janvier 2018
L M M J V S D
« Déc    
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031  
"Un homme n'est jamais tout à fait mort tant qu'il y a quelqu'un pour prononcer son nom" Antoine de SAINT-EXUPÉRY

Il y a Cent Ans…

JANVIER 1918

– 1er. Cinéma : Charlie Chaplin inaugure ses propres studios à Hollywood.

– 4. Le gouvernement soviétique reconnaît l’indépendance de la Finlande.

– 6. L’Allemagne reconnaît, à son tour, la république de Finlande.

– 7. L’Allemagne retire 75 000 hommes du front de l »Est pour les transférer sur le front occidental.

– 8. USA : le président Woodrow Wilson présente au Congres son plan de paix en 14 points.

– 14. Allemagne : attaque aérienne française au-dessus de Karlsruhe.

-15. France : arrestation de Joseph Caillaux. «Le Figaro» considère la carrière politique de l’ancien ministre comme terminée.

– 15. Empire austro-hongrois : la grève générale des travailleurs s’étend aux villes de Budapest et de Prague.

– 19. Russie : le gouvernement soviétique disperse l’Assemblée constituante par la force.

– 23. France : restrictions alimentaires. La carte de pain donne droit à 300 g par Jour.

– 24. Paris : le philosophe Henri Bergson est reçu à l’Académie française.

– 27. Finlande : les communistes tentent de prendre le pouvoir par la force.

– 28. Allemagne : les spartakistes, socialistes révolutionnaires, appellent à la grève générale.

– 28. Russie : constitution de l`armée rouge sous l’impulsion de Lev Davidovitch Bronstein, dit Léon Trotski.

NAISSANCES :

– 15. Gamal Abdel Nasser homme d’État égyptien ( † 28.9. 1970).

– 26. Nicolae Ceaucescu homme d’État roumain.

– 28. Suzanne Flon comédienne française.

Chronique du XXe siècle – Édition Larousse

LA RÉVOCATION DE L'ÉDIT DE NANTES ET LA RÉGION DE LA ROCHEFOUCAULD

J'aime, donc je partage...

LA RÉVOCATION DE L’ÉDIT DE NANTES ET LA RÉGION DE LA ROCHEFOUCAULD.

Le 29 septembre 1685, il arriva dans la ville de La Rochefoucauld deux compagnies de dragons rouges conduits par M. le marquis d’Argenson, lieutenant général d’Angoumois. L’évêque et l’intendant arrivèrent deux jours après, qui firent convertir plus de quatre cents huguenots, tant de la ville que des environs.

Alors les dragonnades, qui avaient déjà commencé dans la région, reprirent plus terribles. Les dragons

Lire la suite… » » »

LA BATAILLE DE JARNAC (13 mars 1569)

J'aime, donc je partage...

LA BATAILLE DE JARNAC (13 mars 1569)

 

En octobre 1568, l’armée huguenote, presque entièrement concentrée dans l’ouest sous les commandements de Coligny et de Condé, soutenue par les places fortes de la région, était en état de faire face à. l’armée catholique sous les ordres du duc d’Anjou. Après quelques escarmouches, l’hiver étant venu, elle attendit, la saison des batailles.

Au printemps de 1569, les deux années se retrouvèrent en présence le long de

Lire la suite… » » »

LA SUPERSTITION AU XIX° SIÈCLE DANS LA RÉGION D'AUNAC

J'aime, donc je partage...

LA SUPERSTITION AU XIX° SIÈCLE DANS LA RÉGION D’AUNAC

Je voudrais n’avoir que peu de choses à dire sur ce sujet, car, en ma double qualité d’instituteur et d’habitant d’Aunac où je suis né, je serais heureux de constater que mes voisins et compatriotes n’attachent d’importance qu’aux choses sensées; malheureusement, il n’en est point encore ainsi. Je vais d’abord énumérer sommairement les absurdités qui ne sont pas particulières à Aunac, mais qui ont prise encore

Lire la suite… » » »

Protestantisme en Charente au XVII° siècle (suite)...

J'aime, donc je partage...

Inhumations protestantes.

