'aime et je partage...

 8 mai 1429 : Jeanne d’Arc délivre Orléans
Le 8 mai 1429, les Anglais lèvent le siège d’Orléans après que Jeanne d’Arc fut montée à l’attaque de leurs lignes.
C’est le premier succès de celle qui sera plus tard surnommée la Pucelle d’Orléans (pucelle au sens ancien de jeune fille).

1 commentaire pour  8 mai 1429 : Jeanne d’Arc délivre Orléans

  • Orléans – extrait d’une nouvelle du Farfadet :
    C’était un jour gris, les clameurs qui montaient des bastilles, envahissaient tout l’espace, « la putain des Armagnacs » parcourait l’aire des combats aux pieds des tourelles d’assaut anglaises à l’Ouest. En l’absence de Dunois, avec quatre centaines d’hommes sous le commandement de La Hire, ils avaient opéré une sortie de ville. La bataille faisait rage. Il y avait déjà bien trop de corps à terre… des hommes de son camp, touchés par les carreaux des archers anglais. Certains gémissaient d’autres, ceux-là même qui, avant de tomber, lançaient des obscénités, se conduisaient en reîtres aux propos et aux gestes répugnants, pleuraient maintenant comme des enfants, crispés sur l’empêne d’une flèche ayant traversé leur cuisse ou leur poitrine. Ces godons irrévérencieux, il fallait absolument les faire sortir de leur bastilles infernales. Elle, la Pucelle, savait comment les provoquer… il lui suffisait d’être présente face à eux et leurs quolibets, bien droite dans son armure, étendard bien en vue et de leur crier « Vils Seigneurs au service du trône d’Angleterre, n’avez rien à faire sur les terres du royaume de France. Moi, Jeanne la Pucelle, je vous exhorte à partir loin d’ici et de libérer immédiatement la place ! » Ils hurlaient encore plus fort, la vouant aux enfer… et cela la faisait encore plus sourire… Tous, ils avaient peur d’elle, pour eux, c’était une sorcière… elle savait cela, elle en jouait et les bravait jusqu’à l’outrecuidance… mais il y avait aussi tous ces morts et ses nombreux blessés à terre. Cette vision la rendait particulièrement triste… même la mort de ses ennemis ne lui était pas indifférente. Tout ce sang, toute cette boue, ces feux ravageurs, cette noirceur de la guerre, cette furie des combats, cela lui était difficilement supportable et pourtant elle se trouvait au cœur de la bataille, guerrière pugnace, jamais magnanime pour qui ne respectait pas sa cause imposée par l’indéfectible Volonté du Ciel.

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises HTML

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

  

  

  

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.