"Un homme n'est jamais tout à fait mort tant qu'il y a quelqu'un pour prononcer son nom" Antoine de SAINT-EXUPÉRY

Il y a Cent Ans…

- 1er février 1917 : Allemagne / début de la guerre sous-marine à outrance, sans restriction et sans avertissement, avec la mise en service de 150 sous-marins allemands.
- 3 février 1917 : Torpillage après sommation du bateau américain "Housatonic". Le président américain Woodrow Wilson, rompt les relations diplomatiques avec l'Allemagne.
- 3 février 1917 : Berlin / la crise du charbon entraîne la réglementation de la consommation de ce produit.
- 4 février 1917 : Bruxelles / création du Conseil flamand par un groupe d'activistes.
- 5 février 1917 : Rupture des relations diplomatiques entre les États-Unis et l'Autriche-Hongrie.
- 10 février 1917 : Londres / début des négociations entre l'Organisation sioniste mondiale représentée par - Chaïm Weizmann, et le gouvernement britannique en vue de l'installation d'un foyer juif de Palestine.
- 17 février 1917 : France / la Chambre vote l'attribution d'un franc par jour aux soldats des tranchées.
- 17 février 1917 : Décès d'Octave Mirbeau, écrivain français (* 16.2.1848).
- 18 février 1917 : Le commandement suprême de l'armée allemande reprend l'offensive contre la Russie.
- 19 février 1917 : Décès de Charles Émile Auguste Durand, dit Carolus Duran, peintre français (* 4.7.1837).
- 21 février 1917 : En 3 semaines, 134 bateaux alliés et non-belligérants sont coulés par les forces allemandes. C'est le premier bilan de la guerre sous-marine à outrance.
- 24 février 1917 : Méditerranée / Le navire "Dorothea", transportant des troupes britanniques est coulé par un sous-marin allemand.
- 24 Féveier1917 : Les Américains prennent connaissance du télégramme d'Arthur Zimmermann, secrétaire d’État allemand aux Affaires extérieures, qui demande au Mexique d'entrer en guerre contre les États-Unis.

Source : « Chroniques du XXe siècle – Larousse.

La Codification des lieux en Généalogie

Pour bien gérer sa généalogie, il est indispensable de codifier soigneusement (et en respectant les normes) les lieux des évènements. Pour cela, quatre zones sont obligatoires :

1-      Le lieu avec écrit en toutes lettres : Saint ne s’écrit pas « St » ou « ST » car cela empêche les rapprochements. (Au CGCP la correction s’effectue lors du chargement des listes éclair, mais c’est une exception). De plus, ce nom de lieu doit être vérifié par rapport à des tables validées

2-      Le code géographique. Aujourd’hui, seul le code INSEE est valide.

3-      Le pays permet de supprimer les homonymies entre différents lieux à travers le monde.

4-      La zone complémentaire appelée différemment selon les logiciels : Subdivision du lieu, lieux dits. Cette zone est un complément du 1 (le lieu) pour informer de l’endroit précis dans celui-ci. Il peut s’agir de l’hôpital, maternité, église, cimetière, rue, commune révolutionnaire, d’un village ou hameau etc. Il ne faut pas confondre avec la note qu’offre certains logiciels où l’on peut mettre une partie de l’acte.

Il existe deux autres zones :

1-      Le département en clair qui permet un meilleur rendu lors de réalisation de chronologie et autres documents produits par les logiciels.

2-      La région. Ici les avis sont partagés car il y a la région au moment de l’acte et la région actuelle et bientôt encore une autre codification. Ce n’est qu’un texte complémentaire sauf dans certains pays étrangers.

À l’heure actuelle, certains logiciels ajoutent les coordonnées géographiques (longitudes et latitudes).

Sur ce même blog, vous trouverez des articles complémentaires :  Initiation à la généalogie, La généalogie* – Les listes éclair.