juin 2015
L M M J V S D
« Mai   Juil »
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930  
"Un homme n'est jamais tout à fait mort tant qu'il y a quelqu'un pour prononcer son nom" Antoine de SAINT-EXUPÉRY

Il y a 100 ans…

JUIN 1919

  • 1er. Berlin : le cadavre de Rosa Luxemburg, est retrouve dans le canal «Landwehr»
  • 3. Paris : les ouvriers du métro en grève paralysent la ligne nord-sud. Les grévistes organisent un meeting au bois de Boulogne.
  • 4. Les citoyens américains d’origine allemande organisent une collecte pour le Secours populaire allemand.
  • 4. Traité de paix entre les Alliés et la Hongrie.
  • 6. Italie : les fascistes publient leur manifeste.
  • 7. Francfort : ouverture de la première grande exposition du peintre Max Beckmann.
  • 15. USA : Charlie Chaplin présente «Une idylle aux champs ››.
  • 15. Premier vol transatlantique : les aviateurs Alcock et Brown réalisent la traversée victorieuse.-›
  • 15. Belgique : remise en service du navire école «De Smet de Nayer ››.
  • 16. Les Alliés rejettent les contre-propositions allemandes aux conditions de paix.
  • 19. France : grève des mineurs.
  • 20. Allemagne : le chancelier du Reich, P. Scheidemann, se retire. Il n’est pas prêt à signer le traité de paix avec les Alliés. G. Bauer lui succède.
  • 21. Écosse : la flotte allemande se saborde dans la baie de Scapa Flow.-›
  • 23. Face aux menaces de Georges Clemenceau, l’Assemblée nationale allemande se déclare prêtre à signer sans conditions le traité de Versailles.
  • 26. France : le Sénat vote la loi de réforme électorale.
  • 28. La délégation allemande signe le traité de paix de Versailles dans la galerie des Glaces.
  • NAISSANCES
  • 21. Guy Lux, animateur de télévision.
  • l9. Louis Jourdan, acteur français.
  • Source :  Chronique du XXe siècle – Édition Larousse

Proverbes et dictons agricoles en rapport avec les mois - Juin -

J'aime et je partage...

Photo-0047Quand il pleut le jour de Saint-Médard,

Le quart des biens est au hasard.

(Eure, Loiret, Gard, Gironde.)

S’il pleut le jour de Saint-Médard,

Le tiers des biens est au hasard.

(Marne, Mayenne, Somme.)

S’il pleut à la Saint-Médard,

La récolte diminue d’un quart ;

Si plaou es dio de Saint-Médard,

N’auram ni bir ni lar.

S’il pleut le jour de Saint-médard,

Nous n’aurons ni vin ni lard.

(Hautes-Pyrénées.)

Saint-Médard

Planteur de choux, mangeur de lard.

(Marne.)

Qan ploou per San-Médar,

Dé la récolt’ emporte un qar ;

Qan ploou pa,

N’emporto la mita.

Quand il pleut à la Saint-médard,

Le quart de la récolte est emporté ;

Quand il ne pleut pas,

On en perd la moitié.

(Gard.)

La pluie de Saint-Médard fait germer les épis

au gerbier, de quoi le sarrasin rit.

Photo-0048(Ariège.)

Quand il tombe de l’eau le jour de Saint-Médard,

Elle prend du blé pour remettre au mars.

(Ardennes.)

Si le jour de Saint-médard il pleut sur les vaches,

elles n’ont pas de lait de l’année.

(Saône-et-Loire.)

L’opinion que la pluie de Saint-Médard dure quarante jours,

et qu’elle influe sur les récoltes, est générale en France.

On doit l’attribuer également aux départements qui n’ont pas exprimé cette opinion sous la forme de proverbes.

A la Saint-Barnabé

Le seigle perd le pied.

(Tarn-et-Garonne.)

Blés fleuris à la Saint-Barnabé,

Présage d’abondance et de qualité.

(Eure.)

Quand il pleut le jour de Saint-Gervais,

Il pleut quarante jours après.

(Pas-de-Calais, Basses-Pyrénées, Seine-Inférieure.)

Vent du bas la veille de la Trinité,

Il y est les deux tiers de l’année.

(Aisne.)

S’il pleut le jour de la Trinité,

Il pleut tous les dimanches de l’année.

(Doubs, Haute-saône.)

Quand il pleut à la Trinité,

Il pleut six semaines sans s’arrêter.

Photo-0049(Haute-saône, Vosges.)

S’il pleut le jour de la Trinité,

Il pleut treize dimanches de suite.

(Aube.)

S’il pleut à la Trinité,

Il faut deux liens sur trois pour le blé.

(Haut-Rhin.)

S’il pleut à la Saint-Barnabé,

Elle diminue de moitié.

(Ain, Hautes-Alpes, Aube, Cher, Côte-d’Or,

Eure-et-Loir, Loir-et-Cher, Haute-Marne,

Oise, Saône-et-Loire, Sarthe, Seine-Inférieure.)

S’il pleut à la Saint-Médard,

La récolte diminue d’un quart ;

Mais s’il fait beau à la Saint-Barnabé,

Celui-ci lui coupe le bec ou le pied.

(Ardèche, Ariège, Aveyron, Charente, Corrèze,

Drôme, Haute-Garonne, Loire, Haute-Loire,

Loire-Inférieure, Lot, Nièvre, Puy-de-Dôme,

Rhône, Tarn, Vaucluse, Vendée, Vienne.)

