"Un homme n'est jamais tout à fait mort tant qu'il y a quelqu'un pour prononcer son nom" Antoine de SAINT-EXUPÉRY

Il y a Cent Ans…

MAI 1918

– 2. Finlande : avec l°aide des troupes allemandes, le gouvernement chasse les gardes rouges du Sud du pays.

– 5. Centenaire de la naissance de Karl Marx, philosophe et théoricien socialiste allemand, militant du socialisme international.

– 5. Football : première finale de la Coupe de France à Pantin : l°Olympique de Pantin bat le FC Lyon par 3 buts à 0.

– 6. Paris : mise en vente de l°atelier du peintre français Edgar Degas.

– 7. Le Nicaragua déclare la guerre à l°Allemagne et à ses alliés.

– 7. Bucarest : traité de paix entre la Roumanie et les Empires centraux.

– 13. Russie : décret ordonnant la réquisition des produits agricoles.

– 15. USA : un courrier aérien est assuré entre New York et Washington. L’affranchissement d’une lettre par la poste aérienne coûte 24 cents.

– 19. Londres : attaque aérienne allemande.

– 26. Russie : la Géorgie et l’Arménie proclament leur indépendance.

– 27. Début d°une offensive allemande entre Soissons et Reims.

– 29. Les troupes allemandes prennent la ville de Soissons.

– 30. Belgique : démission de Charles de Broqueville, président du Conseil. Le roi Albert 1er fait appel à Gérard Cooreman, ancien président de la Chambre.

NAISSANCE

– 4. Kakuei Tanaka, homme politique japonais.

DECES

– 14. James Gordon Bennett, patron de presse et mécène américain (*10.5. 1841).

– 30. Gheorghi Valentinovitch Plekhanov, socialiste russe, propagandiste et écrivain, fondateur du parti social-démocrate (* 29.11.1856).

Chronique du XXe siècle – Édition Larousse

11 mars 1793 : Soulèvement des Vendéens et massacre de Machecoul

J'aime, donc je partage...

11 mars 1793 : Soulèvement des Vendéens et massacre de Machecoul
Le dimanche 10 mars 1793, l’assemblée de la Convention recourt à la levée en masse autoritaire de 300 000 hommes dans tout le pays, pour suppléer aux insuffisances des engagements volontaires après sa proclamation du 24 février précédent sur la « patrie en danger ». La levée en masse entraîne dès le lendemain le soulèvement des paysans vendéens qui, jusque-là indifférents à l’agitation parisienne, ne supportent pas qu’on leur demande de verser leur sang pour une cause qu’ils exècrent.
Le 11 mars 1793, à Machecoul, en Loire-Inférieure (aujourd’hui Loire-Atlantique), des paysans exaspérés par la conscription militaire massacrent plusieurs gardes nationaux ainsi que quelques bourgeois, connus pour leurs sympathies républicaines, et le curé assermenté (il a approuvé la Constitution civile du clergé). C’est le début des guerres de Vendée.

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises HTML

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

  

  

  

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.