décembre 2010
L M M J V S D
« Nov   Jan »
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  
"Un homme n'est jamais tout à fait mort tant qu'il y a quelqu'un pour prononcer son nom" Antoine de SAINT-EXUPÉRY

Il y a 100 ans…

JUIN 1919

  • 1er. Berlin : le cadavre de Rosa Luxemburg, est retrouve dans le canal «Landwehr»
  • 3. Paris : les ouvriers du métro en grève paralysent la ligne nord-sud. Les grévistes organisent un meeting au bois de Boulogne.
  • 4. Les citoyens américains d’origine allemande organisent une collecte pour le Secours populaire allemand.
  • 4. Traité de paix entre les Alliés et la Hongrie.
  • 6. Italie : les fascistes publient leur manifeste.
  • 7. Francfort : ouverture de la première grande exposition du peintre Max Beckmann.
  • 15. USA : Charlie Chaplin présente «Une idylle aux champs ››.
  • 15. Premier vol transatlantique : les aviateurs Alcock et Brown réalisent la traversée victorieuse.-›
  • 15. Belgique : remise en service du navire école «De Smet de Nayer ››.
  • 16. Les Alliés rejettent les contre-propositions allemandes aux conditions de paix.
  • 19. France : grève des mineurs.
  • 20. Allemagne : le chancelier du Reich, P. Scheidemann, se retire. Il n’est pas prêt à signer le traité de paix avec les Alliés. G. Bauer lui succède.
  • 21. Écosse : la flotte allemande se saborde dans la baie de Scapa Flow.-›
  • 23. Face aux menaces de Georges Clemenceau, l’Assemblée nationale allemande se déclare prêtre à signer sans conditions le traité de Versailles.
  • 26. France : le Sénat vote la loi de réforme électorale.
  • 28. La délégation allemande signe le traité de paix de Versailles dans la galerie des Glaces.
  • NAISSANCES
  • 21. Guy Lux, animateur de télévision.
  • l9. Louis Jourdan, acteur français.
  • Source :  Chronique du XXe siècle – Édition Larousse

Noël venu du fond des âges ...

J'aime et je partage...
File1392

Un arbre généalogique pas ordinaire ...

Noël ! … Une fête vieille comme le monde ? …

1 – Le chamane cornu. Il est l’Herne, esprit cornu de la grande chasse issue d’une mythologie remontant à plus de 10000 ans. Il est encore des endroits perdu de ce monde où cette entité, protectrice de la Nature,  est encore vénérée …

2 – Dans la culture Indo-Européenne qui s’étend entre 8000 et 4500 ans avant notre ère, dans le panthéon des dieux anthropomorphiques qui la caractérise, l’Herne Esprit de la Nature se substitue à Pan. En Europe Occidentale en découlent 4 grands courants : La culture solaire celtique, la culture germano-nordique, la culture gréco-latine,  la culture iranienne.

3 – La Culture celtique qui s’étale depuis approximativement 1000 ans avant notre ère jusque dans les premiers siècles de la chrétienté est caractérisé par un panachage des dieux légendaires nordiques et romains dans lequel on trouve Cernunnos qu’on peut apparenter à l’Herne primitif.

4 – Dans la Culture germano-nordique, le dieu tutélaire Wotan a pour serviteur Eckart, entendons Herne/Pan le chamane ou Esprit de la Nature. Les tribus germano-nordiques vénéraient les arbres, en outre ils avaient adopté le concept d’un Dieu solaire ressuscitant.

5 –  Le Monde Moderne. Après le passage de la révolution, le pouvoir de l’Eglise s’en trouvant réduit, ce fut un retour aux ancestrales coutumes païennes qui prirent le pas sur la tradition religieuse. Resurgirent alors les personnages de Zwarte, de Piet et de Santa-Claus suppléant l’avènement de l’arbre de Noël. Ainsi en Amérique, l’extrapolation du Sinte Klass des colons hollandais, mis en poème par Clément C. Moore favorisa l’éclosion de la tradition d’un Noël portée par Santa-Claus qui devint alors le Père Noël américain. Thomas Nast, artiste bavarois pris Knecht Ruprecht , figure chamanique comme modèle Santa-Claus/Père-Noël alors habillé de vert. Dans certaines autres régions d’Europe cette figure païenne était le valet noir de Saint Nicolas. On en arrive alors au Père Noël moderne international mais aussi commercial  préfacé par les publicistes de « Coca-Cola » la célèbre marque de boisson gazeuse qui le répandit dans le monde à partir de 1932 et l’habilla entièrement d’un costume rouge vif souligné de blanc …

6 – L’ère grecque. La religion grecque qui apparaît environ 2000 ans avant notre ère, s’appuie sur le panthéon Indo-européen pour organiser sa panoplie de dieux parmi lesquels on retrouve Pan alors vénéré comme esprit mineur de la forêt et de la reproduction. Zeus, au sommet de l’Olympe, a pour fils Apollon Dieu solaire ressuscitant.

7 – L’ère romaine. Ce courant de civilisation va prendre son essor vers l’an 800 avant J.C. Si initialement, elle puise dans le panthéon indo-européen associé au panel des multiples divinités de la nature, elle s’appuiera sur le plan des divinités grecques pour forger ses pratiques cultuelles. Zeus devient Jupiter et dans les dieux inférieurs on retrouve Pan, Esprit de la Nature. Avec l’apparition du christianisme et son adoption par Rome, le clergé romain devient alors clergé catholique.