Les réformés ayant perdu leurs cimetières par la Révocation, durent être inhumés de façon clandestine avant six heures le matin, après six heures le soir.

On enterrait les protestants dans leurs champs, dans leurs jardins.

« Quand on parcourt notre région, le regard est souvent arrêté par ces petits bouquets de cyprès qui surgissent de l’enclos où chaque famille huguenote enterrait ses morts, qui donnent à cette campagne pourtant si riante, je ne

Lire la suite… » » »

Protestantisme en Poitou (suite)

J'aime, donc je partage...

Protestants baptisés à l’Église catholique

Les parents, obligés de faire baptiser leurs enfants à l’église catholique, voient souvent ces derniers déclarés enfants naturels.

« … a été baptisé dans l’église Saint-Pierre de Jarnac, Jean, fils naturel de Charles Faure et d’Elisabeth, né du dit jour et d’illégitime mariage ».

En 1753, la formule est la suivante : « Le 8 may 1753 baptisé Clément-Charles, né d’hier, fils de Charles Garnier et de Marguerite Clément, dont

Lire la suite… » » »

Protestantisme en Charente au XVII° siècle (suite)

J'aime, donc je partage...

Inhumations protestantes.

Les réformés ayant perdu leurs cimetières par la Révocation, durent être inhumés de façon clandestine avant six heures le matin, après six heures le soir.

On enterrait les protestants dans leurs champs, dans leurs jardins.

« Quand on parcourt notre région, le regard est souvent arrêté par ces petits bouquets de cyprès qui surgissent de l’enclos où chaque famille huguenote enterrait ses morts, qui donnent à cette campagne pourtant si riante, je ne

Lire la suite… » » »

Protestantisme en Charente au XVII° siècle (suite)

J'aime, donc je partage...

Enfants mis au couvent.

Les parents cherchant à éviter l’envoi de leurs enfants au couvent, étaient emprisonnés. « Affreuse époque où à la naissance du jour, la maréchaussée frappant à l’huis de votre maison et après avoir montré un ordre du roi, prenait votre fille pour l’interner dans un couvent » (R. Delamain). Exemple : le 18 décembre 1729. « Sur ce vous me marquez que la fille du nommé Préveraud, religionnaire habitant Jarnac, n’est

Lire la suite… » » »

Protestantisme : Villefagnan, centre réformé vivace.

J'aime, donc je partage...

Villefagnan, centre réformé vivace.

Dans les archives ministérielles du début du règne de Louis XV, Villefagnan est signalé comme un centre important.

« Villefagnan est encore une espèce de Genève, sur les confins de l’Angoumois et du Poitou.

Presque toutes les familles de ce lieu sont des religionnaires et les nouveaux convertis qui ne l’ont été que par autorité ou considérations humaines y font très mal leur devoir.

On y a eu une attention particulière

Lire la suite… » » »

La terrible bataille de Moncontour du 3 octobre 1569...

J'aime, donc je partage...

C’était à la saison d’automne, voici presque 447 années de cela … Et ça s’est passé pas loin de chez nous, à peine à une vingtaine de kilomètres aux confins de la partie Nord des départements de la Vienne et des Deux Sèvres. Une région dont je connais assez bien la topographie ayant un moment habité tout près de Moncontour, à Saint-Jouin de Marnes, exactement.

Quand, instruit par la Grande Histoire,

Lire la suite… » » »

Les « Convertis du Poitou » suite et fin ?

J'aime, donc je partage...

Les « Convertis du Poitou » suite et fin ?

Après les deux premiers articles publiés sur le blog le 30 juillet 2016 (http://www.cgcp.asso.fr/leblog/2016/07/le-poitou-et-les-protestants-convertis-au-xvii-siecle/ )

Et le 5 août 2016 ( http://www.cgcp.asso.fr/leblog/2016/08/les-convertis-du-poitou-suite/) , ce troisième reprend quelques données statistiques.

Le recensement des 35.563 « Convertis du Poitou » effectué par le CGCP montre que les personnes concernées sont en grande majorité dans une zone géographique allant, au nord, de Foussais-Payré à Celle-Lévescault et, au sud

Lire la suite… » » »