janvier 2018
L M M J V S D
« Déc    
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031  
"Un homme n'est jamais tout à fait mort tant qu'il y a quelqu'un pour prononcer son nom" Antoine de SAINT-EXUPÉRY

Il y a Cent Ans…

JANVIER 1918

– 1er. Cinéma : Charlie Chaplin inaugure ses propres studios à Hollywood.

– 4. Le gouvernement soviétique reconnaît l’indépendance de la Finlande.

– 6. L’Allemagne reconnaît, à son tour, la république de Finlande.

– 7. L’Allemagne retire 75 000 hommes du front de l »Est pour les transférer sur le front occidental.

– 8. USA : le président Woodrow Wilson présente au Congres son plan de paix en 14 points.

– 14. Allemagne : attaque aérienne française au-dessus de Karlsruhe.

-15. France : arrestation de Joseph Caillaux. «Le Figaro» considère la carrière politique de l’ancien ministre comme terminée.

– 15. Empire austro-hongrois : la grève générale des travailleurs s’étend aux villes de Budapest et de Prague.

– 19. Russie : le gouvernement soviétique disperse l’Assemblée constituante par la force.

– 23. France : restrictions alimentaires. La carte de pain donne droit à 300 g par Jour.

– 24. Paris : le philosophe Henri Bergson est reçu à l’Académie française.

– 27. Finlande : les communistes tentent de prendre le pouvoir par la force.

– 28. Allemagne : les spartakistes, socialistes révolutionnaires, appellent à la grève générale.

– 28. Russie : constitution de l`armée rouge sous l’impulsion de Lev Davidovitch Bronstein, dit Léon Trotski.

NAISSANCES :

– 15. Gamal Abdel Nasser homme d’État égyptien ( † 28.9. 1970).

– 26. Nicolae Ceaucescu homme d’État roumain.

– 28. Suzanne Flon comédienne française.

Chronique du XXe siècle – Édition Larousse

14 janvier 1797 : Victoire de Napoléon Bonaparte à Rivoli

J'aime, donc je partage...

14 janvier 1797 : Victoire de Napoléon Bonaparte à Rivoli
Nous sommes à l’hiver 1797. Engagé en Italie contre les Autrichiens, le général Bonaparte tarde à emporter la décision. Il manque d’effectifs et le siège de la citadelle de Mantoue, qui verrouille la route de Vienne, traîne en longueur depuis six mois. Et voilà que les Autrichiens du général Alvinczy descendent en quatre colonnes des Alpes pour débloquer la citadelle.
Voyant cela, Bonaparte ordonne à Masséna et Ney de concentrer leurs divisions près du lac de Garde, à Rivoli, en soutien à un autre général de l’armée d’Italie, Joubert. L’affrontement se produit le 14 janvier 1797, près de Rivoli. Les Français, inférieurs en nombre mais bien coordonnés, tiennent les Autrichiens en respect. À la mi-journée, Masséna débouche avec ses troupes sur le champ de bataille au terme d’une longue marche. L’« enfant chéri de la victoire », comme le surnommera Bonaparte, décide de la victoire. Mantoue, réduite à la famine, capitule le 2 février. La route de Vienne est ouverte aux Français. Il ne reste plus aux Autrichiens qu’à solliciter la paix. Le traité est signé à Campoformio le 18 octobre de la même année.

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises HTML

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>