"Un homme n'est jamais tout à fait mort tant qu'il y a quelqu'un pour prononcer son nom" Antoine de SAINT-EXUPÉRY

Il y a Cent Ans…

NOVEMBRE 1917

– 2 : Le ministre britannique des Affaires étrangères, Lord Balfour. propose la création d’un foyer national Juif en Palestine.

– 2 : Premiers soldats américains faits prisonniers sur le canal de la Marne.

– 6 : Petrograd – les «gardes rouges, sous la direction de Trotski, s’emparent des principaux immeubles officiels et destituent le gouvernement provisoire.

– 7 : Russie – IIe Congres des Soviets, présidé par Lénine.

– 12 : Russie – le général Krasnov échoue, avec ses cosaques, dans sa tentative pour reprendre Petrograd en faveur de Kerenski.

– 13 : France – chute du cabinet Painlevé, renversé par la Chambre.

– 16 : Après 10 jours de combats, les bolcheviks s’emparent du pouvoir à Moscou.

– 16 : Paris – constitution du ministere Clemenceau. Stephen Pichon devient ministre des Affaires étrangères.

– 19 : Russie – création d’une commission diplomatique révolutionnaire par Trotski.

– 28 : Les soviets demandent desnégociations d’armistice aux forces belligérantes.

– 30 : Bataille des Flandres – contre-offensive allemande à Courtrai, qui reconquiert le terrain perdu antérieurement.

NAISSANCES…

– 5 : Jacqueline Auriol, aviatrice française.

– 19 : Shrimata lndira Gandhi, femme politique indienne († 30.10.1984).

– 25 : Francis Lemarque, compositeur et chanteur français.

DÉCÈS…

– 4 : Leon Bloy, écrivain et polémiste français (*11.7.1846).

– 15 : Émile Durkheim, sociologue français (*15.4.1858).

– 17 : Auguste Rodin, sculpteur français (* I2.11.1840).

Chronique du XXe siècle – Édition Larousse

20 avril 1825 : La loi du Sacrilège

20 avril 1825 : La loi du Sacrilège
Le 20 avril 1825, le roi Charles X fait voter une loi sur le Sacrilège en croyant de la sorte « ré-christianiser la France ». Le texte condamne à mort, avec amende honorable (obligation de se repentir en public avant l’exécution) toute personne qui aurait en public profané des hosties ou les vases les contenant ! C’est du jamais vu. Cette loi, qui assimile le sacrilège à un parricide, est promulguée malgré les critiques, y compris chez les « ultra-royalistes » (Chateaubriand, Molé, Broglie…). Mais elle ne sera jamais appliquée et le successeur de Charles X l’abrogera sans attendre, le 11 octobre 1830.
Soulignons que le sacrilège (profanation d’objets sacrés) pas plus que le blasphème (insultes adressées à Dieu et à ses saints) n’ont jamais été formellement réprimées par l’Église et la monarchie au Moyen Âge.
C’est seulement à partir du XVIe siècle, avec l’émergence des États nationaux, que les gouvernants ont vu l’intérêt d’instrumentaliser ces délits d’ordre religieux à des fins personnelles ou politiques.

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises HTML

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>