mai 2016
L M M J V S D
« Avr   Juin »
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  
"Un homme n'est jamais tout à fait mort tant qu'il y a quelqu'un pour prononcer son nom" Antoine de SAINT-EXUPÉRY

Il y a 100 ans…

JUIN 1919

  • 1er. Berlin : le cadavre de Rosa Luxemburg, est retrouve dans le canal «Landwehr»
  • 3. Paris : les ouvriers du métro en grève paralysent la ligne nord-sud. Les grévistes organisent un meeting au bois de Boulogne.
  • 4. Les citoyens américains d’origine allemande organisent une collecte pour le Secours populaire allemand.
  • 4. Traité de paix entre les Alliés et la Hongrie.
  • 6. Italie : les fascistes publient leur manifeste.
  • 7. Francfort : ouverture de la première grande exposition du peintre Max Beckmann.
  • 15. USA : Charlie Chaplin présente «Une idylle aux champs ››.
  • 15. Premier vol transatlantique : les aviateurs Alcock et Brown réalisent la traversée victorieuse.-›
  • 15. Belgique : remise en service du navire école «De Smet de Nayer ››.
  • 16. Les Alliés rejettent les contre-propositions allemandes aux conditions de paix.
  • 19. France : grève des mineurs.
  • 20. Allemagne : le chancelier du Reich, P. Scheidemann, se retire. Il n’est pas prêt à signer le traité de paix avec les Alliés. G. Bauer lui succède.
  • 21. Écosse : la flotte allemande se saborde dans la baie de Scapa Flow.-›
  • 23. Face aux menaces de Georges Clemenceau, l’Assemblée nationale allemande se déclare prêtre à signer sans conditions le traité de Versailles.
  • 26. France : le Sénat vote la loi de réforme électorale.
  • 28. La délégation allemande signe le traité de paix de Versailles dans la galerie des Glaces.
  • NAISSANCES
  • 21. Guy Lux, animateur de télévision.
  • l9. Louis Jourdan, acteur français.
  • Source :  Chronique du XXe siècle – Édition Larousse

Un quartier de ma jeunesse s'en va...

J'aime et je partage...

Un article récent du quotidien « La Charente Libre » m’a quelque peu ému et a réveillé en moi des souvenirs lointains hélas.

Des pelleteuses sont en train de (ou ont déjà) détruire des friches dans le quartier de l’Houmeau en Angoulême…
Mais ces friches n’en étaient pas quand j’étais enfant !…

Friches du port l'Houmeau

Friches du port l’Houmeau

Lorsque j’étais gamin, j’usais mes fonds de culotte à l’école Paul Bert située en haut de la rue Fontaine du Lizier (dans le dos des personnages que l’on voit et un peu plus bas)…
Mon père travaillait à l’usine DUPUY & Cie (cartonnage et imprimerie) qui se situait à l’époque à l’angle de la rue du Port et du Bld Besson Bey.
Rentrant à la maison le midi, je descendais à pied cette rue du Port pour rejoindre mon père et aller déjeuner !

Rue du port Thureau

Rue du port Thureau

Eh oui ! C’est bien un quartier de mon enfance qui s’efface… mais qui fait resurgir de ma mémoire des souvenirs de cette enfance insoucieuse !

3 commentaires pour Un quartier de ma jeunesse s’en va…

  • avatar Jallageas

    Bonjour Hubert
    Nous avons acheté il y a quelques années un livre : L’HOUMEAU à travers les âges (une paroisse, un port, un faubourg, un quartier)très intéressant pour garder le souvenir de ce qui n’existera plus sauf dans la mémoire.
    Livre de Suzanne MANOT

    Ce livre a été imprimé par SARL GESTRAUD 16110 Saint-Projet (dépôt légal : 3e trimestre 2004).
    Diverses Sources dont AD et AM d’Angoulême, bulletins de la société Archéologique et historique de la Charente……
    Belles photos anciennes, documents d’archives (dont certains de 1761)
    Cordialement
    Jackie et Gérard Jallageas

  • avatar SUDRET Michel

    J’ai moi aussi usé mes fonds de culotte courte en 45 46 47 à l’école Paul BERT. J’habitais 5 rue fontaine du Lizier mais j’étais un migrant: je venais de la Rue neuve de la Grand-FONT….
    Sur le plan je vois Impasse des ALLARDS pourtant il me semé le qu’à cette époque c’était une rue

  • avatar Monique Rousselot

    Moi aussi un pan de ma jeunesse s’efface ainsi que la mémoire de tous mes grands et arrières grands parents maternels qui ont vécu toute leur vie dans ce quartier, rue Fontaine du Lizier au n°87 et au 32 rue de Bordeaux (qui va être démoli aussi) où ma maman est née et où j’ai vécu les 3 premières années de ma vie. Ma grand mère, sa soeur et leur mère ont également travaillé à l’usine Dupuy et je me souviens qu’elle m’y emmenait quelques fois. je me souviens aussi de la boucherie qui faisait le coin de la rue du Port et de la rue de Bordeaux. Rue du Port il y avait un petit café tenu il me semble par 3 femmes si mes souvenirs lointains ont exacts. Nostalgie.

    Monique ROUSSELOT

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises HTML

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

  

  

  

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.