avril 2019
L M M J V S D
« Mar    
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930  
"Un homme n'est jamais tout à fait mort tant qu'il y a quelqu'un pour prononcer son nom" Antoine de SAINT-EXUPÉRY

Il y a 100 ans…

  • Avril 1919
  • 1er. France : Henri Désiré Landru est interrogé à Mantes par la police (-› 7.ll.l92l).
  • 3. Belgique : le maréchal Foch rencontre les Allemands à Spa.
  • 6. Football : le CASG remporte la 2° édition de la Coupe de France en battant l’Olympique de Paris par 3 buts à 2.
  • 7. Paris : rassemblement de 30000 personnes qui rendent un hommage à Jean Jaurès.
  • 7. Belgique : 160000 femmes signent une pétition pour le suffrage universel à 21 ans.
  • 7. Paris : création de la Fédération française de football.
  • 8. Genève est désignée comme siège de la Société des nations.
  • 10. Belgique : établissement du suffrage universel.
  • 15. Le Comité olympique international accorde l’organisation des Jeux olympiques de 1920 à Anvers
  • 17. France : l’Assemblée nationale vote la journée de 8 heures.-›
  • 17. France : loi sur les réparations des dommages de guerre.
  • 19. Mutinerie des marins francais en mer Noire.
  • 20. Bruxelles : 200000 voyageurs pour le week-end : c’est le record d’affluence enregistré à la gare du Nord.
  • 21. 500000 victimes de la grippe espagnole au Congo belge.
  • 25. Weimar : fondation du Bauhaus par Walter Gropius.
  • 27. La diète finlandaise proclame l’abolition de la monarchie et l’instauration de la république.
  • NAISSANCES
  • 6. Guy Breton, écrivain français.
  • 8. Maria Felix. actrice mexicaine.
  • 20. Gérard Oury. acteur et cinéaste français.
  • DÉCÈS
  • 21. Jules Vedrines, aviateur français (*1881).
  • Source :  Chronique du XXe siècle – Édition Larousse

12 avril 1805 : Le métier jacquard à l'honneur

J'aime et je partage...

12 avril 1805 : Le métier jacquard à l’honneur
Le 12 avril 1805, Napoléon 1er, de passage à Lyon, se fait présenter le métier à tisser inventé par Joseph Jacquard (35 ans).
Fils d’un maître-fabricant de la soie, celui-ci a repris les recherches de Vaucanson sur les cartes perforées et mis au point un mécanisme qui sélectionne les fils de chaîne à partir d’un programme préétabli. De la sorte, le métier à tisser peut être manœuvré par un seul ouvrier sans qu’il ait besoin de se faire assister par des « tireurs de lacs ». Cet ouvrier peut dès lors tisser 15 cm par jour au lieu de 2 à 3 par jour à 8 ou 10 personnes selon la manière traditionnelle.
L’inventeur est couvert d’honneurs. Mais son métier, en augmentant la productivité des ateliers, va conduire les négociants, les  « soyeux », à réduire la rémunération des artisans, les « canuts ». Ils ne recevront bientôt plus que l’équivalent d’un franc par jour, soit le prix d’un kilogramme de pain.
Réduits au désespoir, les canuts se révolteront en 1831 et à nouveau en 1834, s’en prenant notamment aux métiers Jacquard qu’ils jetteront en nombre dans le Rhône.

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises HTML

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

  

  

  

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.