février 2018
L M M J V S D
« Jan    
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728  
"Un homme n'est jamais tout à fait mort tant qu'il y a quelqu'un pour prononcer son nom" Antoine de SAINT-EXUPÉRY

Il y a Cent Ans…

FÉVRIER 1918

– 1er. quatre escadrilles de Gotha bombardent Paris. Le bilan est de 45 morts et de 207 blessés.

– 5. Russie : le gouvernement proclame la séparation de l’Église et de l’État.

– 11. Russie : la paix est signée entre les Empires centraux et la République autonome d’Ukraine.

– 14. Offensive turque en Arménie.

– 14. Russie : introduction du calendrier grégorien.

– 14. France : le maréchal Joffre est reçu à l’Académie française.

– 14. Varsovie : vives manifestations contre la cession de territoires polonais à l’Ukraine.

– 16. Les Turcs incendient la bibliothèque de Bagdad : 20000 livres sont détruits.

– 18. Le commandement suprême de l’armée allemande reprend les hostilités contre la Russie, le représentant des soviets aux négociations de paix ayant abusé des manœuvres dilatoires.

– 19. Allemagne : raid aérien français sur Mannheim.

– 19. Le gouvernement soviétique accepte les conditions de paix allemandes à Brest-Litovsk.

– 20. Ukraine : l’armée rouge s’empare de la ville de Kiev. Les troupes austro-allemandes aident le gouvernement de la République autonome d’Ukraine à reconquérir la capitale ukrainienne

– 21. Palestine : l’armée britannique s’empare de la ville de Jéricho.

– 24. Proclamation de l’indépendance de l’Estonie.

– 24. Double évasion les pilotes français Roland Garros et Marchal s’évadent du fort de Magdebourg où ils étaient prisonniers des Allemands et rejoignent la France.

Décès

– 6. Gustave Klimt peintre autrichien (*14.7.1862)

Chronique du XXe siècle – Édition Larousse

4 février 1536 : Capitulations entre François I° et Soliman le Magnifique

J'aime, donc je partage...

4 février 1536 : Capitulations entre François I° et Soliman le Magnifique Le 4 février 1536, François I° signe le traité des Capitulations avec le sultan Soliman le Magnifique. Il offre aux navires battant pavillon français le privilège de commercer avec toutes les côtes de l’empire turc, ce qui va assurer la prospérité de Marseille. Il confie aussi au roi de France la protection des Lieux Saints et des chrétiens de l’empire. Ce traité, destiné

Lire la suite… » » »