avril 2019
L M M J V S D
« Mar    
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930  
"Un homme n'est jamais tout à fait mort tant qu'il y a quelqu'un pour prononcer son nom" Antoine de SAINT-EXUPÉRY

Il y a 100 ans…

  • Avril 1919
  • 1er. France : Henri Désiré Landru est interrogé à Mantes par la police (-› 7.ll.l92l).
  • 3. Belgique : le maréchal Foch rencontre les Allemands à Spa.
  • 6. Football : le CASG remporte la 2° édition de la Coupe de France en battant l’Olympique de Paris par 3 buts à 2.
  • 7. Paris : rassemblement de 30000 personnes qui rendent un hommage à Jean Jaurès.
  • 7. Belgique : 160000 femmes signent une pétition pour le suffrage universel à 21 ans.
  • 7. Paris : création de la Fédération française de football.
  • 8. Genève est désignée comme siège de la Société des nations.
  • 10. Belgique : établissement du suffrage universel.
  • 15. Le Comité olympique international accorde l’organisation des Jeux olympiques de 1920 à Anvers
  • 17. France : l’Assemblée nationale vote la journée de 8 heures.-›
  • 17. France : loi sur les réparations des dommages de guerre.
  • 19. Mutinerie des marins francais en mer Noire.
  • 20. Bruxelles : 200000 voyageurs pour le week-end : c’est le record d’affluence enregistré à la gare du Nord.
  • 21. 500000 victimes de la grippe espagnole au Congo belge.
  • 25. Weimar : fondation du Bauhaus par Walter Gropius.
  • 27. La diète finlandaise proclame l’abolition de la monarchie et l’instauration de la république.
  • NAISSANCES
  • 6. Guy Breton, écrivain français.
  • 8. Maria Felix. actrice mexicaine.
  • 20. Gérard Oury. acteur et cinéaste français.
  • DÉCÈS
  • 21. Jules Vedrines, aviateur français (*1881).
  • Source :  Chronique du XXe siècle – Édition Larousse

8 avril 1915 : « Debout les morts ! »

J'aime et je partage...

8 avril 1915 : « Debout les morts ! »
Début avril 1915, sur ordre du généralissime Joseph Joffre, les troupes françaises tentent de reprendre aux Allemands le saillant de Saint-Mihiel, sur la Meuse. Dans le secteur du Bois Brûlé, le 95e régiment d’infanterie, chargé d’une manœuvre de diversion, réussit à s’emparer d’une tranchée. Pendant qu’on la réaménage, les troupes d’assaut se retirent dans un boyau voisin pour prendre du repos.
Parmi elles figure la compagnie de l’adjudant Jacques Péricard (39 ans). Le matin du 8 avril, quand survient une violente contre-attaque allemande, la compagnie encaisse le choc. Pratiquement encerclée, elle est galvanisée par l’exhortation fameuse de son adjudant : « Debout les morts ! ». L’anecdote sera relatée par l’écrivain Maurice Barrès suite à sa rencontre avec Jacques Péricard.
Ce dernier finira la guerre comme lieutenant. Il proposera en 1921 de ranimer chaque jour la flamme du Soldat inconnu, sous l’Arc de triomphe et, sous l’Occupation, dirigera la Légion française des combattants fondée par le maréchal Pétain. L’un de ses huit enfants est Michel Péricard, réalisateur d’une émission célèbre des années 1960 : La France défigurée. Il fut également maire de Saint-Germain-en-Laye et président de l’Assemblée nationale.

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises HTML

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

  

  

  

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.