"Un homme n'est jamais tout à fait mort tant qu'il y a quelqu'un pour prononcer son nom" Antoine de SAINT-EXUPÉRY

Il y a Cent Ans…

FÉVRIER 1918

– 1er. quatre escadrilles de Gotha bombardent Paris. Le bilan est de 45 morts et de 207 blessés.

– 5. Russie : le gouvernement proclame la séparation de l’Église et de l’État.

– 11. Russie : la paix est signée entre les Empires centraux et la République autonome d’Ukraine.

– 14. Offensive turque en Arménie.

– 14. Russie : introduction du calendrier grégorien.

– 14. France : le maréchal Joffre est reçu à l’Académie française.

– 14. Varsovie : vives manifestations contre la cession de territoires polonais à l’Ukraine.

– 16. Les Turcs incendient la bibliothèque de Bagdad : 20000 livres sont détruits.

– 18. Le commandement suprême de l’armée allemande reprend les hostilités contre la Russie, le représentant des soviets aux négociations de paix ayant abusé des manœuvres dilatoires.

– 19. Allemagne : raid aérien français sur Mannheim.

– 19. Le gouvernement soviétique accepte les conditions de paix allemandes à Brest-Litovsk.

– 20. Ukraine : l’armée rouge s’empare de la ville de Kiev. Les troupes austro-allemandes aident le gouvernement de la République autonome d’Ukraine à reconquérir la capitale ukrainienne

– 21. Palestine : l’armée britannique s’empare de la ville de Jéricho.

– 24. Proclamation de l’indépendance de l’Estonie.

– 24. Double évasion les pilotes français Roland Garros et Marchal s’évadent du fort de Magdebourg où ils étaient prisonniers des Allemands et rejoignent la France.

Décès

– 6. Gustave Klimt peintre autrichien (*14.7.1862)

Chronique du XXe siècle – Édition Larousse

20 avril 1825 : La loi du Sacrilège

J'aime, donc je partage...

20 avril 1825 : La loi du Sacrilège
Le 20 avril 1825, le roi Charles X fait voter une loi sur le Sacrilège en croyant de la sorte « ré-christianiser la France ». Le texte condamne à mort, avec amende honorable (obligation de se repentir en public avant l’exécution) toute personne qui aurait en public profané des hosties ou les vases les contenant ! C’est du jamais vu. Cette loi, qui assimile le sacrilège à un parricide, est promulguée malgré les critiques, y compris chez les « ultra-royalistes » (Chateaubriand, Molé, Broglie…). Mais elle ne sera jamais appliquée et le successeur de Charles X l’abrogera sans attendre, le 11 octobre 1830.
Soulignons que le sacrilège (profanation d’objets sacrés) pas plus que le blasphème (insultes adressées à Dieu et à ses saints) n’ont jamais été formellement réprimées par l’Église et la monarchie au Moyen Âge.
C’est seulement à partir du XVIe siècle, avec l’émergence des États nationaux, que les gouvernants ont vu l’intérêt d’instrumentaliser ces délits d’ordre religieux à des fins personnelles ou politiques.

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises HTML

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>