"Un homme n'est jamais tout à fait mort tant qu'il y a quelqu'un pour prononcer son nom" Antoine de SAINT-EXUPÉRY

Il y a Cent Ans…

Juin 1917

- 5.06.1917. Italie : la 10e bataille d'Isonzo, commencée le 14 mai, s'achève sans succès pour les Italiens.
- 6. 06.1917. Paris, débat à la Chambre : «La paix n'est possible que si l'on obtient la restitution de l'Alsace-Lorraine. ››
- 7.06.1917. Début de la bataille des Flandres : attaque des charsanglais.
- ll.06.1917. Chine : dissolution du Parlement par le président Li.
- 12.06.1917. Grèce : le roi Constantin abdique sous la pression des Alliés. C'est son deuxième fils, Alexandre, qui lui succède.
- 12.06.1917. Grèce : E. Vénizélos revient au pouvoir comme président du Conseil et déclare la guerre à l“Allemagne, l'Autriche-Hongrie, la Bulgarie et à l'Empire ottoman.
- 15.06.1917. USA : loi sur l'espionnage. De lourdes sanctions seront infligées à ceux qui gênent les actions de guerre ou aident l'ennemi.
- 16.06.1917. Russie : ouverture du premier Congrès panrusse des soviets : Lénine y déclare que les bolcheviks visent à saisir seuls le pouvoir : c"est 'hilarité
générale dans la salle.
- 16.06.1917. Allemagne : épidémie devariole dans le Nord. On déplore 200 morts.
- 17.06.1917. Sortie du court métrage de Charlie Chaplin «l’Émigrant ››.
1-9. Grande-Bretagne : la Chambre des communes
accorde le droit de vote aux femmes de plus de 30 ans
(-› 9.12.l928).
-19.06.1917. Russie : constitution du premier bataillon de femmes engagées volontaires.
- 26.06.1917. Saint-Nazaire : les premières troupes américaines débarquent.
- 29.06.1917. Kiev : proclamation de la République autonome d`Ukraine par Vinnichenko et Simon Petlioura.

NAISSANCE
- 14.06.1917. Gilbert Prouteau, écrivain et cinéaste français.

Source : « Chroniques du XXème siècle – Larousse..

Être Mère …

Quel merveilleux don du ciel : Un jour, devenir Maman ! Heur providentiel Pour celle qui porte un enfant !…

Une longue transformation s’opère, Une longue attente la saisit, Cette bienheureuse mère, Dont le ventre, joliment, s’arrondit

Voyez ses yeux plein de lumière, Son sourire angélique ; Elle a raison d’être fière, De ce qui vit sous sa tunique !…

Son visage toujours plus

Lire la suite… » » »

Naître avec le Printemps...

Cette année, le Printemps commence avec une éclipse du Soleil. Le monde s’assombrit avant de rutiler !… Déjà les discrètes violettes ont envahi nos pelouses …

Naître avec le Printemps Naître avec le Printemps, mourir avec les roses, Sur l’aile du zéphyr nager dans un ciel pur, Balancé sur le sein des fleurs à peine écloses, S’enivrer de parfums, de lumière et d’azur;

Naître avec le

Lire la suite… » » »

Trois Rois Mages ...

En lointaine contrée d’Orient, Au royaume du sage Balthazar, Lunette tournée ver l’Occident, Scrutait le ciel, ce prince des Arts…

Dans les dédales d’un marché Persan, Dessaisi de son trône, chassé à tort, Fuyait, un grand prince de sang, Le jeune et infortuné Melchior…

Visitant toutes les grottes de Nubie, En quête d’un trésor dont il voulait sa part, Chaque jour, revêtait ses plus beaux

Lire la suite… » » »

Le plus beau de tous les Santons...

Ce jours de la Sainte Lucie où l’on célèbre la Lumière, à 12 jours de Noël, évoquons, tous ces petits personnages de la crèche qu’on appelle santons… Eux aussi se mettent en chemin pour aller adorer l’Enfant nouveau-né… Ils partent dans la nuit et souvent, en plus de leurs présents, ils portent une lanterne…

Ces petites figurines si célèbres en Provence, garnissent de nombreuses crèches familiales… Et que représentent donc ces Santons ?…

Lire la suite… » » »

Combattants d’antan …

Parmi toutes les calamités qu’il soit possible de subir, la plus inacceptable est la guerre parce qu’elle est provoquée par les hommes, nos frères humains…

Dévastation… sur les flancs du mont Cornillet en Champagne pouilleuse….

Où courrez-vous hordes bleutées ? Vous fondre sur le gris horizon … Ou répandre, hors les tranchées, Votre sang, sur un coin de gazon …

Que jetez-vous, ce regard d’acier, Mines blafardes, sous

Lire la suite… » » »

Écarts d’un siècle...

Écarts d’un siècle

Roule le feu, perce le fer, et mord le froid … Casque sans tête, tête sans tronc, tronc sans ses bras ; Vision d’enfer, trous de misères, regards d’effroi, Casque trop clair, rai d’un éclair et succombera…

Boue des ornières, tranchées en terre, rien n’est plus droit Nuit en plein air, ciel sans lumière, dort sans ses draps… Roulement de tonnerre, cri des

Lire la suite… » » »

Le Poitou des poètes - 1 -

Le Poitou

Chauvigny

Le Poitou, ce terroir où le Ciel m’a fait naître,

Dont la glèbe jaillit sous le soc des labours,

Est soumis au pouvoir de son seigneur et maître

Et se change au printemps en tapis de velours.

Son sol est favorable à la fantasque vigne,

Aux grains roux et velus qui

Lire la suite… » » »

Rien ... c'est beaucoup de réflexion... et de posésie !

Merci à Joël Guillon qui, nous présentant ces Vœux Bonne Année, nous fait partager la sagesse contenue dans ce joli poème.

RIEN

On dit souvent « c’est rien » quand il y a quelque chose

Et même un petit rien souvent prédispose

De graves conséquences, de tragiques enchaînements

Rien peut donc être cause

Lire la suite… » » »

La drohllière à Beurnabé mont' ou mât !…

T‘chi qu’vo crayez vou z’autes qu’o y a rin qu’les gars tchi grimpent ou mât d’chocagne …o serait bin prétentioux d’l’affirmaïe … les fumelles z’aussi elles ascenssiounnent, y’en counnais bin piu d’ine tchi mountent ou z’arbres tchomme de vraïes d’jarnements …

T’nez donc’h y va vous racontaïe l’exploêt d’la drohllière à Beurnabé tchi z’avions decrouchaïe l’grou lôt ou mât d’chocagne le 14 Juillet 1951 sur la piace dau champ de fouère

Lire la suite… » » »

15 Avril 1912... 2H20... Titanic...

… sombrait dans les eaux froides de l’Atlantique Nord au large de Terre Neuve … Plus de 1500 personnes périrent dans ce naufrage « monumental ». Ce sont seulement, 711 personnes, une majorité de Femmes et d’Enfants qui survécurent ayant pris place dans les 16 canots de sauvetages dont une partie n’était occupée qu’à moitié . Cette tragédie maritime a marqué à jamais les mémoires …

L’océan pour linceul …

Sa masse gigantesque

Lire la suite… » » »