"Un homme n'est jamais tout à fait mort tant qu'il y a quelqu'un pour prononcer son nom" Antoine de SAINT-EXUPÉRY

Il y a Cent Ans…

SEPTEMBRE 1917

– 3. La VIIIe armée allemande s’empare de la ville russe de Riga.

– 5 Exécution des 2 condamnés à mort dans l’affaire de la mutinerie de la flotte à Wilhelmshavent.

– 8. Paris : démission du cabinet Ribot.

– 9. Russie : Arrestation du général L. Kornilov à la suite de sa tentative avortée de coup d’État contre le gouvernement provisoire russe

– 10. Italie : fin de la 11e bataille d’lsonzo : les Italiens prennent le village de Selo.

– 12. Paris : le cabinet Painlevé est constitué. L’ancien président du Conseil. A. Ribot. garde les Affaires étrangères.

– 14. Russie : Alexandre Kerenski proclame la republique et est nommé commandant en chef des armées.

– 15. Les puissances centrales transfèrent les pouvoirs législatif, juridique et administratif de l’État polonais dans les mains d’un gouvernement provisoire polonais.

– 18. France : le gouvernement Painlevé réclame à l’Allemagne la restitution de l »Alsace-Lorraine et le remboursement des dommages de guerre.

– 21. Bataille des Flandres : reprise de l’offensive allemande à Langemark

– 24. Le gouvernement allemand refuse de promettre aux Français et aux Anglais la restauration de la souveraineté belge

– 29. Chine : le gouvernement lance un mandat d’arrêt contre le révolutionnaire nationaliste Sun YatSen.

DECES

– 26. Georges-Marie Guynemer, aviateur français (* 24.12.1894)

– 26. Edgar Degas peintre français (* 19.7.1834)

2 juin 1559 : Henri II promulgue l'édit d'Écouen

2 juin 1559 : Henri II promulgue l’édit d’Écouen
Le 2 juin 1559, le roi de France Henri II promulgue l’édit d’Écouen en vue de réprimer plus sévèrement l’hérésie calviniste, en rapide expansion dans le royaume. Par cet édit d’un caractère inédit, il ordonne à tous ses sujets d’abattre les huguenots sans autre forme de justice !
L’édit d’Écouen, en violant le droit, marque une rupture par rapport aux persécutions antérieures, qui s’inscrivaient dans un cadre légal, ce qu’exprimera avec force le poète calviniste Agrippa d’Aubigné…
Le 10 juin 1559, Henri II se rend au Parlement de Paris pour tenir un lit de justice en vue de faire enregistrer l’édit. Le conseiller Anne du Bourg, calviniste déclaré, proteste publiquement en pleine séance contre le caractère inique de ce texte. Cela lui vaut d’être arrêté et mis en jugement. Après la mort tragique du roi, le duc François de Guise, conseiller de son successeur, obtiendra sa condamnation à mort et Anne du Bourg sera pendu et brûlé en place de Grève, à Paris, le 23 décembre 1559. Ce sera un prélude aux guerres de religion.

1 commentaire pour 2 juin 1559 : Henri II promulgue l’édit d’Écouen

  • C’est l’Histoire dans toute son horreur !…

    Difficile de pénétrer l’esprit de cette époque surtout celui induit par la religion instituée… totalitaire, intransigeant, et meurtrier pour punir …
    Mais derrière ses Causes élevées mêlant Dieu à la politique des rois despotes, c’est toujours une quête éhontée de pouvoir que cela cache…

    Que de crimes au nom du Seigneur qui n’avait jamais enseigné cela !…

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises HTML

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>