août 2018
L M M J V S D
« Juil   Sep »
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  
"Un homme n'est jamais tout à fait mort tant qu'il y a quelqu'un pour prononcer son nom" Antoine de SAINT-EXUPÉRY

Il y a 100 ans…

JUIN 1919

  • 1er. Berlin : le cadavre de Rosa Luxemburg, est retrouve dans le canal «Landwehr»
  • 3. Paris : les ouvriers du métro en grève paralysent la ligne nord-sud. Les grévistes organisent un meeting au bois de Boulogne.
  • 4. Les citoyens américains d’origine allemande organisent une collecte pour le Secours populaire allemand.
  • 4. Traité de paix entre les Alliés et la Hongrie.
  • 6. Italie : les fascistes publient leur manifeste.
  • 7. Francfort : ouverture de la première grande exposition du peintre Max Beckmann.
  • 15. USA : Charlie Chaplin présente «Une idylle aux champs ››.
  • 15. Premier vol transatlantique : les aviateurs Alcock et Brown réalisent la traversée victorieuse.-›
  • 15. Belgique : remise en service du navire école «De Smet de Nayer ››.
  • 16. Les Alliés rejettent les contre-propositions allemandes aux conditions de paix.
  • 19. France : grève des mineurs.
  • 20. Allemagne : le chancelier du Reich, P. Scheidemann, se retire. Il n’est pas prêt à signer le traité de paix avec les Alliés. G. Bauer lui succède.
  • 21. Écosse : la flotte allemande se saborde dans la baie de Scapa Flow.-›
  • 23. Face aux menaces de Georges Clemenceau, l’Assemblée nationale allemande se déclare prêtre à signer sans conditions le traité de Versailles.
  • 26. France : le Sénat vote la loi de réforme électorale.
  • 28. La délégation allemande signe le traité de paix de Versailles dans la galerie des Glaces.
  • NAISSANCES
  • 21. Guy Lux, animateur de télévision.
  • l9. Louis Jourdan, acteur français.
  • Source :  Chronique du XXe siècle – Édition Larousse

La Grande Guerre en Charente : Loin du front, proche des combattants - 1. Conséquences immédiates et premiers changements

J'aime et je partage...

Conséquences immédiates et premiers changements

Dès le 3 août 1914, avec la déclaration de « l’état de siège » et l’instauration de la réquisition, les principales ressources du pays sont mises à la disposition de l’armée :

  • Les trains sont exclusivement réservés au déplacement des troupes.

De nombreux plans de mobilisation avaient été conçus par l’armée française depuis la fin du XIXe siècle. Il fallait éviter à la France de revivre le fiasco de la défaite de 1871 contre la Prusse. Le plan XVII, préparé en 1913, mis en œuvre à partir du 2 août 1914, prévoit que les chemins de fer s’adaptent très rapidement aux besoins militaires.

  • L’alimentation, les textiles, le fourrage sont réquisitionnés pour l’armée, pour les réfugiés du Nord et de l’Est de la France et pour les nécessiteux.

Opérées auprès des particuliers d’abord au niveau départemental puis cantonal, ces réquisitions font appel à la fibre patriotique de chacun parce que les produits y sont achetés à des cours inférieurs de 10 à 20 % à ceux du marché.

Réquisition des chevaux.

Réquisition des chevaux.

Cahier des instituteurs Ansac-sur-Vienne Côte AD16 4Tp476 :

« La réquisition des chevaux et voitures n’a donné lieu à aucun incident. Les propriétaires se rendirent à Confolens, place du Minage, le mardi 4 août 1914, 3ème jour de la mobilisation, à 8 heures du matin. Presque tous les animaux et les voitures de la commune furent pris pour la commission de réquisition n°13.

Les réquisitions de blé, d’avoine, de haricots, de porcs, de vaches, de moutons, ont également eu lieu dans un ordre convenable, malgré quelques récriminations provoquées par l’infériorité des prix payés par la Commission, comparés aux prix du commerce. »

À Nanteuil-en-Vallée, retranscription du cahier des instituteurs, côte AD16 4Tp487 :

« Des chevaux surtout furent réquisitionnés. On en prit beaucoup et cela à 3 reprises différentes. Des gens se plaignaient de n’avoir plus de bétail pour travailler.

Du blé, de l’avoine, du foin et quelques bœufs furent réquisitionnés. On embarquait tout à la gare. On voulait obliger les gens à faire le transport par voitures jusqu’à Ruffec. Le Maire a eu gain de cause en utilisant la gare. Ce n’était que justice. »

Retranscription des réquisitions-Ravitaillement du canton de Villefagnan, AD16 côte 4Tp495 :

« Du 3 au 8 août eurent lieu les réquisitions des chevaux, mules, mulets, et voitures du canton de Villefagnan. Une commission, composée de 3 officiers et d’un vétérinaire, à laquelle on avait adjoint plusieurs secrétaires acquit pour 380.000 francs d’animaux et de véhicules dirigés ensuite sur Angoulême, Limoges et Périgueux.

La commission de ravitaillement du Centre de Villefagnan – Ch. 14 -, qui n’a cessé de fonctionner depuis le début de la guerre, avait, fin août 1916 payé en paille, foin, animaux, denrées alimentaires, la somme de 4 millions de francs.

1915-1916 : la commission de ravitaillement continue ses travaux. Une botteleuse à vapeur, pour le foin et la paille, travaille plusieurs mois sous les halles. »

Retranscription des réquisitions de Loubert, côte Ad16 4Tp485 : 

« Dans la nuit du 31 juillet au 1er août, un ordre de réquisition des chevaux envoyé par dépêche à la mairie. Les chevaux doivent être conduits au centre de Chasseneuil le 3. Bientôt suit la réquisition des fusils de chasse pour garder les voies, puis celles des automobiles, charrettes, tombereaux, brouettes, harnais, bicyclettes.

Pour l’approvisionnement des troupes, la réquisition du blé et de l’avoine se fait par le centre de Chabanais, celle des foins suit, ainsi que celle du bétail : bœufs, vaches porcs, moutons puis celle des haricots et des pommes de terre. »

Les réquisitions sur les matières premières rendent les villes sombres et tristes. Ainsi à Angoulême, tous les lampadaires à gaz sont éteints à 22h30 pour économiser cette énergie.

Eclairage public

Parution dans le journal « La Charente » du 1er septembre 1914 .
Côte 1PER44/59

Lire la suite…


Sources :

  • Archives Départementales de la Charente
  • Archives municipales de La Rochelle
  • ONAC de la Charente
  • Conseil générale de la Charente
  • Région Poitou-Charentes : les découvertes du patrimoine 14-18
  • SAHC : Société Archéologique et Historique de la Charente Fonds de M. BENTZ           
  • Photos DELCAMPE

 

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises HTML

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

  

  

  

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.