"Un homme n'est jamais tout à fait mort tant qu'il y a quelqu'un pour prononcer son nom" Antoine de SAINT-EXUPÉRY

Il y a Cent Ans…

AVRIL 1918

– 3. L’armée britannique traverse le Jourdain et pénètre en Palestine.
– 5. Russie : les fusiliers marins japonais débarquent à Vladivostok.
– 8. Paris est bombardée par un canon allemand d’une portée de 128 km, la «Grosse Bertha ».
– 9. Nouvelle offensive allemande dans les Flandres.
– 14. Charlie Chaplin présente son moyen métrage «Une vie de chien››.
– 16. Autriche-Hongrie : démission du comte Czernin, ministre des Affaires étrangères; le baron Burian lui succède.
– 19. Londres : lord Derby, ministre de la Guerre, est nommé ambassadeur de Grande-Bretagne à Paris. Lord Milner lui succède.
– 22. France : l`as de l’aviation allemande, Manfred von Richthoffen, est abattu au-dessus de la Somme.
– 25. Flandres : prise du mont Kcmmel par la 4° armée allemande, sous le commandement du général von Arnim.
– 26. L’Allemagne et la Russie soviétique établissent des relations diplomatiques.
– 28. Empire austro-hongrois : mort en prison de Gavrilo Princip. assassin de l’archiduc François-Ferdinand, héritier du trône d’Autriche.
– 28. Paris : mort accidentelle au vélodrome d’Hiver du cycliste Louis Darragon, champion du monde en 1906, champion de France en 1907.
– 30. Le gouvernement soviétique rétablit le service militaire obligatoire.

NAISSANCES
– 23. Maurice Druon, écrivain français.
– 25. Alain .Savary. Homme politique français.
– 25. Ella Fitzgerald, chanteuse de jazz américaine.

Chronique du XXe siècle – Édition Larousse

10 janvier 1356 : Charles IV promulgue la Bulle d'or

J'aime, donc je partage...

10 janvier 1356 : Charles IV promulgue la Bulle d’or
Charles IV de Luxembourg (39 ans) est élu à la tête du Saint Empire en 1355. L’année suivante, le 10 janvier 1356, il promulgue devant les représentants de l’empire réunis à Nuremberg un texte qui fixe les conditions d’élection à la tête du Saint Empire ou empire d’Allemagne, plus tard appelé Saint Empire romain germanique.
Ce document important de 31 articles confirme le caractère électif et non héréditaire du titre impérial et limite à sept les Princes Électeurs (en allemand, Kurfürsten). Important : l’approbation du pape n’est plus requise pour valider l’élection. La Bulle d’or, en vigueur jusqu’à la fin de l’empire, fixe aussi les prérogatives des Grands Électeurs et les rituels de la cour impériale.
De fait, l’élection de l’empereur allemand va dès lors se jouer à sept, favorisant les combines et les pots-de-vin, avec au bout du compte un affaiblissement de l’autorité impériale.
La promulgation est renouvelée le 25 décembre 1356 à la diète de Metz et une copie du texte est confiée à Francfort, siège de la Diète impériale (ces deux exemplaires, les seuls qui subsistent, sont conservés dans leur ville respective). Le texte est surnommé « Bulle d’or » (en latin, Bulla aurea) à partir de 1400 en référence à son sceau en or.

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises HTML

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>