février 2018
L M M J V S D
« Jan   Mar »
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728  
"Un homme n'est jamais tout à fait mort tant qu'il y a quelqu'un pour prononcer son nom" Antoine de SAINT-EXUPÉRY

Il y a Cent Ans…

JUILLET 1918

  • 2. Les USA reconnaissent le Conseil national tchécoslovaque comme gouvernement provisoire de la Tchécoslovaquie [–› 14.11.1915).
  • 4. Moscou : le congrès pan-russe dos soviets décide de doter le pays d’une constitution socialiste.
  • 6. France : une grippe venant d’Espagne. se répand dans le pays. Il s’agit de la grippe espagnole.
  • 6. La Grande-Bretagne propose à l’Inde: un programme d’autonomie.
  • 10. Allemagne : démission du ministre des Affaires étrangères von Kühlmann.
  • 13. Prague : fondation d’un Conseil d’État tchécoslovaque.
  • 15. Dernières offensives allemandes en Champagne.
  • 17. Russie : exécution à Lekaterinbourg de Nicolas II ancien tsar de toutes les Russies, ainsi que de sa famille, sur décision du soviet général de l’Oural.
  • 24. Le général Ferdinand Foch convoque les chefs d’état-major alliés, Pétain, Haíg et Pershing. pour mettre au point un plan de dégagement définitif des armées alliées.
  • 30. Kiev : assassinat, par le socialiste-révolutionnaire de gauche Boris Donskoi, de von Eichhorn, commandant des forces allemandes en Ukraine.
  • 30. Fin de la 2e bataille de la Marne.
  • 31. France : vote à la Chambre du renouvellement du privilège de la Banque de France.

NAISSANCES

  • 13. Alberto Ascari. Coureur automobtle italien († 26.5.1955).
  • 14. Ingmar Bergman. réalisateur suédois de cinéma.
  • 18. Pierre Sabbagh. Journaliste français († 30.9.1994).

DÉCÈS

  • 4. Mehmet V. avant-dernier sultan ottoman (* 31.11.1844).

Chronique du XXe siècle – Édition Larousse

13 février 1692 : Massacre de Glencoe

J'aime, donc je partage...

13 février 1692 : Massacre de Glencoe
Le ​13 février 1692, la belle région de Glencoe, en Écosse, est le théâtre d’un massacre particulièrement inique, ordonné par le souverain anglais Guillaume d’Orange. Il survient trois ans jour pour jour après son intronisation et quelques mois après la fuite du précédent roi, le catholique Jacques II Stuart.
Le protestant Guillaume d’Orange a sommé les chefs des clans catholiques écossais de lui faire allégeance avant le 1er janvier 1692. Dans l’embarras, les Écossais demandent à Jacques II la permission de rompre le serment qui les lie à lui. Le Prétendant, en exil à Versailles, hésite longtemps avant de la leur accorder.
Alaistair Maclain, chef du clan Mac Donald, attend le dernier moment pour prêter serment au nouveau roi mais les difficultés de la route et un mauvais concours de circonstances le mettent en retard. Guillaume d’Orange, ulcéré, décide de faire un exemple. Il envoie Robert Campbell, commandant les cent vingt hommes du régiment d’Argyll, chez les Mac Donald.
Robert Campbell, parent éloigné d’Alaistair Maclain, demande l’hospitalité à celui-ci. Il est généreusement hébergé avec ses hommes pendant deux semaines et c’est alors qu’il reçoit l’ordre écrit de massacrer tous ses hôtes. Il profite de la nuit pour attaquer et tuer pendant leur sommeil les membres du clan. On compte trente-huit morts, y compris le vieux MacLain. Pris de scrupules, certains soldats, toutefois, laissent échapper leurs victimes. Ce massacre fait scandale, y compris dans les rangs protestants. Une commission d’enquête spécifie même qu’un soldat ne devrait pas obéir à un tel ordre. Mais aucune sanction n’est prise.

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises HTML

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

  

  

  

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.