décembre 2017
L M M J V S D
« Nov   Jan »
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
"Un homme n'est jamais tout à fait mort tant qu'il y a quelqu'un pour prononcer son nom" Antoine de SAINT-EXUPÉRY

Il y a Cent Ans…

JUIN 1918

– 3. La Diète finlandaise accepte de ratifier un traité de paix avec l’Allemagne

– 4. Paris : Georges Clemenceau déclare à la Chambre : «Ne cédez à aucun prix. »

– 4. USA : l’armée américaine est mise un alerte car trois nouveaux navires ont été torpillés par des sous-marins allemands.

– 5. Moscou : on dit que 3 millions de marks auraient été offerts par Par l’ambassadeur allemand, W. von Mirbach, à des hommes politiques russes pour empêcher le gouvernement soviétique de passer dans le camp des Alliés.

– 11. Russie : création d’un comité de paysans pauvres chargé de procéder au partage des terres.

– 13. Arrêt des hostilités entre la Russie soviétique et la République autonome d’Ukraine.

– 15. Italie : l’offensive autrichienne. en Vénétie est repoussée.

– 17. Rumeurs : 40 millions de marks auraient été mis à la disposition du gouvernement soviétique par le ministre des finances allemand.

– 20. Autriche-Hongrie : début des émeutes et des grèves pour protester contre les difficultés de ravitaillement.

– 22. Le général français Charles Mangin arrête l’offensive allemande à 70 km de Paris.

– 26. La «Grosse Bertha» tire sur Paris.

– 28. Russie : le gouvernement soviétique nationalise les entreprises industrielles

– 30. Russie : l’armée rouge bat les cosaques dans le Sud-Ouest du pays.

NAISSANCE

– 27. Adolf Kieffer, nageur américain.

DECES

– 10.Arigo Boito, compositeur italien (*24.2.1848)

Chronique du XXe siècle – Édition Larousse

4 décembre 1290 : Mort d'Aliénor de Castille

J'aime, donc je partage...

4 décembre 1290 : Mort d’Aliénor de Castille
Le 4 décembre 1290, Éléonor (ou Aliénor) de Castille décède à Herdeby (Angleterre). Elle est la sœur du roi Alphonse X de Castille et l’épouse bien-aimée du roi d’Angleterre Édouard 1er Plantagenêt. Ils se sont mariés en 1254, âgés respectivement de 13 et 15 ans, et ont eu seize enfants, dont le futur Édouard II. Premier héritier à porter le titre de prince de Galles, il connaîtra une fin tragique.
En attendant, le roi Édouard 1er, très affecté par la mort de sa femme, écrit joliment : « Ma harpe est en deuil ; en vie, je l’aimais tendrement ; morte, je ne puis cesser de l’aimer ». Il fait élever des croix et peindre son portrait partout où s’arrête le cortège funèbre en route pour l’abbaye de Westminster. Le quartier londonien de « Charing Cross » conserve le souvenir de l’une de ces croix (Charing viendrait de « chère reine » et serait une déformation du français en usage au XIIIe siècle à la cour d’Angleterre).

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises HTML

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

  

  

  

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.