août 2014
L M M J V S D
« Juil   Sep »
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
"Un homme n'est jamais tout à fait mort tant qu'il y a quelqu'un pour prononcer son nom" Antoine de SAINT-EXUPÉRY

Il y a 100 ans…

AOÜT 1919

  • 4. Paris : inauguration du musée Rodin.
  • 4. Hongrie : la république des Conseils de Hongrie est écrasée après 133 jours d’existence. Les troupes roumaines entrent à Budapest.
  • 5. Turquie : début du soulèvement militaire dirige par Mustafa Kemal contre la monarchie ottomane.
  • 6. Les États-Unis cessent le blocus économique contre la Russie soviétique. Les échanges commerciaux reprennent entre les deux pays.
  • 8. New York : Herbert Hoover, délégué du gouvernement américain pour l’aide alimentaire à l’Europe, demande aux travailleurs européens d’augmenter leur productivité.
  • 8. Le Parlement belge ratifie le traité de Versailles.
  • 8. Paris : le sergent Charles Godefroy, aux commandes de son biplan «Chasse », vole sous l’Arc de Triomphe, là où 3 semaines plus tôt, passait le cortège des armées. « le défilé, a-t-il déclaré, ne comprenait p nos « oiseaux ». J’ai voulu que l’avion ait sa part de triomphe.
  • 10. Les Anglais relâchent des prisonniers allemands : 800 grands blessés arrivent à Cologne.
  • 22. Des détachements de l’armée de la République autonome d’Ukraine massacrent plus de 5000 juifs dans la province de Podolie.
  • 25. Les États-Unis réclament à l”Allemagne, en réparation du torpillage du paquebot « Lusitania ›› par un de leurs sous-marins, la cession de l’île de Yap en Micronésie.
  • 28. Haute-Silèsie : une révolte appuyée par la Pologne est écrasée par les troupes allemandes.
  • 29. Belgique : entrée en vigueur de la loi Vandervelde sur l’alcoolisme.

NAISSANCE

  • 15. Menie Grégoire, journaliste française.

DÉCÈS

  • 11. Andrew Carnegie, industriel et philanthrope américain (*25.11.1835).

Source :  Chronique du XXe siècle – Édition Larousse

Volcans Islandais... déjà actifs en 1783...

J'aime et je partage...

A Asnois en pays civraisien, qu’était-ce donc ce phénomène insolite qui obscurcissait le ciel et empêchait le soleil d’apparaître au cours des journées de ce début d’été de l’an 1783 ?…

Voici ce que recensait, le curé d’Asnois sur les registres paroissiaux de cette époque :

A-D-reg-paroi-Asn-1783

Fragment du registre paroissial de la commune d’Asnois, aux archives départementales de la Vienne, paru dans La « Nouvelle République » du Mardi 26 Août 2014.

 » Le 16 juin a paru une fumée en manière de brouillard qui empêchait les rayons du soleil de parvenir jusqu’à nous, le matin jusqu’à six et sept heures et le soir une heure avant le soleil couché, et le soleil paraissait pour lors extrêmement rouge, ce qui a duré jusqu’au 7 juillet, événement si extraordinaire que les plus anciens qui existent actuellement ne se rappellent point dans la mémoire avoir vu jamais chose pareille. La susdite fumée paraissait un peu tout le jour et la nuit pendant trois semaines environ.  »

Ce qu’il ne pouvait pas savoir c’est qu’à cette même époque, dès le 8 juin 1783, le volcan Laki en Islande venait d’entrer en éruption créant une faille terrestre de 25 km de long, constellée de 130 cratères crachant des flots de laves et projetant dans les hautes couches de l’atmosphère : fumées, cendres pierres et micro particules volcaniques en fusion, comme cela s’est produit en avril 2010 dans cette même île de l’Europe du Nord avec le fameux volcan Eyjafjallajökull neutralisant alors le transport aérien à partir de presque tous les grands aéroports du continent…

On peut imaginer les craintes associées aux superstitions des villageois de cette époque observant ce phénomène qui, sous forme d’un brouillard de fumées, occultait la lumière du soleil le matin et le soir pendant environ une heure et ce pendant trois semaines. A l’époque les médecins, avaient constaté, chez certains de leurs patients, des symptômes correspondant à l’inhalation de soufre.

A remarquer combien sont précieuses pour les archivistes, les historiens et les généalogistes de notre temps, ces annotations faites dans les registres de ces temps anciens, par les curés de chaque paroisse qui ne manquaient pas de consigner chaque événement de la vie ordinaire locale mais aussi ces manifestations extraordinaires dont on avait pas forcément la connaissance à partir d’explications rationnelles tenant à leurs origines, comme cela est aujourd’hui possible dès leurs apparitions.

Voir aussi l’article paru dans la N.R. du mardi 26 Août 2014

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises HTML

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

  

  

  

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.