janvier 2018
L M M J V S D
« Déc    
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031  
"Un homme n'est jamais tout à fait mort tant qu'il y a quelqu'un pour prononcer son nom" Antoine de SAINT-EXUPÉRY

Il y a Cent Ans…

JANVIER 1918

– 1er. Cinéma : Charlie Chaplin inaugure ses propres studios à Hollywood.

– 4. Le gouvernement soviétique reconnaît l’indépendance de la Finlande.

– 6. L’Allemagne reconnaît, à son tour, la république de Finlande.

– 7. L’Allemagne retire 75 000 hommes du front de l »Est pour les transférer sur le front occidental.

– 8. USA : le président Woodrow Wilson présente au Congres son plan de paix en 14 points.

– 14. Allemagne : attaque aérienne française au-dessus de Karlsruhe.

-15. France : arrestation de Joseph Caillaux. «Le Figaro» considère la carrière politique de l’ancien ministre comme terminée.

– 15. Empire austro-hongrois : la grève générale des travailleurs s’étend aux villes de Budapest et de Prague.

– 19. Russie : le gouvernement soviétique disperse l’Assemblée constituante par la force.

– 23. France : restrictions alimentaires. La carte de pain donne droit à 300 g par Jour.

– 24. Paris : le philosophe Henri Bergson est reçu à l’Académie française.

– 27. Finlande : les communistes tentent de prendre le pouvoir par la force.

– 28. Allemagne : les spartakistes, socialistes révolutionnaires, appellent à la grève générale.

– 28. Russie : constitution de l`armée rouge sous l’impulsion de Lev Davidovitch Bronstein, dit Léon Trotski.

NAISSANCES :

– 15. Gamal Abdel Nasser homme d’État égyptien ( † 28.9. 1970).

– 26. Nicolae Ceaucescu homme d’État roumain.

– 28. Suzanne Flon comédienne française.

Chronique du XXe siècle – Édition Larousse

10 janvier 1356 : Charles IV promulgue la Bulle d'or

J'aime, donc je partage...

10 janvier 1356 : Charles IV promulgue la Bulle d’or
Charles IV de Luxembourg (39 ans) est élu à la tête du Saint Empire en 1355. L’année suivante, le 10 janvier 1356, il promulgue devant les représentants de l’empire réunis à Nuremberg un texte qui fixe les conditions d’élection à la tête du Saint Empire ou empire d’Allemagne, plus tard appelé Saint Empire romain germanique.
Ce document important de 31 articles confirme le caractère électif et non héréditaire du titre impérial et limite à sept les Princes Électeurs (en allemand, Kurfürsten). Important : l’approbation du pape n’est plus requise pour valider l’élection. La Bulle d’or, en vigueur jusqu’à la fin de l’empire, fixe aussi les prérogatives des Grands Électeurs et les rituels de la cour impériale.
De fait, l’élection de l’empereur allemand va dès lors se jouer à sept, favorisant les combines et les pots-de-vin, avec au bout du compte un affaiblissement de l’autorité impériale.
La promulgation est renouvelée le 25 décembre 1356 à la diète de Metz et une copie du texte est confiée à Francfort, siège de la Diète impériale (ces deux exemplaires, les seuls qui subsistent, sont conservés dans leur ville respective). Le texte est surnommé « Bulle d’or » (en latin, Bulla aurea) à partir de 1400 en référence à son sceau en or.

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises HTML

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>