8 – Le Haut Moyen-âge. C’est le Saint catholique Nicolas qui devait prendre la place des dieux païens que l’on célébrait alors à la date retenue pour célébrer le Saint. En réalité, importance était encore accordée aux vieux rites autour de Herne/Pan et Wotan. Eckart continua donc d’exister comme valet de Saint Nicolas, parfois autrement nommé : Zwarte Piet.

9 – Le Catholicisme romain. Cette religion monothéiste émergea à l’insu de la religion polythéiste observée par Rome à cette époque où l’empire romain commençait à chanceler. Centrée autour de l’enseignement tiré des évangiles, elle prône l’avènement du Messie fils du Dieu Créateur  et unique. Cette religion absorbe les pratiques cultuelles anciennes comme celui de la Déesse-Mère et transpose dans sa vaste panoplie de Saints, les entités déifiées, résurgentes des anciennes croyances. Saint Nicolas figurait parmi celles-ci…

10 –  La Réforme Protestante. Au XVIème siècle elle met à mal le pouvoir de l’Eglise Catholique. A ses débuts, les fidèles, libérés du joug des autorités papistes, réintroduisent dans la fête de Noël, d’anciennes traditions où apparaissent les figures de Herne/Pan et la coutume de l’Arbre de Noël. Ceci durera jusqu’au durcissement des pratiques inspirés par les plus puritains et les calvinistes qui obligent leurs adeptes à rejeter à travers les célébrations et les commémorations, tout ce qui provient du paganisme .

Ce bref condensé historique* m’inspirant, voici :

Le Vieux Noël

File1397Il est sorti de sa maison, le Vieux Noël !
Et, à son gigantesque char-à-banc,
A attelé deux bœufs plus forts qu’Artaban,
Pour remonter la voie tracée par Ezéchiel …

Ure fumant, Uri ruant et écumant,
Font grand tapage dans les ruelles ;
Leur emballement fait fuir les hirondelles
Jusqu’aux rives bleues du Firmament.

Entre Arche volante, la Noé-ailes
Et Arche à roues pour Buridan,
Même si dilemme se fait ardent,
Rien ne tracasse le Vieux Noël !

Il fouette l’aire, tire fort sur les haubans,
Sublime cocher, Maitre des haridelles ;
Dans son sillage, myriades d’étincelles,
File1394
Jaillissent des larges manches de son caban !

Plus flamboyant que le Père Eternel,
Attise l’équipage sous l’ouragan…
De son souffle puisé aux Quatre Avent,
Plonge le Monde dans sa ritournelle …


Oyez ce tumulte venu des Devachans !
Tambours, trompes, harpes et crécelles
Angelots et lutins sortent des escarcelles,
Un charivari qui chasserait Gengis khan !

Précipite ses gens, sur les escabelles
Qu’en ronde, glissent des korrigans,
Jusqu’aux pieds des sylves élégants,
Pour les parer de millions de chandelles…

Agite les vieux, les jeunes, dehors, dedans,
Chaud et froid, feu et neige, tout, il mêle !…
Ravis et mécontents, répondent à son appel,
Pour la frénésie qui dure d’Eve et d’Adam…

File1396Plats gouteux, mets onctueux en ribambelle,
Cris de joie, larmes, émois, chœurs et chants,
Gambades et ripailles du levant au couchant,
Pas un de ses sujets, aux festivités, n’est rebelle !

Entraine suite de rois en couronnes et turbans
A dos de chameaux, majestueux, en selle ;
Leurs gens portent des coffres où l’or ruisselle,
Eclaboussant le désert sous des flots de rubans….

La liesse qui se répand illumine le ciel,
Des bergers, et autres assemblées de manants,
Des peuples entiers, tous, dans la nuit, cheminant
Vont adorer un Enfant nu, auréolé de miel …

Dans chaque chaumière, fébrile, on attend,
Aux pieds des sapins, ses fières sentinelles,
Gardiennes de l’année qui se fera nouvelle,
Le Vieux Noël qui surgit de la Nuit des Temps !…

Farfadet

* Source et images : « La fabuleuse histoire du Père Noël » de Tony Van Renterghem

L’Équipe Blog vous souhaite un Beau Noël !

4 commentaires pour Noël venu du fond des Âges …

  • avatar JeanPierre Ducerisier

    Bonjour Patrice, C’est la première que je visite le blog; quelle sottise de ma part ! Cet article est très instructif. Merci à vous.

  • avatar Annette Hebert-Autio

    Merci, Patrice. C’est un article fort interessant! Surtout l’historique du pere noel!

  • avatar Guy Delousme

    Merci Patrice pour cet article très intéressant.
    Celui de Jésus-christ est beaucoup plus incertain, mais comme dit mon petit-fils : « Noël, c’est l’anniversaire de Jésus-Christ, alors, on le fête et il ne faut surtout pas y toucher! »
    Joyeux Noël !

  • avatar Danielle Chapon-Martin

    Merci Patrice, pour l’arbre généalogique de Santa Claus, je ne pensais pas qu’il remontait d’aussi loin
    Bonnes fêtes de fin d’années

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises HTML

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

  

  

  

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.