mai 2017
L M M J V S D
« Avr   Juin »
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031  
"Un homme n'est jamais tout à fait mort tant qu'il y a quelqu'un pour prononcer son nom" Antoine de SAINT-EXUPÉRY

Il y a Cent Ans…

AVRIL 1918

– 3. L’armée britannique traverse le Jourdain et pénètre en Palestine.
– 5. Russie : les fusiliers marins japonais débarquent à Vladivostok.
– 8. Paris est bombardée par un canon allemand d’une portée de 128 km, la «Grosse Bertha ».
– 9. Nouvelle offensive allemande dans les Flandres.
– 14. Charlie Chaplin présente son moyen métrage «Une vie de chien››.
– 16. Autriche-Hongrie : démission du comte Czernin, ministre des Affaires étrangères; le baron Burian lui succède.
– 19. Londres : lord Derby, ministre de la Guerre, est nommé ambassadeur de Grande-Bretagne à Paris. Lord Milner lui succède.
– 22. France : l`as de l’aviation allemande, Manfred von Richthoffen, est abattu au-dessus de la Somme.
– 25. Flandres : prise du mont Kcmmel par la 4° armée allemande, sous le commandement du général von Arnim.
– 26. L’Allemagne et la Russie soviétique établissent des relations diplomatiques.
– 28. Empire austro-hongrois : mort en prison de Gavrilo Princip. assassin de l’archiduc François-Ferdinand, héritier du trône d’Autriche.
– 28. Paris : mort accidentelle au vélodrome d’Hiver du cycliste Louis Darragon, champion du monde en 1906, champion de France en 1907.
– 30. Le gouvernement soviétique rétablit le service militaire obligatoire.

NAISSANCES
– 23. Maurice Druon, écrivain français.
– 25. Alain .Savary. Homme politique français.
– 25. Ella Fitzgerald, chanteuse de jazz américaine.

Chronique du XXe siècle – Édition Larousse

8 mai 1788 : Lamoignon réforme la justice

J'aime, donc je partage...

8 mai 1788 : Lamoignon réforme la justice
Le 8 mai 1788, sous le règne de Louis XVI, le garde des sceaux Chrétien-François II de Lamoignon et le contrôleur général des finances Étienne Charles Loménie de Brienne tentent une ambitieuse tentative de réforme de la justice.
À leur initiative, le Parlement se réunit en séance plénière en présence du roi. Au cours de ce lit de justice, Louis XVI enlève aux parlementaires leur droit de remontrance et confie le droit d’enregistrement à une cour plénière. Il rapproche aussi la justice des plaignants en créant 47 tribunaux dits de grands bailliages et abolit la question préalable (la torture).
Cette réforme trop tardive ne sauvera pas la monarchie. Elle n’en témoigne pas moins de l’esprit libéral des membres du gouvernement.

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises HTML

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>