"Un homme n'est jamais tout à fait mort tant qu'il y a quelqu'un pour prononcer son nom" Antoine de SAINT-EXUPÉRY

Il y a Cent Ans…

- 1er février 1917 : Allemagne / début de la guerre sous-marine à outrance, sans restriction et sans avertissement, avec la mise en service de 150 sous-marins allemands.
- 3 février 1917 : Torpillage après sommation du bateau américain "Housatonic". Le président américain Woodrow Wilson, rompt les relations diplomatiques avec l'Allemagne.
- 3 février 1917 : Berlin / la crise du charbon entraîne la réglementation de la consommation de ce produit.
- 4 février 1917 : Bruxelles / création du Conseil flamand par un groupe d'activistes.
- 5 février 1917 : Rupture des relations diplomatiques entre les États-Unis et l'Autriche-Hongrie.
- 10 février 1917 : Londres / début des négociations entre l'Organisation sioniste mondiale représentée par - Chaïm Weizmann, et le gouvernement britannique en vue de l'installation d'un foyer juif de Palestine.
- 17 février 1917 : France / la Chambre vote l'attribution d'un franc par jour aux soldats des tranchées.
- 17 février 1917 : Décès d'Octave Mirbeau, écrivain français (* 16.2.1848).
- 18 février 1917 : Le commandement suprême de l'armée allemande reprend l'offensive contre la Russie.
- 19 février 1917 : Décès de Charles Émile Auguste Durand, dit Carolus Duran, peintre français (* 4.7.1837).
- 21 février 1917 : En 3 semaines, 134 bateaux alliés et non-belligérants sont coulés par les forces allemandes. C'est le premier bilan de la guerre sous-marine à outrance.
- 24 février 1917 : Méditerranée / Le navire "Dorothea", transportant des troupes britanniques est coulé par un sous-marin allemand.
- 24 Féveier1917 : Les Américains prennent connaissance du télégramme d'Arthur Zimmermann, secrétaire d’État allemand aux Affaires extérieures, qui demande au Mexique d'entrer en guerre contre les États-Unis.

Source : « Chroniques du XXe siècle – Larousse.

La drohllière à Beurnabé mont' ou mât !…

T‘chi qu’vo crayez vou z’autes qu’o y a rin qu’les gars tchi grimpent ou mât d’chocagne …o serait bin prétentioux d’l’affirmaïe … les fumelles z’aussi elles ascenssiounnent, y’en counnais bin piu d’ine tchi mountent ou z’arbres tchomme de vraïes d’jarnements …

T’nez donc’h y va vous racontaïe l’exploêt d’la drohllière à Beurnabé tchi z’avions decrouchaïe l’grou lôt ou mât d’chocagne le 14 Juillet 1951 sur la piace dau champ de fouère

Lire la suite… » » »

Un Fiacre... une Auto...

Voilà des semaines que par voies médiatiques, on nous tarabuste avec les aléas de la circulation routière et que l’on nous sermonne pour respecter le code de la route …

Ceci étant dit et profitant de l’actualité en matière d’événement automobile puisque ce week-end va se courir pur la 79ième édition de la célèbre épreuve des 24 heures du Mans (1ière édition en 1923),

Lire la suite… » » »

« Avoir la dalle en fientes … »

Une nouvelle expression à ajouter au panel de notre langage populaire si joliment imagé ?

Je vous laisse en juger par ce qui suit d’un récit patoisant du pays Mirebalais :

« Oh, j’chuis tchomme teurtou, j’aimions ben les bêtes moé ; de chto faict y’en acceptaïe ben zaussi l’turbin et lou d’sappoinntment tchi va zaveck’ …Tautefouè, faut zou conviendr’, peurmi t’chou qu’o nombere de tcho d’sappouintment yen a t’cho

Lire la suite… » » »

Séparation de l’Eglise et de l’Etat… l’édifice du rapprochement !

La querelle entre Cléricaux et Républicains entamée au moment de notre Révolution Nationale en 1789 a connu ses heures de « gloire » à la fin du XIXème et au début du XXème siècle, surtout au moment ou fut promulguée, le 9 décembre 1905, la séparation de l’Eglise et de l’Etat. Nombreuses sont les communes qui ont eu à tempérer, au cours de débats passionnés, les excès de propos et de conduite suscités

Lire la suite… » » »

Le Père Cent ...

Voilà un peu plus d’un mois que le Père Noël accomplissait sa grande tournée des chaumières …

Et voici que, quelques jours avant la Chandeleur, nous parviennent ici, moult avis de « passage d’arme à gauche« * du Père Cent !…

Une abondance de « faire-part » hauts en couleurs et de tous âges, provoquée par une annonce de notre ami Guy Delousme lequel a tiré (au flanc) en premier …

Lire la suite… » » »

Histoire de l’almanach Vermot : « Comment vas-tu... yau de poële ? »

Joseph Vermot est le créateur du devenu célèbre Almanach Vermot. La famille Vermot est une famille de paysans originaire du Russey. Joseph commence par éditer des catalogues publicitaires pour les maisons de confection de la région. A cette époque, une des lectures favorites des habitants du Haut-Doubs était le Messager Boiteux. L’idée lui vient donc de créer son propre almanach. Il quitte la province et part à la capitale. Il devient l’associé de

Lire la suite… » » »

langage de notaire

Une vieille demoiselle se présente chez un notaire pour enregistrer l’acte d’achat de sa maison récemment acquise.

Le notaire l’invite à s’installer, appelle son clerc, et lui demande textuellement :

***- Veuillez, sil vous plaît, ouvrir la chemise de Mademoiselle, examiner son affaire, et si les règles ne s’y opposent pas, faites une décharge pour entrée en jouissance immédiate! ***

La vieille fille court toujours…

Un grand malheur vient d’arriver à l’abbaye.

Un grand malheur vient d’arriver à l’abbaye.

Humour : Un échantillon de l’humour de nos amis québécois et de leur art du calambour :

Un grand malheur vient d’arriver à l’abbaye. J’ai la pénible mission de vous en faire part.

Mardi soir, pendant que l’abbé Nédictine donnait le salut, l’abbé Quille est tombé dans les bras du père Iscope. Jugez de la stupéfaction générale. Tous les révérends Pères

Lire la suite… » » »