"Un homme n'est jamais tout à fait mort tant qu'il y a quelqu'un pour prononcer son nom" Antoine de SAINT-EXUPÉRY

Il y a Cent Ans…

SEPTEMBRE 1917

– 3. La VIIIe armée allemande s’empare de la ville russe de Riga.

– 5 Exécution des 2 condamnés à mort dans l’affaire de la mutinerie de la flotte à Wilhelmshavent.

– 8. Paris : démission du cabinet Ribot.

– 9. Russie : Arrestation du général L. Kornilov à la suite de sa tentative avortée de coup d’État contre le gouvernement provisoire russe

– 10. Italie : fin de la 11e bataille d’lsonzo : les Italiens prennent le village de Selo.

– 12. Paris : le cabinet Painlevé est constitué. L’ancien président du Conseil. A. Ribot. garde les Affaires étrangères.

– 14. Russie : Alexandre Kerenski proclame la republique et est nommé commandant en chef des armées.

– 15. Les puissances centrales transfèrent les pouvoirs législatif, juridique et administratif de l’État polonais dans les mains d’un gouvernement provisoire polonais.

– 18. France : le gouvernement Painlevé réclame à l’Allemagne la restitution de l »Alsace-Lorraine et le remboursement des dommages de guerre.

– 21. Bataille des Flandres : reprise de l’offensive allemande à Langemark

– 24. Le gouvernement allemand refuse de promettre aux Français et aux Anglais la restauration de la souveraineté belge

– 29. Chine : le gouvernement lance un mandat d’arrêt contre le révolutionnaire nationaliste Sun YatSen.

DECES

– 26. Georges-Marie Guynemer, aviateur français (* 24.12.1894)

– 26. Edgar Degas peintre français (* 19.7.1834)

12 avril 1805 : Le métier jacquard à l'honneur

12 avril 1805 : Le métier jacquard à l’honneur
Le 12 avril 1805, Napoléon 1er, de passage à Lyon, se fait présenter le métier à tisser inventé par Joseph Jacquard (35 ans).
Fils d’un maître-fabricant de la soie, celui-ci a repris les recherches de Vaucanson sur les cartes perforées et mis au point un mécanisme qui sélectionne les fils de chaîne à partir d’un programme préétabli. De la sorte, le métier à tisser peut être manoeuvré par un seul ouvrier sans qu’il ait besoin de se faire assister par des « tireurs de lacs ». Cet ouvrier peut dès lors tisser 15 cm par jour au lieu de 2 à 3 par jour à 8 ou 10 personnes selon la manière traditionnelle.
L’inventeur va être couvert d’honneurs. Mais son métier, en augmentant la productivité des ateliers, va conduire les soyeux à réduire la rémunération des artisans, que l’on appelle « canuts ». Ceux-ci ne reçoivent plus que l’équivalent d’un franc par jour, soit le prix d’un kilogramme de pain. Réduits au désespoir, les canuts se révoltent en 1831 et à nouveau en 1834, s’en prenant notamment aux métiers Jacquard qu’ils jettent en nombre dans le Rhône.

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises HTML

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>