S’il pleut à la Saint-Médard,

Il pleut quarante jours plus tard ;

Mais s’il pleut à la Saint-Barnabé,

Saint-Médard n’y peut ré (rien).

(Dordogne.)

S’il pleut à la Saint-Médard,

Il pleut quarante jours plus tard,

Photo-0050A moins que Saint-Barnabé,

Ne raccommode ce qui est gâté,

Ou à moins que de Saint-Barnabé la journée clairette,

Saint-Médard ne rachète.

(Lot-et-Garonne, Vosges.)

Quon ploou lou jour de Saint-médar,

L’annado gagno ou per un car ;

E sé Saint-Barnabé l’enduro,

La pléjo trente noou jours duro.

S’il pleut le jour de la Saint-Médard,

La récolte augmente ou diminue d’un quart ;

Et si Saint-Barnabé le permet,

Il pleut trente-neuf jours après.

(Lozère.)

Quand plou per Saint-médard,

La rendo diminuo d’un quart ;

Sé fo bel per Saint-barnabé,

Y copo l’erbo chous lou ped.

(Hérault.)

Qan ploou per San-Médar,

Ploou qrante jhours pus tar ;

Qan ploou per San-Gervais,

Ploou qrante jhours après.

(Gard.)

Quand il pleut pour la Saint-Médard,

Photo-0051Il pleut quarante jours plus tard,

A moins que Saint-Gervais ne soit beau,

Et qu’il tire Saint-Médard de l’eau.

(Charente.)

Saint-Médard

Grand pissard ;

Saint-Barnabé,

S’y casse le nez.

(Meurthe, Meuse.)

Quand il pleut à la Saint-Médard,

Si l’on ne boit du vin, on mange du lard.

(Haute-Marne, Haute-Saône.)

Pluie de la Trinité

Fait dépérir les blés

Jusqu’au grenier.

(Côte-d’Or.)

Quand il pleut le jour de la Trinité,

Les blés dépérissent jusqu’à la faucille.

(Aisne, Aube.)

S’il pleut le jour de la Trinité,

La récolte diminue de moitié.

(Haute-Garonne, Gers, Lot, Lot-et-Garonne,

Hautes-Pyrénées, Tarn, Tarn-et-Garonne.)

S’il pleut sur la chapelle (Fête-Dieu),

Il pleut sur la javelle.

(Allier, Cher, Indre, Lot-et-Garonne, Nièvre,

Puy-de-Dôme.)

Photo-0052A la Fête-Dieu pavillée mouillée,

Fenaison manquée.

(Eure.)

Tel sacre (Fête-Dieu),

Tel battre.

(Mayenne.)

S’il pleut le jour de Saint-Cyr,

Le vin diminue jusqu’à la tire.

(Allier.)

Orages avant la Saint-Jean,

Ne sont pas dangereux,

Après ils sont violents.

(Vendée.)

Pluie de Saint-Jean

Dure longtemps.

(Mayenne.)

Quand il pleut à la Saint-Jean,

Les blés dégénèrent souvent.

(Eure-et-Loir.)

Quand il pleut le jour de Saint-Jean,

L’orge s’en va dépérissant.

(Vosges.).

La pluie de Saint-jean

Enlève noisettes et glands.

(Doubs.)

Eau de Saint-Jean ôte le vin

Et ne donne point de pain.

(Maine-et-Loire, Marne, Meuse.)

Photo-0053Du jour de Saint-Jean la pluie

Fait la noisette pourrie.

(Aube, Marne.)

Pluie à la Saint-Jean d’été

Fait noisette noyer.

(Meuse.)

Si l’on veut avoir une belle récolte, il faut coucher

sur son fumier la nuit qui précède Saint-Jean.

(Vienne.)

Déshabillez-vous pour la Saint-Jean,

Et le lendemain

Reprenez vos vêtements.

(Vaucluse.)

A la Saint-Jean, verjus pendant,

Argent comptant.

(Vosges.)

Montre-moi une olive à la Saint-Jean,

Je t’en montrerai mille à la Toussaint.

(Bouches-du-Rhône.)

Saint-Jean doit une averse ;

S’il ne la paye pas, Saint-Pierre la doit.

(Côte-d’Or)

S’il pleut la veille de Saint-Pierre,

La vinée est réduite au tiers.

(Lot-et-Garonne.)

Saint-Pierre et Saint-Paul pluvieux,

Pour trente jours sont dangereux.

(Eure.)

De Saint-Paul lou beau temps,

Nous faré viouré contents.

Si le temps est beau le jour de Saint-Paul,

La saison sera bonne pour les hommes et la récolte.

(Hautes-Alpes.)

Saint-Pierre et Saint-Paul

Lavent les rues de Saint-Martial.

(Dordogne.)

Saint-Pierre pluvieux,

Trente jours douteux.

(Oise.)

Saint-Pierre pleure toujours.

(Maine-et-Loire.)

S’il tonne au mois de Juin,

Année de paille et de foin.

(Indre.)

Tonnerre en juin,

Cloche au s’rasin.

(Manche.)

La pluie pendant le mois de juin

Donne belle avoine et chétif foin.

(Maine-et-Loire.)

Pluie de juin n’est que fumée.

(Bouches-du-Rhône.)

Juin larmoyeux

Rend le laboureur heureux.

(Hautes-Alpes.)

Quand il fait du rouille en juin,

Cela fait mal au grain.

(Eure-et-Loir.)

Fleur de juin

N’engendre pas de pépin.

(Seine-Inférieure.)

C’est le mois de juin

Qui fait le foin.

(Nièvre.)

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises HTML

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

  

  

  

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.